cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Yitro
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




L’attentat terroriste d’Orlando

L’attentat terroriste d’Orlando

Que ce soit à Tel-Aviv, Paris ou Orlando, aucune attaque terroriste ne doit nous laisser indifférents.

par
Plus...

Cette matinée avait pourtant bien commencé.

C’était le matin de Chavouot, quand les juifs célèbrent le don de la Torah. J’avais réveillé mes enfants de bonne heure, m’étais assurée qu’ils soient tous habillés de leurs vêtements de fête, et nous avions marché en direction de la synagogue en profitant du bon temps.

Pendant Chavouot, je n’écoute pas la radio ni ne lis les journaux et j’étais donc bien loin de me douter qu’un terrible attentat terroriste s’était produit la veille. Alors que je prenais place dans la salle de prière, une fidèle s’est penchée vers moi. Elle vivait dans un complexe d’appartements animé et avait appris la nouvelle un peu plus tôt ce matin.

— Avez-vous entendu ce qui s’est passé en Floride ? m’a-t-elle demandé en hochant gravement la tête. Et d’ajouter : C’est terrible, tout simplement terrible.

La dame s’est tue et tandis que je me penchais vers elle pour lui demander ce qui s’était passé, j’ai eu un moment d’hésitation. Au lieu de l’interroger, j’ai reporté mon regard sur la galerie de prière des hommes.

Mon fils dirigeait l’office du matin et je me délectais de l’écouter psalmodier la prière. La synagogue était ornée de fleurs en l’honneur de la fête. Tous les fidèles étaient parés de leurs vêtements de fête. Après la prière, nous étions invités chez des amis pour le déjeuner puis j’avais prévu d’assister à un cours.

La dernière chose que je désirais était de troubler mon sentiment de sérénité. Je ne voulais pas que la nouvelle monstrueuse qui avait tant bouleversé ma voisine dissipe également ma tranquillité.

Mais il n’était pas question de faire la sourde oreille.

La Torah nous exhorte à être responsable les uns des autres. Elle nous enseigne que tous les êtres humains sont créés à l’image de Dieu, que chaque personne possède une valeur inestimable. Elle exige que nous ne restions pas sans réagir quand nos prochains sont en danger. Nous devons nous efforcer de percer notre bulle d’individualisme et d’égocentrisme, pour tendre la main vers les autres et éprouver leur douleur.

Me préparant au pire, j’ai demandé à ma voisine ce qui s’était passé et j’ai été ébranlée par la nouvelle accablante.

J’ai immédiatement pensé à une autre fusillade de masse islamiste qui s’était déroulée quelques jours seulement avant le massacre en Floride. Mercredi 8 juin 2016, deux terroristes avaient ouvert le feu dans un restaurant bondé de Tel-Aviv, tuant quatre personnes et blessant des dizaines d’autres. C’était le même terrorisme perpétré par des islamistes radicaux, fauchant la vie de civils innocents.

Mon cœur avait saigné après cet attentat et je m’étais demandé pourquoi il n’avait pas été davantage condamné à travers le monde. Pourquoi la presse internationale ne lui avait accordé que si peu d’attention. Où étaient les manifestations spontanées de solidarité avec les victimes ? Peut-être que les gens étaient, comme moi, trop pris par leurs propres vies, par leurs propres moments de quiétude, et ne voulaient pas gâcher leur bonheur en se permettant de ressentir la douleur d’autrui.

La Torah exige que nous nous mettions à la place des autres, que nous n’ignorions jamais la douleur d’autrui. Ceci est l’antidote à l’indifférence. Ce n’est pas par hasard si je me trouvais à la synagogue, pour l’office de Chavouot, au moment où j’ai appris le massacre d’Orlando. Car recevoir la Torah c’est aussi accepter de m’identifier avec la douleur des autres êtres humains.

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub