cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Yitro
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Le peuple juif a besoin de grandes idées

Le peuple juif a besoin de grandes idées

Chabbat prochain, joignez-vous à des centaines de milliers de Juifs du monde entier pour combattre la désunion et l’indifférence.

par
Plus...

L’énergie solaire. L’aviation électrique. L’Internet. Autant d’idées révolutionnaires qui transforment le monde.

Le monde juif, lui aussi, a besoin d’idées novatrices. Plus ingénieuses, plus efficaces que jamais.

Nous vivons dans une époque de bénédiction et d’abondance sans précédent.

Nous avons un État juif stable et souverain dans la terre d’Israël. La grande majorité de notre peuple partout dans le monde vit dans des démocraties libres. Les nouvelles technologies de communication nous permettent un contact quasi-instantané.

Et pourtant, nous nous sommes subrepticement éloignés les uns des autres en érigeant de hautes barrières d’idéologie, de culture, de langue, de niveaux de pratiques et d’intérêts politiques.

Peu à peu, nous avons laissé l’apathie, l’ignorance et l’assimilation s’infiltrer en nous, nous entraînant ainsi à nous éloigner de notre identité et unité juives intemporelles.

Le monde juif a besoin d’idées ambitieuses et audacieuses pour affronter l’apathie et la désunion.

Tout comme la planète a désespérément besoin de nouvelles solutions énergétiques, le monde juif a besoin d’idées ambitieuses et audacieuses pour affronter les problèmes jumelés de l’apathie et de la désunion.

Et nous sommes tout à fait capables de les trouver. Nous possédons tous les composants nécessaires – intellectuels, sociaux, financiers et historiques. Nous avons les outils pour reconstruire le monde juif.

Et nous connaissons la formule pour y parvenir. Premièrement, nous devons nous inspirer du plus grand cadeau que le peuple juif aie jamais reçu, à savoir la Torah, que Dieu nous a donnée sur le mont Sinaï il y a plus de 3300 ans. Elle abrite en elle les ressources spirituelles, intellectuelles et émotionnelles dont nous avons besoin pour remodeler le monde.

Deuxièmement, nous devons penser de manière créative. Nous devons élaborer de nouveaux projets pouvant régénérer la vie juive. Ce n’est pas en recyclant de vieilles idées qui n’ont pas abouti par le passé que nous parviendrons à forger un nouvel avenir. La pensée créative et innovatrice crée des initiatives qui peuvent métamorphoser le monde juif. Albert Einstein avait trouvé les mots justes pour le dire : on ne résout pas un problème avec les mêmes modes de pensée qui l’ont créé. Nous devons trouver des méthodes originales et audacieuses pour redonner aux Juifs l’envie de s’engager activement dans notre héritage éternel.

Nous devons redécouvrir l’unité juive de sorte que nous puissions y accéder dans la joie et non pas seulement sous la menace de nos ennemis.

Troisièmement, nous avons besoin les uns des autres. Nous ne pouvons pas y arriver chacun séparément.

Si nous désirons changer notre monde, nous avons besoin d’un mouvement social. Nous avons besoin les uns des autres.

Ces trois éléments constituent la formule qui nous permettra de forger un nouvel avenir juif. Nous devons ancrer nos racines dans la Torah, exercer notre créativité et nous tourner les uns vers les autres.

C’est une formule que nous avons découverte notamment à l’occasion du projet du Chabbat mondial.

Conçu à l’origine pour les 75 000 Juifs d’Afrique du Sud en 2013, ce projet est ensuite devenu un phénomène mondial, au point d’en arriver l’année dernière à réunir des Juifs issus de 84 pays, 900 villes, et à se décliner en 8 langues différentes. Le Chabbat mondial s’attaque de front aux deux problèmes majeurs du monde juif. Il nous donne un aperçu du monde juif idéal, un monde affranchi de l’apathie et de la désunion qui le minent.

Ce projet s’appuie sur l’un des piliers majeurs du judaïsme, le Chabbat. Le Chabbat nous a accompagné tout au long de notre destin de peuple, depuis la naissance de notre peuple, après la libération de l’esclavage en Égypte, jusqu’à aujourd’hui, comme l’a si bien résumé le célèbre poète A’had Haam : « Plus que les Juifs n’ont gardé le Chabbat, c’est le Chabbat qui a gardé les Juifs. »

De plus, le Chabbat mondial a déclenché une vague de créativité et d’innovation de la part du monde entier.

Les ateliers de confection de Hallot ont fait salle comble ; dans les quartiers où les lieux de prière étaient difficilement accessibles à pied, des synagogues improvisées ont vu le jour ; les rues se sont transformées en salle à manger géantes accueillant des milliers de convives et les cérémonies de Havdala ont rivalisé avec des concerts de rock.

Et le point le plus important, c’est que nous avons agi tous ensemble.

Des milliers de partenaires dévoués se sont portés volontaires pour assurer la logistique de ce projet phénoménal. Depuis les plus grandes soirées communautaires jusqu’aux réunions de famille et d’amis les plus intimes. Il y a eu les événements de grande envergure autour du Chabbat mondial, comme ce concert d’Havdala au parc Buenos Aires qui a rassemblé 10 000 personnes, et ce repas du vendredi soir au grand air du Boulevard Pico, à Los Angeles, auquel 3 000 convives ont participé. Mais il y a également les récits touchants d’individus qui ont été réunis de façon remarquable grâce au Chabbat mondial. Comme l’histoire de Keli Rae, habitante d’une petite ville du Nevada (États-Unis), qui pensait à tort que sa famille était la seule famille juive de la ville, mais qui a finalement célébré le Chabbat avec sept autres familles juives rencontrées sur Facebook grâce au projet. Ou celle de Lana Wilder, d’Arizona, une femme mariée à un non-Juif qui a assisté à un atelier de confection de Hallot en 2014 et en a été tellement touchée qu’elle respecte désormais le Chabbat avec sa famille. Quant à son mari, il a entamé une procédure de conversion.

Le projet du Chabbat mondial est une idée simple mais grandiose qui transforme notre monde. Il appelle les Juifs du monde entier à penser de manière ambitieuse et audacieuse à notre avenir et aux formidables opportunités qu'il recèle. Nous ne pouvons pas nous rendre aux forces de la désunion et de l’apathie qui menacent l’avenir même de notre peuple. Nous avons tous les composants nécessaires pour nous en sortir, et maintenant, nous connaissons aussi la formule.

Visitez le site officiel du Chabbat mondial ou du Consistoire de France ou ici pour participer, vous aussi, aux événements communautaires du Chabbat mondial.

Regardez la vidéo officielle du Chabbat mondial (en français) :

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub