cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Noa'h
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Cinq secrets que votre femme n'ose pas vous révéler

Cinq secrets que votre femme n'ose pas vous révéler

Messieurs, ouvrez grand les oreilles…

par

Voici cinq idées que votre femme aimerait que vous sachiez, mais que pour une foule de raisons possibles, elle ne vous dit pas.

  1. Elle se sent débordée et aime lorsque vous prenez les choses en main. Entre le soin accordé aux enfants, la préparation du dîner et la gestion de la maison, sans mentionner le travail, elle endosse beaucoup de responsabilités. Elle souhaite que vous soyez son partenaire, pas une personne de plus dont elle doit s’occuper. C’est pourquoi, bien que vous ayez peut-être travaillé toute la journée, elle sera heureuse de votre proposition de préparer le dîner ou de s’occuper des bains des enfants. Que vous preniez en charge une partie de ses responsabilités lui procure un immense soulagement et elle l’apprécie sincèrement. N’attendez pas qu’elle vous le demande. Chargez-vous-en, tout simplement.
  1. Elle a beaucoup de mal à mettre de côté son « réflexe de maman. » Elle n’est pas toujours attentive à vous, car elle est préoccupée par les enfants. Ce n’est pas qu’elle ne se soucie pas de vous ou ne vous aime pas, mais il est très difficile de cesser de penser aux enfants et à leurs besoins, même quand ils sont plus grands. Bien qu’il soit important d’avoir un moment en tête à tête avec votre femme, comprenez à quel point cela doit constituer un défi de recentrer son énergie sur vous et ne prenez pas cette difficulté pour un signe de rejet.
  1. Elle aime être chérie. Même si vous n’êtes pas enclin à exprimer vos sentiments, il vous faut, d’une façon ou d’une autre, faire savoir à votre femme que vous l’aimez et la chérissez. Communiquez-lui par des paroles - écrites ou orales, par un cadeau attentionné ou encore par une sortie romantique. Peu importe la manière, il faut qu’elle se sente mise en valeur. Les hommes peuvent souvent très bien se passer de ces choses-là, mais pour de nombreuses femmes, c’est leur oxygène. Lorsque vous la chérissez et lui donnez un sentiment d’importance, elle se sent appréciée et mise en valeur en tant qu’épouse. Lorsqu’elle ne se sent pas appréciée, elle peut nourrir du ressentiment à votre égard ou des sentiments d’insécurité.
  1. Elle a du mal à gérer la compétition avec d'autre femmes. Prenez garde à la manière dont vous parlez d’autres femmes et faites leur éloge, même si vous émettez des remarques d’apparence bénigne, comme : « Ouah, c’est vraiment une bonne mère. » Elle veut paraître sous son meilleur jour. Si vous faites l’éloge de quelqu’un d’autre alors que peut-être, vous ne la complimentez pas assez, votre femme pourrait s’imaginer qu’elle n’est pas à la hauteur de vos attentes. Si vous avez des amies (il vaut mieux éviter), ou des collègues féminines, allez-y doucement. Si votre propre mariage traverse une passe difficile, avoir des relations avec d’autres femmes (d’amitié ou d’affaires - pas romantiques), en particulier si vous sous-entendez que vous appréciez leur compagnie, peut s’avérer très douloureux pour votre épouse.
  1. Elle veut être écoutée. Écoutez-la attentivement vous relater ses soucis, même s’ils vous semblent triviaux. Plutôt que de lui répondre : « Ne t’inquiète pas », validez ses craintes et proposez de l’aider. Lorsqu’elle exprime son appréhension sur l’organisation future des trajets en voiture des enfants, ne l’envoyez pas promener. Écoutez réellement et proposez de l’aider. Prenez des mesures concrètes ensemble pour soulager l’anxiété, cela contribuera à l’apaiser et à lui donner le sentiment que l’on s’occupe d’elle.

Ces cinq points peuvent sembler évidents, mais vous serez étonné des effets positifs et immédiats qu’ils peuvent avoir sur votre mariage. En prenant le relais lorsque votre femme se sent débordée, en comprenant à quel point il lui est difficile de mettre de côté son « réflexe de maman », en la chérissant, en faisant preuve de tact lorsque vous parlez d’autres femmes, en l’écoutant et en étant réceptif à ses arguments, vous lui montrez que vous jouez votre rôle pour créer une relation meilleure et plus épanouissante.

 

Publié: 4/2/2013


Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub