cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Noa'h
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




L’infidélité émotionnelle

L’infidélité émotionnelle

Protégez votre mariage en évitant de vous lier d’amitié avec des membres du sexe opposé.

par M. Gary Neuman

L’adultère est l’un des plus graves outrages portés à un mariage, doublé d’un douloureux rejet du partenaire trompé. Mais il n’est pas nécessaire d’avoir des relations intimes avec qui que ce soit pour se rendre coupable d’infidélité. L’infidélité émotionnelle est tout autant — voire parfois même plus — destructive à votre mariage. Les couples que je suis sont absolument outrés lorsque je leur fais remarquer qu’ils pourraient parfaitement se rendre coupables d’adultère émotionnel en flirtant avec leurs collègues de travail, en envoyant des e-mails humoristiques à des collègues, ou en traînant avec des membres du sexe opposé lors de réunions. Mais c’est pourtant le cas, et c’est peut-être le vôtre aussi.

Mettre le holà à ce type de relations est la démarche la plus importante que vous puissiez faire pour préserver votre mariage. Le problème n’est pas les conséquences que ces relations pourraient entraîner, mais celles qui ont d’ores et déjà été entraînées, à savoir un détournement de l’attention que vous devriez accorder à votre mariage.

Si vous vous trouvés irrités par ce que j’ai à vous dire, demandez-vous : Pourquoi cela me dérange-t-il tant ? Pourquoi opposez-vous une résistance à cette idée ? Pourquoi ne pas admettre que j’ai raison et opérer certains changements dans votre vie ? Qu’est-ce donc que vous vous évertuez à protéger en maintenant ce type de relations extérieures dans lequel vous êtes actuellement engagés ? Si ces relations ne sont pas aussi « destructives » que je l’affirme, parce que vous ne les trouvez pas si importantes que cela et sous prétexte qu’elles ne mènent à nulle part, alors prouvez-le à vous-mêmes en les laissant tomber. Si elles ne revêtent pas tellement d’importance à vos yeux, pourquoi cette irritation quand je vous demande de mettre le holà à ces relations ? Rappelez-vous ce que vous avez toujours attendu de votre mariage et commencez à prendre en considération l’engagement vaste et déterminé qui est absolument impératif à l’élaboration d’un mariage heureux.

Le fait de remettre ses besoins émotionnels principaux entre les mains d’un individu extérieur à son couple brise les liens du mariage au même titre que le fait l’adultère.

La plupart d’entre nous ne tomberons pas amoureux dans l’espace virtuel et pourtant nous ne sommes pas opposés à partager un autre type d’espace avec nos amis du sexe opposé. Nous discutons de nos soucis, nous exprimons nos problèmes et réglons nos désaccords avec nos collègues de travail. Nous bavardons avec nos amis et voisins. Quel mal y a-t-il à ce qu’un homme ait une amitié platonique avec une femme quand aucun d’entre eux n’est marié. Assurément, toutes les amitiés ne se transforment pas en liaisons amoureuses. Et pourtant, nous oublions le tort émotionnel causé par une amitié avec une personne extérieure à notre mariage lorsque cette même énergie peut être utilisée pour nous rapprocher de notre propre conjoint. Le mariage consiste à se lier avec un membre du sexe opposé avec une intimité qui n’est ressentie avec personne d’autre.

Lorsqu’un conjoint remet ses besoins émotionnels principaux entre les mains d’un individu extérieur à son couple, cela brise le lien du mariage au même titre que l’adultère.

LE TEST DE L’INFIDELITE EMOTIONNELLE

Examinez vos propres relations et répondez aux questions suivantes :

  • Quand vous entendez une blague amusante ou un ragot juteux, le racontez-vous d’abord à vos collègues ? Une fois arrivé chez vous, l’avez-vous ruminé tant de fois au bureau que vous n’avez plus le courage de le répéter à votre conjoint ?

  • Discutez-vous de vos problèmes de travail (ou toutes questions en rapport avec du bénévolat ou toute activité importante à laquelle vous vous consacrez) de manière si approfondie avec vos collègues que vous sentez avoir épuisé le sujet une fois de retour à la maison ? Avez-vous l’impression que cela prendra trop longtemps de répéter toute l’histoire depuis le début à votre conjoint ?

  • Sortez-vous déjeuner ou prendre un pot après le travail avec des membres du sexe opposé ?

  • Appréciez-vous le flirt inoffensif (selon votre définition) avec un membre du sexe opposé lors d’un cocktail ?

  • Pensez-vous que l’excitation émotionnelle provoquée par le flirt avec un membre du sexe opposé soit bénéfique à votre mariage ? Pensez-vous qu’elle vous aide à comprendre ce que vous aimeriez recevoir de plus de la part de votre conjoint ? Vous dites-vous que la poussée d’hormones que vous procure le badinage confère plus de vitalité à votre mariage ?

  • Passez-vous autant de temps à choisir le « cadeau idéal » pour un collègue du sexe opposé que vous ne le faites pour votre propre conjoint ?

  • Discutez-vous de sujets intimes à propos de vous-même ou de votre mariage avec un membre du sexe opposé ?

Si vous avez répondu par la positive à l’une de ces questions, c’est le signe que vous émotionnellement infidèles à votre conjoint. Vous n’avez qu’une dose limitée d’énergie. Si vous la dépensez avec vos collègues de travail ou à l’extérieur de la maison et qu’une fois chez vous, vous vous sentez trop fatigué(e) pour en consacrer davantage à votre conjoint, vous êtes coupables d’infidélité émotionnelle. Vous êtes tout bonnement en train de rediriger l’énergie vitale de votre mariage entre les mains d’autrui. Oubliez les conséquences désastreuses auxquelles cela pourrait conduire. Même si vous ne touchez jamais cette autre personne, vous avez tout de même utilisé cette personne pour établir un rapport, et par ce faire, vous vous êtes distancié(e) de votre conjoint.

En lisant ces lignes, il se peut que vous secouiez la tête en signe de désaccord. Mais j’ai passé des années à aider des couples en détresse à rediriger leurs énergies l’un envers l’autre et, croyez-moi, cela a immédiatement transformé leur mariage. Mettez un terme à toutes ces relations extérieures, consacrez toute votre énergie émotionnelle et sexuelle à votre conjoint, et à votre tour, vous transformerez votre couple du tout au tout.

L’EXCLUSIVITE : UN BESOIN LEGITIME

La première étape dans la constitution d’un mariage heureux consiste à fermer notre vision périphérique aux autres afin de pouvoir se concentrer exclusivement à notre conjoint.

Nous semblons honorer cet engagement de manière intuitive lorsqu’une tragédie s’abat. Récemment, il y eut un mariage inoubliable dans ma communauté. Après les fiançailles, on diagnostiqua chez le fiancé un mélanome malin qui mettait sa vie en danger. Le mariage fut repoussé et la fiancée de vingt ans s’installa chez ses futurs beaux-parents pour les aider à prendre soin de son amour tout au long des opérations chirurgicales et des traitements de chimiothérapie subséquents. Il n’y avait pas beaucoup d’yeux secs parmi l’assemblée lorsque ces deux jeunes tourtereaux, bien mûrs pour leur âge, unirent publiquement leurs destinées par les liens du mariage.

Si un conjoint devient physiquement handicapé, notre culture s’attend à ce que le conjoint en bonne santé déploie toute son énergie pour se tenir aux côtés du partenaire invalide, démontrant ainsi la force de son engagement et de son attachement. Pourquoi faudrait-il attendre que cet engagement extrêmement vertueux se manifeste seulement après la tragédie ?

Le seul moyen de garantir la solidité de votre mariage est de le placer invariablement au premier plan de vos priorités.

Je reconnais que certains trouveront ma conception de l’isolation maritale archaïque et irréaliste. Et pourtant, nous n’hésitons pas à appliquer cette même logique à de nombreux domaines de la vie. Si nous montions une affaire, par exemple, nous comprendrions le besoin de mobiliser toute notre attention sur elle. Si nous montions deux affaires simultanément, notre entourage compterait les minutes jusqu’au moment où nous ferions faillite. Si nous fondions une famille, nous nous sentirions obligés de concentrer notre attention sur notre enfant. Il ne nous viendrait même pas à l’idée de passer de longs moments seul avec un autre enfant. Nous saurions qu’il est injuste de limiter le temps passé avec notre propre enfant en faveur d’un autre enfant qui semble plus « rangé » que le nôtre. En tant que parent, vous comprendriez votre obligation de déceler les aspects de votre enfant que vous aimez et d’apprendre à vous concentrer sur ces domaines dignes d’éloge. Vous vous mettriez en quête d’activités qui feront ressortir le meilleur côté de votre enfant et de vous-même.

Le mariage exige un même niveau d’engagement pour développer une relation aimante et épanouissante. Nous ne pouvons pas nous diviser en plusieurs directions sans que notre mariage perde de son intensité. Notre énergie est d’ores et déjà divisée entre nos boulots, nos enfants et nos enfants. Le seul moyen de garantir la solidité de votre mariage est de le placer invariablement au premier plan de vos priorités. Ce n’est pas parce que nous vivons dans un monde « éclairé » en perpétuel changement que nous devrions éliminer des concepts conjugaux sains pour la bonne raison qu’ils semblent dépassés.

METTEZ L’ACCENT SUR VOTRE MARIAGE

Quand vous faites le choix de vous engager sérieusement l’un envers l’autre, vous vous heurtez à un immense obstacle : les gens qui vous entourent ne comprennent pas ce que signifie l’engagement. Ils ne savent pas que vous prévoyez sincèrement de passer le restant de votre vie avec votre conjoint. Non, vous ne voulez pas passer votre existence dans la douleur et la misère. Mais un mariage ne révèle sa magie que si vous apprenez à être présent pour l’autre contre vents et marées. Quand vous savez que quand bien même vous vous trouvez au creux de la vague, votre conjoint passera affectueusement ses bras autour de vous et vous fera serment de son amour éternel, alors vous êtes mariés pour l’éternité. Si nous parvenons simplement à bannir ce besoin impérieux de trouver ce type d’amour à l’extérieur de notre relation conjugale, nous serons forcés de déployer tous nos efforts dans le plus grand bien que nous avons à notre actif : notre mariage. Si vous sentez qu’il vous manque ce « quelque chose de spécial » avec votre conjoint, efforcez-vous de trouver le moyen de créer un nouveau lien avec votre conjoint plutôt que de vous rabattre sur un ami du sexe opposé pour satisfaire ce besoin.

De nombreuses personnes m’ont confié que se lier d’amitié avec des membres du sexe opposé ne revêt aucun danger dans leur propre cas car cela ne les conduirait jamais à l’adultère. Avoir une liaison extraconjugale est loin d’être le seul problème. En réalité, à chaque fois que vous ressentez cette secousse d’excitation à travers un moment stimulant passé avec une personne du sexe opposé, vous grugez miette par miette la qualité de votre mariage. C’est dangereux pour votre mariage non pas seulement parce que cela pourrait conduire au sexe. Mais aussi, et surtout, parce que cela draine votre mariage de l’énergie considérable dont il a besoin pour fleurir : l’énergie de flirter avec autrui, d’être émotionnellement stimulé par un autre point de vue, de partager votre enthousiasme avec une personne qui désire en apprendre plus sur vous. Quand vous dirigez vos énergies émotionnelles ailleurs, alors sans même vous en rendre compte, vous privez, votre conjoint de l’opportunité de vous procurer cette même secousse d’excitation que vous recherchez ailleurs.

Concentrez-vous de nouveau sur celui ou celle que vous avez épousé et sur la marche à suivre pour obtenir ce que vous attendez de ces autres relations de votre propre mariage. Limitez vos relations extérieures aux membres du même sexe et conservez l’ « alchimie » entre vous et votre conjoint.

Extrait de Emotional Infidelity: How to Affair-Proof your Marriage and 10 other secrets to a great relationship par M. Gary Neuman. Visitez son site Internet: http://www.mgaryneuman.com/

Publié: 31/7/2012


Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Vos réactions : 2

(2) David, June 10, 2014 1:45 PM

Je n'ai jamais lu ailleurs un tel ramassis d'idioties. Ce sont les propos d'une personne qui vit dans la peur en permanence;
Lorsqu'on jure fidélité à une personne par le mariage, il ne faut pas oublié que c'est aussi une question de confiance, et que toute la confiance que l'on met en cette personne est le reflet de notre Foi en D.ieu.
Je suis allé sur le site de Mr Gary Neuman sans le connaitre et ce monsieur reflète bien l'état d'esprit de beaucoup d'Américains, qui sont dans les extrêmes. Avec de tel propos il faut faire attention à ne pas être sectaire et arriéré lorsque l'on dit"limitez vos relations extérieures aux membres du même sexe".
A quand les magasins que pour les hommes où que pour les femmes?
A quand des heures de sorties que pour les femmes et d'autres que pour les hommes?
Si l'on pousse un peu ce raisonnement cela devient vite trés ridicule.
Je pense que pour le mariage la fidélité est à travailler au quotidien par le biais de petits égards qui peuvent sembler complétement anodins aux yeux des autres mais qui ne le sont pas en réalité.
Je pense également qu'il n'y a ps de recette miracle et il faut bien se garder de conseiller les autres.
L'important dans la vie c'est de faire chaque jour de son mieux en Amour comme dans d'autres domaines, ce qui exige une remise en question permanente.
David

(1) RALISOA, August 14, 2012 5:27 PM

c'est tout au long de ma vie de couple, presque une vingtaine d'années que j'ai essayé d'expliquer à mon partenaire tout ce que vous veniez d'établir, tous sans exception. Hélas, cela m'étonne vraiment que j'en ai reçu de sa part tout un tas de réactions exactement opposées à ces explications au point de m'avoir toujours reproché d'être isolé du reste du monde avec ces points de vue,d'égocentrisme...

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub