cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Que veulent vraiment les femmes

Que veulent vraiment les femmes

Lorsque votre femme vous demande si elle a grossi, répondez-lui TOUJOURS non.

Comme les hommes, les femmes cherchent à être admirées et respectées ; mais leur désir le plus cher est d’être aimées.

Comme l’écrit le ‘Hazon Ich, célèbre rabbin du siècle dernier, « La nature d’une femme est de trouver grâce aux yeux de son mari ». Une femme peut parfaitement diriger une entreprise – je ne suggère ici rien de dégradant, simplement que l’amour et l’affection de notre conjoint est ce qui nourrit et entretient notre mariage. Nous apprécions certainement lorsque notre mari remarque avec quelle intelligence nous avons négocié notre dernière transaction ou avec quelle créativité nous avons redécoré la salle à manger, mais l’amour dépasse tout. Nous ignorons facilement des manquements mineurs si nous avons le sentiment d’être chéries et soignées. Et inversement, rien n’est plus dévastateur que la crainte d’avoir perdu les bonnes grâces de notre mari.

 

Existe-t-il une limite à la quantité de preuves dont une femme a besoin ?

Existe-t-il une limite à la quantité de preuves dont une femme a besoin ? Un mari sage saura que la réponse est non. Les hommes peuvent penser « Ne lui ais-je pas dit hier que je l’aimais ? », « Ne sommes-nous pas sortis pour notre anniversaire de mariage ? ». Existe-t-il une limite à la quantité de preuves dont une femme a besoin ? Un mari sage saura que la réponse est non. Et le plus petit oubli peut engendrer vulnérabilité et insécurité. 

Une de mes amies qui a la chance de connaître un mariage merveilleux, a partagé avec moi cette anecdote ridicule mais révélatrice. Son mari se conduit toujours de manière très galante et fait le tour de la voiture pour lui ouvrir la porte. En a-t-elle besoin ? Certainement pas. Aime-t-elle qu’il le fasse ? Pas vraiment. Mais quand il a oublié l’autre soir… elle s’est dit qu’il devait sûrement être fatigué. Et quand il a fait remarquer que la porte était déverrouillée, elle s’est concentrée sur le fait qu’ils sortaient d’une maison pleine d’enfants surexcités et particulièrement exaspérants. Malgré cela, elle était chagrinée et se sentait vulnérable. Elle a donc tenu à lui en parler pour être rassurée qu’il ne s’agissait aucunement d’une allusion à leur mariage et à ses sentiments pour elle. Aussi triviale que cette histoire puisse paraître, je sais que mon amie n’est pas la seule à réagir ainsi. Ce comportement féminin est relativement fréquent. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, Rav Aaron Feldman écrit dans son livre, La rivière, la marmite et l’oiseau, « il est déraisonnable de laisser la place au plus léger soupçon ». 

Je n’ai pas besoin que mon mari tue les cafards à ma place, mais j’apprécie qu’il calme mes peurs et mes angoisses

Dépassons ces considérations négatives pour dire simplement qu’un homme doit exprimer constamment son amour et le montrer. Comment ? Par sa gratitude. « Merci pour ce repas. » « Merci de t’être occupée des enfants. » « Merci d’avoir payé les factures. » « Merci d’être là quand j’en ai besoin. » « Merci d’avoir illuminé ma journée. » Par ses compliments.
« Ce dessert était délicieux. » « J’aime la façon dont tu as redécoré le salon. » « C’est vraiment grâce à toi que nos enfants sont si sages. » « Tu as géré cette situation au bureau avec beaucoup de tact. » Par ses soins et sa considération. 

Peu importe notre degré de satisfaction personnelle ou la quantité de tâches que nous sommes capables d’accomplir seules, nous aimons avoir quelqu’un qui s’occupe de nous, qui se soucie de nous, (oserais-je dire) qui nous protège. Je n’ai pas besoin que mon mari tue les cafards à ma place (même si je préfère qu’il s’en occupe quand l’un d’eux prend notre maison pour la sienne), mais j’apprécie qu’il calme mes peurs et mes angoisses (traitez-moi de poule mouillée ou de personne trop honnête) ; j’aime sentir que je ne suis pas seule.

Rien de plus frustrant que de parler à son mari et de se rendre compte qu’il se trouve à des millions d’années lumière

Quand Jacob craint une guerre avec Esaü, il place femmes et enfants en lieu sûr, en queue de file. Ses femmes sont les Matriarches du peuple juif. Elles ont façonné ce que nous sommes aujourd’hui. Elles avaient des caractères exemplaires que nous nous efforçons d’imiter. Et elles se rangèrent à l’arrière pour être protégées. Par son écoute attentive.
Les femmes veulent être vues (et complimentées sur leur apparence), mais elles ont aussi désespérément besoin d’être entendues. Il n’y a rien de plus frustrant que de parler à son mari et de se rendre compte qu’il se trouve à des millions d’années lumière. Que ce soit au bureau ou à la table du déjeuner, un homme doit faire un effort pour se concentrer sur ce que sa femme lui dit.

S’il s’agissait d’un important contrat d’affaire, votre attention serait entièrement monopolisée ; votre femme est votre contrat le plus important. Je me suis habituée à répéter plusieurs fois les choses avant d’obtenir une réponse. J’ai appris à exprimer mes idées et à les faire suivre d’un feedback : « As-tu entendu ce que j’ai dit ou faut-il que je répète ? ». Par des mots clairs et un contact visuel : « Je t’aime ».

Lorsque votre femme vous demande si elle a grossi, répondez-lui TOUJOURS non

Voici une règle élémentaire : lorsque votre femme vous demande si elle a grossi, répondez-lui TOUJOURS non. Même si elle attend des triplés ! Il n’existe pas de mitsvah de se montrer honnête dans ce genre de situation. Mais plus encore, lui dire « Tu es très bien comme ça » est certainement préférable à « ça ne te ferait pas de mal de perdre quelques kilos », le mieux serait de lui dire « Tu seras toujours belle à mes yeux » ou encore « Peu importe ton poids, je te trouverai toujours séduisante ». Et ne vous arrêtez pas là : « J’aime l’allure que cette robe te donne », « C’est une jolie couleur », « Ce style te va bien ». Même un sourire appréciateur peut en dire long. Parce que le désir d’une femme est d’être aimée, des critiques peuvent être accablantes. Il est difficile pour une femme de rester objective et de reconnaître derrière un « conseil utile » une expression d’amour. Pour la plupart des femmes, une seule critique de leur mari leur donne la sensation de perdre tout équilibre, que leurs fondations sont ébranlées. Si un léger manque d’attention fait croire à une femme que son mariage est en péril, a fortiori un mot dur ou une critique ! Certains maris pensent qu’il est de leur devoir d’aider leurs femmes par le biais de critiques constructives. 

« Pour réussir avec une femme, il faut l’aimer, tout simplement l’aimer. »

Faux. Non seulement votre femme ne progressera pas, mais elle sera anéantie et votre mariage aussi. De temps en temps (mon mari n’a pas encore trouvé le moment opportun !), se présentent des situations que l’on ne peut passer sous silence. Il est alors nécessaire d’aborder les choses avec amour, délicatesse et gentillesse, pour que votre femme puisse les accepter et réagir de manière appropriée. Que veulent vraiment les femmes ? Le Roi Arthur de Camelot résume la Torah assez joliment. Après avoir exprimé sa frustration, en disant que tout l’enseignement dispensé par Merlin ne l’avait en rien préparé au mariage, le roi déclara : « Pour réussir avec une femme, il faut l’aimer, tout simplement l’aimer. »

 

Publié: 14/3/2011


Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Vos réactions : 3

(3) mariano, November 9, 2014 8:56 AM

Se dépouiller de son orgueil mâle !

Et non, les hommes aussi s'intéressent à ce genre de discours. C'est ce que l'on appelle se remettre en question. C'est salutaire et vital pour l'homme et la femme.

(2) mili, October 9, 2013 11:40 PM

pas mal! aimerai bien que mon futur mari lisent ca!! loll
et oui on aime être aimé,lol

(1) Rachel, November 6, 2012 8:30 PM

Très intéressant dommage que ça soit toujours les femmes qui prennent le temps de lire ces discours !!!

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub