cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Ces parents qui souffrent du syndrome de Peter Pan

Ces parents qui souffrent du syndrome de Peter Pan

Une maman qui choisit sa garde-robe au rayon ado, un papa qui repousse toute responsabilité ; portrait de ces parents qui refusent à tout prix de grandir!

par
Plus...

Tout récemment, une question lancée sur le blog d'un grand quotidien a attiré mon attention. Elle émanait d'une adolescente affublée d'un pseudo ("P'tite maman") directement lié au sujet qu'elle soulevait, sujet qui est à mon avis source de difficultés pour de nombreux autres jeunes d'aujourd'hui.

"Je suis une ado de 14 ans, et je m'entends plutôt bien avec ma mère. Le hic c’est qu’elle a une fâcheuse tendance à s'habiller comme les filles de mon âge, alors qu'elle est âgée de 42 ans ! Si vous la voyiez avec ses mini-jupes, ses tops trop serrés et ses tee-shirts Hello Kitty, elle est ridicule ! J'ai honte à chaque fois que mes copines la voient habillée comme ca. J'ai bien essayé de lui en parler calmement, mais la discussion finit toujours par des hurlements. Que puis-je faire ?"

--Léa

J'ai déjà parlé avec des jeunes qui m'ont avoué la honte ressentie le jour de leur Bar Mitsva par exemple, quand leur père s'est pris pour John Travolta et n'a pas quitté sur la piste de danse de toute la soirée, ou bien qu'il a tellement arrosé l'évènement qu'il était complètement saoul. J'ai tenté d'apaiser des adolescentes dont les mères s'attifent comme des Lolitas et se dressent sur des talons aiguilles ridiculement hauts, en leur expliquant que leurs mamans pensent ainsi être à la pointe de la mode ; mais il n'en reste pas moins que ces jeunes filles sont terriblement gênées que leurs mamans offrent un tel spectacle.

Mais la question dépasse les seules limites du bon goût vestimentaire ou d'un excès d'alcool. En tant que parents, nous sommes (ou devons être) l'archétype des comportements que l'on est en droit d'attendre dans notre famille. Notre style vestimentaire, la façon dont nous faisons la fête, le vocabulaire que nous utilisons, tous ces éléments impactent notre image auprès de nos enfants. Or si nos enfants ressentent que nous nous discréditons par notre comportement ou notre look, notre image s'en trouve irrémédiablement diminuée à leurs yeux.

Trop de parents ambitionnent d'élever leurs enfants alors qu'ils ne sont pas matures eux-mêmes.

En fait, c’est là une tendance prononcée dans le monde actuel : les parents s’exonèrent tout bonnement des responsabilités induites par leur rôle parental. Trop de gens ambitionnent d'élever leurs enfants alors qu'ils ne sont pas matures eux-mêmes. Cela donne des papas au look de jeune premier, qui agissent comme des gosses et ne perdent sous aucun prétexte une miette de bon temps ! Les blogs parentaux sont assaillis de messages de parents se plaignant d'être bloqué à la maison le soir, de devoir déposer leurs enfants (et ceux des voisins) à l'école tous les matins, ou d'être obligé de passer du temps à phosphorer sur les devoirs de maths de leurs rejetons. "Je dois faire ci, surveiller ça, ça me prend la tête !" peut-on lire bien souvent.

Pour moi, ces parents démissionnaires souffrent du syndrome de Peter Pan. Ce gentil héros de Walt Disney incarne le phénomène psychique par lequel des personnes décident un beau jour de ne pas grandir, de rester des êtres hybrides qui se situent au-delà des contraintes du temps. On en trouve partout, et dans tous les milieux. Cela donne des papas et des mamans qui préfèrent être en vacances ou s'affranchir de leurs obligations plutôt que d'affronter les 1001 avatars de la vie familiale. On les trouve affublés de jeans lacérés ou de baskets vintage, quand ils n'essaient pas de piquer la nouvelle tenue Kooples de leurs ados pour se sentir encore plus jeunes. Alors que leurs enfants grandissent, eux résistent obstinément au temps qui passe et se momifient dans leur imaginaire d'éternelle jeunesse.

Le problème est que les porteurs de ce syndrome de Peter Pan y perdent leur dignité. Or quand la dignité s'étiole, il en va de même de l'estime que nos enfants nous portent. Il est primordial pour les enfants d'avoir des parents qui leur inspirent le respect. Bien entendu, le foyer familial doit être un refuge de chaleur et d'affection. Mais cela n'implique pas que l'on devienne le meilleur copain de nos enfants, comme le sont leurs camarades d'école ou de colo. Un parent est porteur d'une mission bien spécifique : il doit guider ses enfants, les tirer vers le meilleur d'eux-mêmes et se comporter de façon exemplaire de manière à devenir leur modèle. Le devoir d'un parent est de façonner le caractère et d'élever l'âme de son enfant. Comment peut-on atteindre cet objectif ambitieux si l'on regimbe à endosser les responsabilités inhérentes à ce que la parentalité implique de plus noble ?

Que nous le voulions ou pas, nous sommes les modèles principaux de nos enfants. Si nous n'assumons pas cette réalité, nos jeunes perdent leurs repères essentiels.

Il est vrai l'heure n'est pas à la raison. Le monde des media ne nous épargne aucun détail sur les infantilités de nos célébrités favorites, qu'elles soient issues du monde du sport, du cinéma, ou même de la politique – personne n'est épargné ! Les émissions de télé les plus populaires et les clips vidéo incitent largement à la débauche dans tous les domaines. Les journaux à potins affichent des manchettes outrageuses et des témoignages de stars brisées par la course sans fin vers leur perte.

Si l'on veut que nos enfants se comportent et s'expriment de façon décente, alors nous devons leur donner l'exemple

Si l'on veut que nos enfants se comportent et s'expriment de façon décente, alors nous devons leur donner l'exemple. Le judaïsme nous enseigne le respect de l'âme et du corps ; il nous demande de nous habiller de façon digne. Il en est de même dans le choix de nos mots et de notre façon de parler. Notre comportement dans son ensemble est le reflet de notre intériorité.

Le respect de soi et d'autrui sont les fondements de base du foyer juif. Ces valeurs doivent être incarnées par les parents eux-mêmes pour s'installer au sein de la famille et être intégrées par les enfants. Des parents dignes de leur rôle offrent à leurs enfants un modèle enviable, admirable et admiré, et seront par là même respectés.

Il faut savoir que vos enfants ont BESOIN de vous respecter. Et pas au titre d'un diktat patriarcal dénué de toute logique. Il faut savoir que le respect est la pierre angulaire de toutes les relations humaines. En respectant leurs parents, les enfants montrent qu'ils les acceptent comme mentor de leur vie. Plus ils révèrent leurs parents, plus leur lien avec leurs parents se renforce et s'épanouit. Mais ce phénomène ne peut exister avec des parents qui se comportent comme des gamins.

Honneur et dignité doivent être inscrits au fronteau de notre vie. Nous n'avons pas le droit de nous sous-estimer.

On ne devient pas de bons parents sans efforts. Nous sommes obligés de mettre de côté nos besoins personnels pour nous consacrer à quelque chose de plus grand. C'est souvent difficile, et pas forcément agréable. Il est bien entendu plus tentant de partir en vacances ou de passer une soirée entre amis que de donner le bain aux plus jeunes ou déposer les aînés à l'école. Mais ce sont tous ces petits "riens" qui mènent finalement à la place qui est la nôtre, celle d'un parent digne de ce nom et respecté de ses enfants. Et cette place de choix sera source de tous les plaisirs du monde, et rayonnera bien après nous.

3/12/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Agnès C., December 4, 2013 10:49 AM

Très vrai

Pour moi, la partie la plus capitale de cet article est la description très réaliste de ces parents qui s'exonèrent de leur rôle de parents sous prétexte qu'ils sont trop occupés. Occupés par quoi? Leur Iphones, leurs Blackberry?
Être parent n'est pas un fardeau, c'est une mission, un privilège!!!

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub