cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Le Séder de Roch Hachana

Le Séder de Roch Hachana

Une pomme, du miel, une grenade, voilà un drôle de menu pour un soir si solennel, un soir où tout notre avenir pour l’année qui s’annonce est en jeu. Serions-nous devenus superstitieux ?!

par
Plus...

Une pomme, du miel, une grenade, voilà un bien drôle de menu pour un soir si solennel, un soir où tout notre avenir pour l’année qui s’annonce est en jeu.

Chaque année, nous retrouvons sur notre table ces mêmes aliments et nous récitons les prières et bénédictions qui les accompagnent comme des élèves studieux mais qui sont parfois loin de se douter de la véritable signification de chacun de leurs gestes.

Quelle est la portée profonde de ce curieux cérémonial ? Cette pomme trempée dans le miel, cette grenade aux graines couleur rubis seraient-elles dotées de pouvoirs magiques nous garantissant bonheur et réussite pour l’année à venir ? Serions-nous devenus superstitieux ?

En réalité, le choix de ces aliments n’est pas laissé au fruit du hasard. Chacun d’entre eux incarne nos prières et nos espoirs pour le nouvel an. Dans certains cas, c’est la symbolique de l’aliment qui est mise en exergue comme le miel, qui connote la douceur, ou le poisson qui évoque la fertilité. Dans d’autres cas, c’est le nom hébraïque de l’aliment qui est proche d’un terme exprimant nos souhaits pour l’année. Telle cette courge dont l’appellation hébraïque se rapproche du mot « déchirer » et qui porte donc en elle l’espoir que tout mauvais décret qui planerait sur l’avenir du peuple juif soit réduit en lambeaux.

Et c’est précisément pour garantir l’impact favorable de ces aliments à bons présages que nos sages ont institué des prières d’accompagnement pour chacun d’entre eux.

Loin d’un quelconque rite superstitieux, ces aliments symboliques sont un moyen de commencer l’année du bon pied et de nous imprégner de l’atmosphère de Roch Hachana même au cours du repas, lorsque nous ne sommes pas à la synagogue sous nos châles de prière.

Cela dit, il ne faudrait pas s’en tenir à ce quartier de pomme pour s’assurer une douce année. Comme le souligne non sans humour le rabbin Israël Meir Kagan, le meilleur présage pour l’année à venir serait de veiller à notre comportement en évitant par exemple toute remarque acerbe à l’adresse de notre conjoint (« tu devrais vraiment demander la recette de ces beignets à la courge à ma mère ») ou toute médisance au cours du repas de fête (« Les affaires n’ont pas été bonnes pour Mr Cohen, tu as vu le don ridicule qu’il a fait en montant à la Téba ? »)…

Vous l’avez compris, la pomme que vous mangerez ce Roch Hachana n’a rien en commun avec une quelconque pomme. Alors méditez bien à tout cela avant de la croquer.

Chana Tova Oumétouka, tous nos souhaits pour une bonne et douce année !

Retrouvez ci-dessous le texte du Séder en phonétique:

18/8/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Danièle LEWI HAWKINS, September 2, 2013 9:45 AM

J'apprécie beaucoup les articles de AISH.com

Mon père nous a quité lorsque j'avais 17 ans.
Mamère était catholique de naissance mais juive de coeur
J'ai besoin de me retremper dans l'histoire du peuple juif, que je considère être le mien, même si on dit que l'on devient juif par sa mère. Je n'ai jamais regretté mes racines maos ai beaucoup souffert et perdu de pesonnes chères qui ont été victimes de la Shoah. Je suis bien entendu déjà inscrite à la newsletter hebdomaaire. J'ai aussi beaucoup apprécié l'émission qui a ete retransmise hier à la télevision depuis la Synagogue de la rue lavictoire à Paris hier. C'était magnifique et le Grand Rabin m'a émue aux larmes.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub