cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Comprendre la Shoah

Comprendre la Shoah

Aborder ce sujet des plus délicats qui soient, c’est s’interroger sur l’essence même de notre existence.

par
Plus...

Un principe fondamental de la croyance juive veut que rien n'arrive sans raison. L’histoire est dotée d’un sens, l’oppression a un sens, la souffrance également. Nous sommes un peuple dont l’essence même a un sens. C’est l’élément vital qui nous constitue et ce qui nous confère le statut de nation.

Si cette assertion est vraie - et le peuple juif s’est battu pour préserver cette vérité pendant 3500 ans - dans ce cas, l’Holocauste doit également avoir un sens. La souffrance et la douleur de la Shoah contiennent en germe la compréhension de notre mission particulière en tant que Juifs aujourd’hui.

Nous ne venons pas suggérer qu’une seule explication peut nous aider à accepter totalement la persécution et le meurtre de millions de personnes innocentes.

Mais cela signifie que nous devons tenter d’envisager l’Holocauste à un certain nombre de niveaux. Car pour chaque victime, un monde entier a été perdu ; (1) avec chaque survivant, nous pouvons tirer une nouvelle leçon. Perçu sous cet angle, le sens de la Shoah est aussi complexe que le cœur de l’homme.

Mais nous devons aussi considérer l’Holocauste d’un point de vue plus large, dans une perspective qui englobe l’histoire du peuple juif. En effet, l’Holocauste est l’histoire de la nation juive assiégée. Ce fut une guerre destinée à détruire le peuple juif et le message que nous avons tenté, de tout temps, d’apporter à l’humanité.

Le peuple élu

« Vous serez pour Moi un royaume de prêtres et une nation sainte. » (2) Ce sont les termes décrivant l’alliance unique entre le peuple juif et D.ieu. Nous avons été choisis pour être une lumière pour les nations (3), un peuple éternel portant le message de la morale de D.ieu : « Aime ton prochain comme toi-même » (4)…, « Tu poursuivras la justice…(5) », « N’afflige pas la veuve et l’orphelin (6).. », « Une nation ne lèvera plus son épée contre une autre, et on n’apprendra plus l’art des combats (7)… »

Être choisi signifie être différent. Nos lois sont différentes, nos manières de vivre sont différentes, notre histoire est différente. Être choisi : s’agripper fermement à ce message quels que soient les hauts et les bas de l’histoire, pour toutes les générations. Cela signifie vivre pour la vérité de ce message et mourir pour la vérité de ce message. Et respecter aussi des normes plus élevées - dans la manière dont nous pensons, dont nous parlons, dont nous agissons, dont nous nous habillons et dont nous mangeons.

Cela signifie honorer notre Créateur dans la manière dont nous nous conduisons en public aussi bien que dans l’intimité de notre foyer ; dans la manière dont nous élevons nos enfants et prenons soin de nos aînés ; dans les lois qui régissent notre existence et les valeurs que nous tentons de transmettre aux peuples et aux nations qui nous entourent.

Un monde contre nous

L’antisémitisme naquit avec la naissance du peuple juif. En effet, il peut s’avérer extrêmement irritant de se trouver confronté à la voix de la conscience humaine lorsque vous avez vous-même d’autres projets et désirs. Voici l’une des ironies de la langue hébraïque : le terme Sinaï est étroitement lié au terme « sina » - la haine.

Mais l’essence de l’antisémitisme est bien plus profonde que les valeurs morales du Juif faisant obstacle à l’ambition du conquérant ou à la propension de l’homme à satisfaire ses désirs. L’antisémitisme fait partie de notre destin de Juifs. Il fait partie intégrante de notre alliance avec D.ieu. C’est le seul mécanisme dans la psyché collective humaine qui ne nous laisse jamais oublier que nous sommes Juifs, que nous sommes différents, que nous avons un message à transmettre à l’humanité.

L’un des moments forts du Seder de Pessa’h atteste joyeusement de ce phénomène unique dans l’histoire. En levant bien haut notre verre de vin, nous proclamons qu’à chaque génération, les nations du monde se lèveront contre nous, pour tenter de nous anéantir et de détruire le message dont nous sommes porteurs - mais sans succès. Le peuple juif est éternel, et notre message est éternel. (8).

Lorsque le peuple juif fait honneur à son potentiel de lumière pour les nations, les valeurs morales du monde entier en sont renforcées (9). Les nations du monde percevront la beauté des valeurs juives, nous loueront et voudront nous imiter (10).

En de telles périodes, l’antisémitisme peut surgir, aucun pouvoir au monde ne pourra nous causer du tort. Et le Tout-Puissant en Personne remuera ciel et terre pour témoigner de cette imposante vérité.

Mais si cette lumière vient à manquer, alors l’ordre moral du monde tombe rapidement en décadence. Et en peu de temps, les Juifs ne sont guère plus considérés que comme un rappel irritant d’une moralité à l’ancienne, restrictive, ennemie du « Nouvel ordre du monde » qui ne veut rien avoir à voir avec le Peuple élu et son D.ieu.

De telles époques sont des moments de tragédie nationale. Au lieu de la protection miraculeuse dont bénéficiait notre peuple, nous demeurons vulnérables aux lubies les plus cruelles de l’humanité. Nous sommes alors pourchassés, persécutés, mis à mort par millions uniquement parce que nous sommes Juifs.

De telles périodes renferment de grandes souffrances, mais pas de souffrance en vain. La nature de notre alliance veut que même lorsque nous sommes soumis à la cruauté inimaginable de l’Holocauste, le message reste identique : il doit y avoir une meilleure ligne de conduite. Il faut apprendre à l’humanité à s’élever au-dessus de ses instincts les plus indignes. De cette manière, la souffrance même devient la source du message juif adressé à l’humanité.

Les leçons de la Shoah

Où était D.ieu pendant l’Holocauste ? En tant que peuple, nous déclarons que D.ieu était bien là-bas - nous implorant d’agir avec prudence, ne nous laissant jamais oublier combien il nous faut œuvrer dans ce monde.

Après la Shoah, y a-t-il un Juif sur terre qui choisirait de naître nazi plutôt que Juif ? Après l’Holocauste, y a-t-il un Juif sur terre qui ne comprend pas le besoin d’une nation d’éducateurs ? Qui d’autre aidera l’humanité à s’élever au-dessus de son potentiel de cruauté si ce n’est les Juifs ?

Plus que tout, la Shoah fut un appel de clairon adressé au peuple juif : souvenez-vous de votre alliance, soyez une lumière pour les nations. Montrez au monde ce que cela signifie de recevoir le cadeau de la vie, d’être créé à l’image de D.ieu, de vivre selon les valeurs de la justice et de la compassion, et d’être une nation qui se consacre à ces objectifs-là.

SOURCES :

1. Sanhedrin: 37a

2. Exode: 19:6

3. Isaïe 42:6.

4. Lévitique 19:18

5. Deutéronome 16:20

6. Exode 22:21

7. Isaïe 2:4

8. Voir la Hagada de Pessa’h; « Car à chaque génération… »

9. Voir Messilat Yesharim, pg. 21, édition Feldheim;

10. Deutéronome 4:6; 33:9 avec l’explication de Rachi. 

6/4/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) Aaron, April 21, 2017 9:53 AM

La Thora est prévention

il pourrait y avoir un début de "compréhension" (en étant très prudent pour ne pas heurter, et avancer une idée avec toute la tsniout possible) en posant une autre question : pourquoi D.ieu dit à Abram, ta descendance séjournera 430 ans ... et subira un esclavage ...) ?
D.ieu est juste et condamner la 3e, 4e et 5e génération à venir à un esclavage alors que, n'étant pas nés, ils n'avaient pas encore fauté, comment le comprendre.
Dans la Thora, on peut trouver une réponse à cette question, et cela nous rapprochera de la réponse à la question du commentaire.
P.S. si vous souhaitez avoir cette réflexion, je serai heureux de vous en faire part.

(1) MOLLY, May 2, 2013 1:21 PM

Vraiment un article merveilleux, des vérités qui vont directement au coeur, Vraiment ! Nous devons tout faire pour rester ""LA LUMIERE DES NATIONS ""

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub