cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Noah
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Sept conseils pratiques pour bien jeûner

Sept conseils pratiques pour bien jeûner

La méthode infaillible qui vous empêchera d'avoir les yeux rivés sur votre montre pendant le jeûne...

par
Plus...

Jeûner pendant vingt-cinq heures n'est certes pas chose facile. Mais il existe une technique qui peut faciliter la tâche: l'hydratation.

La majorité des gens pensent que la difficulté dans le jeûne réside dans le fait d'avoir faim. En réalité, c'est la soif qui pose le plus gros problème. Une personne peut survivre en moyenne un mois entier sans manger, mais si elle ne boit pas pendant trois jours, elle mourra.

Une hydratation adéquate évite non seulement l'inconfort d'avoir soif, mais permet en outre d'avaler sa salive plus souvent, ce qui donne à l'estomac la sensation d'être moins vide.

Une bonne préparation du corps rend le jeûne plus aisé. Voici une méthode en sept étapes pour optimiser l'hydratation à Yom Kippour, qui vous permettra de garder les forces physiques nécessaires pour vous concentrer sur le travail spirituel de cette importante journée:

1 – Commencer longtemps à l'avance. 

Les maux de tête et les nausées que l'on ressent parfois pendant le jeûne sous souvent dûs à  l'arrêt de la cafféine. Préparez vous en résuisant la consommation de cafféine pendant la semaine qui précède Yom Kippour, et en la supprimant totalement 24 heures avant le jeûne. On pourra par exemple mélanger dans sa tasse une proportion de plus en plus grande de décaféiné, tout en résuisant le vrai café. 

2 – Mettez-vous en train. 

Le matin qui précède Yom Kippour, commencez la journée avec un petit déjeûner solide, fait de pain, de céréales et de fruits. Ils vous fourniront le plein d'énergie pour la journée, mais leur richesse en fibres vous permettra de les digérer bien avant d'entâmer le repas d'avant le jeûne, repas qu'il faudra aborder avec un bon appétit.

Un gros petit déjeûner présente en outre l'avantage d'agrandir l'estomac, qui pourra recevoir une plus grande quantité de nourriture et d'eau par la suite.

Déjeûnez léger, et assez tôt pour garder de l'appétit pour le dernier repas avant le jeûne.

Entâmez ce dernier repas au moins une heure avant le début du jeûne, pour ne pas avoir besoin de vous presser de manger. 

3 – Evitez les aliments qui donnent soif. 

Une bonne manière de rester bien hydraté consiste à ne pas consommer ce qui peut induire le corps à se débarrasser de l'eau qu'il contient. On devra ainsi éviter le chocolat, le thé, le coca-cola, tous contiennent de la cafféine, qui est un diurétique. L'alcool est également déconseillé, parce que sa digestion requiert de l'eau. 

Le sel est connu pour causer la soif. On devra donc éviter les aliments salés tels que les cornichons, les charcuteries, le fromage, le poisson en boîte ou fumé, ainsi que les soupes de poulet ou les grands classiques de la cuisine juive tels que les bricks à la viande ou les pastels... On pourra les remplacer par du poisson frais ou du poulet bouilli. 

4 – Préférez les féculents aux protéines. 

Prévoyez une majorité de féculents à faible teneur en sel, tels que les pâtes, les pommes de terre, le riz et le blé (de préférence blé et pain complets), pour le menu du dernier repas. Ces féculents vont s'associer aux mollécules d'eau, qu'ils relâcheront progressivement pendant le jeûne en fonction des besoins du corps. 

On devra minimiser la consommation de salade et d'aliments riches en fibres, du fait qu'ils transitent rapidement dans le système digestif et ne rassasient pas longtemps.

Le dernier repas devra également inclure une quantité minimale de protéines, car celles-ci ont la faculté d'attirer et de pomper l'eau qui se trouve dans les tissus. (De fait, les pertes de poids les plus impressionantes chez les gens qui suivent un régime riche en protéines sont dues  aux déperditions d'eau que les mollécules des protéines ne peuvent apporter ou faire circuler dans l'organisme, mais c'est précisément cette eau dont on a besoin pendant un jeûne). 

5 – La technique du chameau. 

La clef d'un jeûne facile est la sur-hydratation. Vingt-quatre heures avant le début du jeûne, astreignez-vous à boire un verre d'eau toutes les heures (programmez votre iphone pour qu'il vous le rappelle!)

Buvez beaucoup tout au long de la journée. Comme les liquides sont rapidement éliminés, cela ne vous remplira pas, mais cela vous permettra néanmoins d'absorber suffisamment de fluides pendant la journée pour aborder le dernier repas avec une taux d'hydratation élevé.

Ne buvez pas de boissons sucrées qui apportent des calories inutiles. Le mieux, c'est toujours de l'H2O pure. En deuxième choix, un jus de fruit naturel dilué.

Les fruits sont conseillés, bien qu'ils soient riches en fibres, parce qu'ils contiennent beaucoup d'eau qu'ils libèrent progressivement. On pourra consommer de la pastèque, du melon ou des raisins pendant toute la journée.

Prenez plusieurs vers d'eau pendant le dernier repas, dans la mesure où beaucoup d'aliments requièrent un apport supplémentaire d'eau pour être bien digérés.

Echangez les sucreries du dessert contre un fruit riche en eau, comme la pastèque ou le melon.

Pour finir, terminez le repas en buvant un verre d'eau tiède qui adoucira la digestion. 

6 – Discipline mentale. 

Une part importante de la réussite d'un jeûne réside dans la tête.

Se rappeler sans cesse combien on a faim ou soif ne fait qu'augmenter la difficulté en focalisant notre attention sur la nourriture. Penser à la nourriture induit une préparation automatique du métabolisme à recevoir de la nourriture, ce qui augmente la sensation de faim.

La solution sera donc de détourner son attention de la nourriture. Yom Kippour nous fournit heureusement toutes les opportunités nécessaires pour cela, par exemple en se concentrant sur la nécéssité de faire Téshouva, et de trouver son épanouissement spirituel. Plus on s'investit dans la prière, et moins on pense à manger. 

Une manière permise de “consommer”  à Yom Kippour, est de sentir des épices. Sentir des clous de girofles ou du cinnamon pourra donner un “petit coup de fouet”  en cas de faiblesse momentanée, et pourra même provoquer une sensation momentanée de satiété. 

Avant de les humer, on n'oubliera pas de réciter la bénédiction appropriée aux épices: boré minei (ou atsei) béssamim. Cette bénediction présente en outre l'avantage d'aider à atteindre le compte des 100 bénédictions quotidiennes, qui est une mitsvah importante instituée par le roi David lui-même. 

7 – Rompre le jeûne intelligemment. 

Après un jeûne, même ceux qui s'y sont bien préparés ont faim. Assurez-vous de ne pas manger trop rapidement après le jeûne. Commencez avec un fruit ou un verre de jus, qui vont donner du sucre au système sanguin et remplir un peu l'estomac pour le dissuader d'ingurgiter trop rapidement.

Evitez les pâtisseries et les boissons sucrées dont le taux élevé de glucose peut choquer le système digestif.

Afin d'éviter de trop manger, consommez d'abord un petit peu et faites une pause d'une demi-heure. Sans quoi le “déjeûner” pourrait devenir la cause d'une prise de poids, et de maux d'estomac. En effet, le corps pendant le jeûne se protège de la faim en réduisant sa consommation de calories. Celles ingurgitées après le jeûne resteront donc dans le corps plus longtemps que celles ingurgitées lors de périodes pendant lesquelles le corps fonctionne à plein régime. 

Bon (et sincère) jeûne !

3/10/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) SUMHA, September 19, 2017 10:26 AM

merci c'est tres interressant
que nos merites soint aussi nombreux que les grains de la grenade
chana tova

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub