cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Les 10 sites juifs incontournables à visiter à Jérusalem
En images

Les 10 sites juifs incontournables à visiter à Jérusalem

En vacances dans la ville sainte ? Ne faites surtout pas l’impasse sur ces lieux !

par Noam Matas
Plus...

Depuis plusieurs milliers d’années, le judaïsme révère Jérusalem comme la ville la plus sainte au monde. Abritant certains des sites bibliques et historiques les plus sacrés de notre tradition, Jérusalem est la ville la plus visitée d’Israël. Elle possède non seulement une histoire riche et vaste, mais constitue également une plateforme culturelle et un centre spirituel pour les Juifs d’Israël et du monde entier. Indéniablement, un séjour en Israël ne serait pas un séjour en Israël sans une visite à Jérusalem. Théoriquement, un visiteur pourrait passer plusieurs semaines à explorer Jérusalem sans jamais se lasser, mais en pensant au touriste classique qui n’a généralement que quelques jours à lui consacrer, nous avons élaboré une liste des 10 sites juifs incontournables.

LE MUR OCCIDENTAL

The Western Wall

Connu également sous les noms de Mur des Lamentations ou Kotel, le Mur occidental est l’un des sites les plus sacrés d’Israël. Il s’agit d’un vestige des murs de soutènement du Mont du Temple, le lieu où les deux Temples se dressèrent pendant près de 1000 ans. 11 millions de visiteurs se rendent aux Kotel chaque année, ce qui en fait l’attraction touristique la plus populaire d’Israël.

Pour en savoir plus, cliquez sur : Le Mur occidental en une infographie.

La terrasse d'Aish Hatorah (vue sur le Mur occidental)

Aish HaTorah Rooftop (view of Western Wall)

Fondée en 1974, Aish Hatorah est un organisme international dédié à la diffusion et à la promotion du judaïsme. Signifiant « feu de la Torah » en hébreu, Aish Hatorah vise à allumer dans le cœur de tous les Juifs une envie brûlante de découvrir leur bel héritage et d’assumer fièrement leur foi et leur identité juives. Les quartiers généraux d’Aish Hatorah sont situés au cœur du quartier juif, dans un superbe bâtiment qui surplombe le Kotel. La vue qui s’offre depuis sa terrasse est la plus belle de toute la ville. D’ailleurs, Aish Hatorah a été désigné comme l’un des 20 plus beaux sites d’Israël. Si vous avez eu la chance de vous tenir sur sa terrasse, vous comprenez aisément pourquoi. La terrasse offre une vie imprenable sur le mont du Temple et le mont des Oliviers.

Les tunnels du mur occidental

The Western Wall Tunnels

Des structures datant de plusieurs périodes, comme les époques hérodienne, omeyyade, ayyoubide, mamelouke et hasmonéenne, ont été mises à jour dans les tunnels du Mur occidental situés sous ce dernier. Les touristes peuvent explorer ces tunnels pour admirer les vestiges qui s'y trouvent comme la Pierre occidentale, la plus grosse pierre du Mur occidental.

LA TOUR DE David

The Tower of David

La Tour de David est une citadelle située près de la Porte de Jaffa, à l'entrée de la vieille ville de Jérusalem. Les fouilles archéologiques effectuées sur ce site, également connu sous le nom de Citadelle de Jérusalem, ont permis de révéler 2000 ans d’histoire. Aujourd’hui, les touristes y affluent généralement en soirée pour apprécier le superbe spectacle son et lumière de nuit qui est projeté sur les murailles de la citadelle. Le musée de la Tour de David retrace l’histoire de Jérusalem depuis ses origines anciennes jusqu’à l’époque moderne.

LE QUARTIER JUIF

 Jewish Quarter

La vieille ville de Jérusalem est traditionnellement divisée en quatre quartiers. Située dans la section sud-est, le quartier juif abrite le mont du Temple et le Mur occidental ainsi que plusieurs synagogues historiques. La synagogue de la Hourva fut construite au début du 18ème siècle et au fil des ans elle fut détruite et reconstruite à plusieurs reprises, avant d’être superbement rénovée en 2010. Les quatre synagogues séfarades forment un complexe de quatre synagogues reliées entre elles qui suivent chacune un rite spécifique de la communauté séfarade. Ces quatre maisons de prière (la synagogue Yo’hanan ben Zakaï, la synagogue d’Istambul, la synagogue Eliahou Hanavi et la synagogue Emtsaï) furent toute détruites pendant la guerre arabo-israélienne, pour être ensuite reconstruites après la guerre des 6 jours. 

La cité de David (le tunnel d'Ezéchias)

City of David (Hezekiah tunnel)

La cité de David est un site archéologique qui est connu comme le berceau de Jérusalem. C’est l’endroit où le roi David fonda son royaume. Actuellement, c’est un parc archéologique où les visiteurs peuvent découvrir l’histoire de Jérusalem et admirer des vestiges de maisons et tours antiques ainsi que le tunnel de Shilo et un tunnel d’eau.

la Synagogue de la hourva

The Hurva Synagogue

Fondé en 1953, le mémorial de Yad Vashem fut construit afin de promouvoir l’éducation et la commémoration de la Shoah. La visite de ce musée ne laisse personne indifférent puisqu’elle retrace l’histoire de la montée au pouvoir du parti nazi et les conséquences terrifiantes qu’elle eut sur les Juifs d’Europe. Les différentes expositions présentent les ghettos, les camps de concentration ainsi que la réaction juive. Point d’orgue de la visite, la salle des noms, qui commémore les victimes de la Shoah.

LE MUSÉE D’ISRAËL

Israel Museum

En 2010, le musée d’Israël a fait l’objet de travaux de réfection d’un montant de 100 millions de dollars. Cela lui a permis de regagner sa place de musée national d’Israël. Notamment célèbre pour abriter un modèle de la Jérusalem antique répondant au nom d’Holyland, ainsi que le sanctuaire du livre, le musée est composé de quatre ailes, lesquelles sont bordées de jardins luxuriants. Le musée d’Israël contient également une collection impressionnante de beaux-arts et de reliques architecturales. En outre, il accueille près de 30 nouvelles expositions par an.

La Knesset

The Knesset

L’organe législatif du gouvernement israélien porte le nom de Knesset, qui signifie littéralement « l’assemblée ». Des visites guidées du bâtiment du parlement sont organisées les lundis et jeudis, offrant un aperçu des différents rôles joués par la Knesset. D'une durée d'environ une heure, elles permettent de découvrir entre autres les salles de comité de la Knesset, la chambre plénière, la salle Chagall, sans oublier la déclaration d’indépendance d’Israël. Au passage, les visiteurs auront l’occasion d’admirer les œuvres d’art exposées dans le bâtiment ainsi que ses spécificités architecturales.

LA SYNAGOGUE DE LA HOURVA

The Hurva Synagogue

Également connue sous le nom de synagogue des ruines, la synagogue de la Hourva fut à l’origine construite au 18ème siècle au centre du quartier juif par des disciples de Rabbi Yéhouda Ha’hassid. Peu après son édification, elle fut détruite par les musulmans en 1721 et demeura en ruines pendant 140 ans, avant d’être restaurée en 1864 par des juifs lithuaniens.

La synagogue, qui fit office de grande synagogue ashkénaze pendant un siècle, fut de nouveau détruite en 1948 pendant la guerre d’indépendance d’Israël.

En 1967, après la reconquête de la ville de Jérusalem par Israël lors de la guerre des six jours, on envisagea de reconstruire la synagogue, mais après de longues délibérations, il fut décidé en 1977 de construire un arc commémoratif symbolique sur les ruines de la synagogue.

En 2010, la synagogue de la Hourva fut restaurée d’après le style architectural original du 19ème siècle et elle accueille aujourd’hui une maison de prière et d’étude débordante de vie.

Nos remerciements à www.americaisraeltours.com

15/8/2017

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub