cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Le piège de la passion

Le piège de la passion

Combien de fois comptez-vous passer l’anneau au doigt ?! Conseils pour viser juste du premier coup...

par

Récemment, un jeune homme m’a raconté que son cousin s’était fiancé à une fille qui ne plaisait pas tellement à son père. Un jour, alors que ce dernier discutait avec son fils des nombreuses failles qu’il avait décelé chez la dulcinée, le jeune homme répondit : « Te fais pas de bile, Papa, ce n’est que mon premier mariage. »

Pour la petite histoire, ce jeune homme en est à son troisième divorce…

Pourquoi tant de couples baissent-ils les bras ? Primo, il n’est pas facile de voir à travers le nuage brumeux de l’idylle. On connait tous le piège, et pourtant on fonce droit dedans. On s’amourache d’une personne qui ne fera pas un bon conjoint pour nous. (Comme une jeune femme me l’a récemment confié : « Comment ai-je pu craquer pour lui ? Il est tellement différent du profil qui me convient. Je m’aperçois à présent que j’ai craqué pour l’homme que je voulais qu’il devienne, pas celui qu’il était vraiment)

Le hic, c’est que le béguin est un élément incontournable du processus de rencontre. Nous ne pouvons pas nous en passer ; et nous ne sommes pas censés y renoncer ! Notre rôle consiste à maintenir le jeu amoureux sous contrôle, à garder la tête froide tandis que nous nous interrogeons sur la véritable nature de notre lien avec cette personne.

Le coup de foudre est par définition éphémère. Quelle que soit la force de l’alchimie, elle finira au bout du compte par s’émousser. Et lorsque cela se produit, si notre relation ne repose pas sur une base solide et réelle, bonjour les dégâts. Le rapport entre l’amour et le l’idylle est comparable à un feu de camp. Il vous faut deux trois bûches, quelques brindilles, du papier et des allumettes. Essayez d’enflammer directement les bûches - vous y passerez toute la nuit. D’un autre côté, si vous enflammez uniquement les brindilles et le papier sans les bûches, le feu prendra, mais pas assez longtemps pour rôtir vos pommes de terre. Il vous faut à la fois les brindilles et les bûches.

L’idylle, ce sont les brindilles qui sont essentielles pour mettre le feu aux bûches de l’amour. Alors assurez-vous que celle-ci n’est pas la base de votre relation. Lorsque vous vous laissez emporter par l’alchimie et laissez de côté le fondement de la relation (les bûches), il y a de grandes choses que votre histoire se termine en chagrin d’amour. Le feu s’éteindra, ce n’est qu’une question de temps.

Le coup de foudre repose sur l’image; l’amour se développe sur la connaissance

Un moyen infaillible pour vérifier la teneur de votre relation est de vous interroger sur le rapport que vous entretenez avec l’image renvoyée par la personne. L’image est importante, il faut que vous trouviez votre conjoint potentiel attirant et que vous soyez fier de le/la présenter à vos amis et votre famille. Mais trop souvent, nous avons tendance à faire une fixation sur l’aspect extérieur de la personne, et à fermer les yeux sur sa véritable personnalité.

La notion d’image peut renvoyer à plusieurs aspects : 1. Son physique 2. Sa profession 3. Sa situation financière 4. Ses relations 5. Sa réputation (la grande école qu’il/elle a fréquentée, ou le fait que tout le monde le/la trouve brillant(e) 6. Et incroyable mais vrai… la personne à qui elle nous fait penser.

Le coup de foudre se nourrit de l’apparence; l’amour se développe sur la connaissance. Lorsqu’on tombe amoureux de quelqu’un, on peut oublier que la beauté de ce partenaire s’estompe et que sa profession peut changer. Vous pouvez oublier que si une personne a de l’argent, rien ne vous dit qu’elle en aura demain. Vous pouvez oublier que les gens finissent par se lasser des choses matérielles, et qu’une relation aspire à quelque chose de plus profond.

Un autre moyen crucial de vous protéger du piège du flirt est de vous assurer que vous partagez des valeurs et des objectifs en commun. Peu importe l’intensité de l’alchimie initiale, si vos valeurs et vos aspirations diffèrent sensiblement, les chances que votre mariage tienne décroissent de manière significative. Lorsque l’emballement se dissipe et que les brindilles s’éteignent, y a-t-il une base unificatrice à ce mariage ?

Les valeurs sont essentielles à votre personnalité. Elles sont les fondations sur lesquelles vos aspirations et vos rêves reposent, le fondement de votre boussole morale. Avant de vous marier, il est impératif de clarifier vos valeurs et celles que vous voulez promouvoir dans votre vie à deux. Celles sur lesquelles vous ne sauriez transiger. Car le faire reviendrait à une négation de votre Moi.

Voici une brève liste de valeurs avec lesquelles vous pourriez vous identifier : la loyauté, le sérieux et la discipline, l’engagement religieux, le développement personnel, la communication, la justice, l’hygiène de vie, l’hospitalité, une attitude positive, l’honnêteté, l’efficacité et le souci de l’environnement.  En phase de rencontres, il est essentiel que vos valeurs fondamentales coïncident. Et prenez soin d’éviter le mirage des intérêts communs. Aimer le théâtre et le ski en hors-piste ne sont pas des raisons suffisantes pour unir votre destin.

Le mariage repose sur des valeurs communes. Assurez-vous que les vôtres concordent sur les sujets essentiels

Car peu importent le nombre d’intérêts communs que votre couple partage, si votre valeurs entrent en conflit, les conflits surgiront tôt ou tard. Le mariage repose sur des valeurs communes. Assurez-vous que les vôtres concordent sur les sujets essentiels.

Alors, combien de fois souhaitez-vous passer l’anneau au doigt ? Une seule fois, je l’espère ! Apprenez à vous connaître, apprenez à connaître l’autre et faites le bon choix dès la première fois !

Publié: 25/11/2012


Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Vos réactions : 1

(1) SANDRINE, November 25, 2012 1:53 PM

Evidence

Parfois c'est une évidence: une telle alchimie règne entre deux personnes: vous oubliez le temps, les gens autour de vous; non, ça n'est pas de la passion, c'est étrangement déroutant d'avoir en face de soi sa "moitié". Ca n'est pas une bûche, mais un Roc.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub