cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Le Chabbat, c'est la santé!

Le Chabbat, c'est la santé!

Selon de récentes études, le Chabbat serait bénéfique à la santé mentale, physique et émotionnelle.

par
Plus...

Il paraît qu'une fois par semaine, j'ai tout bon ! C'est en tout cas la conclusion heureuse que j'aie tirée d'études scientifiques récentes.

Ces recherches s'accordent à dire que la célébration hebdomadaire du Chabbat – agrémentée des meilleurs repas avec leurs plats traditionnels, et surtout la rupture totale d'avec la routine, serait le moyen idéal d'entretenir et d'améliorer la santé mentale, physique et émotionnelle des personnes qui respectent ce repos hebdomadaire consacré.

Citons ici les résultats d'une étude menée par la prestigieuse université Columbia sur plus de 16 ans. Cette observation met en exergue les effets positifs des repas familiaux sur les enfants des familles qui s'assoient ensemble au moment du déjeuner ou du diner. Les chercheurs sont formels : plus les enfants partagent de repas avec leurs parents et moins ils seront tentés de fumer, de boire ou de se droguer. Cet "engagement" des parents, matérialisé par leur présence à table, est l'un des plus puissants outils qui soient à leur disposition pour les aider à élever des enfants en bonne santé et épargnés des dépendances nocives. Les parents qui prennent leur repas avec leurs enfants se créent ainsi les opportunités de connaitre le nom des profs de leur progéniture, ainsi que ceux des amis de leurs enfants, et de rester ainsi au fait de ce qui se passe dans la vie de leurs chers petits (ou grands).

Mais la magie du repas pris en famille serait aussi active sur les liens entre époux. Les chercheurs du projet national Mariage, mené par l'université de Virginie, affirment que le fait de diner ensemble, ne serait-ce qu'une fois dans la semaine, renforce les liens entre mari et femme, et leur permet là aussi de mieux se connaitre. Or le Chabbat, avec ses repas en famille et son rappel hebdomadaire à passer du bon temps ensemble, est un formidable moyen de mettre en pratique toutes ces belles recommandations !

Voici donc quelques suggestions pour adopter ces fameux repas chabbatiques et familiaux, et en optimiser les avantages.

  1. L'un des principaux bénéfices de ces repas pris en famille est l'opportunité qu'ils nous donnent de nous intéresser aux autres. Essayons donc de nous détacher des éléments de distraction tels que la télévision, les téléphones et les ordinateurs, au moins jusqu'au dessert. Ainsi chaque convive (et vous-mêmes) aura le plaisir de ressentir qu'il jouit de la pleine attention d'autrui pendant tout le temps passé à table.

  2. Des attentions spéciales comme l'utilisation d'une vaisselle raffinée ou une cuisine faite maison, donne le signal subtil et élégant que ces repas ont quelque chose de particulier. La stimulation d'une atmosphère légèrement plus formelle encourage les gens à s'attarder à la table, à jouir du repas et de la compagnie en échangeant agréablement, au lieu se disperser à toute vitesse sitôt la dernière bouchée avalée.

  3. Le rituel joue aussi un rôle positif dans ces repas chabbatiques. Les traditions telles la récitation du kiddouch sur un verre de vin ou de jus de raisin, ou la bénédiction sur la 'hallah (pain spécial de Chabbat) donnent une dimension qui transcende la simple consommation de nourriture. On passe ainsi facilement de ces traditions anonymes à la construction d'une ambiance de Chabbat propre à la famille, dont chacun des membres se sent acteur et responsable.

Rompre avec la technologie

Beaucoup d'entre nous nous sentons sur-connectés avec nos téléphones, ordinateurs et autres gadgets électroniques. En fait, une récente étude menée par la Fondation Kaiser sur la famille montre qu'un enfant passe quasiment toutes ses heures libres – hors temps scolaire – avec un appareil électronique dans les mains.

Une récente étude énonce certains des avantages à opérer une rupture avec toute cette stimulation électronique. Le professeur Leslie A. Perlow de la fameuse Harvard Business School avait demandé à une équipe de consultants de haut niveau d'éteindre à tour de rôle leurs téléphones pour la nuit, une fois par semaine. Alors que le professeur a initialement fait face à une forte opposition à l'expérience, elle a par la suite constaté que les participants ont rapidement signalé leur mieux-être, leur satisfaction de leur équilibre travail-vie privée et un sentiment de plus grande autonomie.

Chabbat représente pour nous-mêmes une formidable opportunité de reproduire cette expérience. Voici quelques suggestions pour essayer de rompre notre attache des appareils électroniques une fois par semaine.

  1. Aller prendre l'air ! Le Chabbat est le jour idéal pour renouer avec la nature. En effet, le Chabbat trouve son origine dans la Création du monde : Dieu a créé le monde en six jours, et Il s'est "reposé" le septième. Essayez de profiter du Chabbat pour apprécier la beauté du monde qui nous entoure : faire une promenade à l'extérieur peut nous aider à sortir de nos pratiques habituelles statiques, rivées sur un écran.

  2. Essayons de nous concentrer sur notre moi intérieur. Chabbat est traditionnellement le temps parfait pour se focaliser sur notre côté spirituel. Que ce soit en allant à la synagogue, en priant seul, en lisant un livre ou un article à thème juif, ou en faisant toute autre activité en rapport avec votre intériorité, passez un peu de temps à prendre de la hauteur.

  3. Profitez de l'opportunité de parler avec autrui "en chair et en os". Faites un effort pour avoir une conversation "en live", bien réelle, sans le truchement d'un écran ou d'un micro, et sans être distrait ou interrompu par la sonnerie du téléphone ou vos activités professionnelles.

Le régime méditerranéen

Une nouvelle étude audacieuse souligne également certains avantages dans le respect du Chabbat traditionnel, et plus précisément dans la plupart des aliments traditionnels qu'il implique souvent. Des chercheurs espagnols ont découvert que les patients ont considérablement réduit leurs risques de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux en suivant le régime "méditerranéen" riche en grains, huile d'olive, fruits, légumes, noix, poisson, et en vin. Or ce sont précisément les types d'aliments qui composent la plupart des plats traditionnels de Chabbat.

26/2/2014

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) Alain Bourrut Lacouture, February 25, 2015 6:14 PM

Optimiste et tonique cet artcle

1) Merci pour ce message stimulant
2)La sérénité retrouvée est parfois le résultat d'un certain volontarisme et de méthode
3) Qui a dit ''on ne change pas un caractère mais on peut - et doit - modifier un comportement'' ? J'aime cette attitude et vous aussi certainement.
4) ''Mieux'' est un don du ciel
A nouveau, merci. ABL

(1) DIEUDONNE, February 27, 2014 12:16 PM

confirmation

Voilà qui confirme les arguments de l'article sur la défense du Shabbat par Mr.M.Begin(un art;précédent.).On m'a dit que les pulsations du coeur étaient plus lentes ce jour-là,chez tout le monde.Est-ce démontré?).Merci.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub