cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Voie n°3 : Exprimer haut et fort ses convictions

Voie n°3 : Exprimer haut et fort ses convictions

Verbaliser ses croyances, c'est créer un pont entre les notions abstraites de l'âme et le monde du réel. En d'autres termes, cela permet de découvrir si l'on croit vraiment à ce que l'on dit.

par
Plus...

Nous appartenons à une société où étudier se fait dans le silence. Le " chut ! " est la règle d'or. Essayez donc de faire tomber un livre dans une bibliothèque. Autour de vous, on réagira comme à l'explosion d'une bombe. Quel contraste avec l'ambiance d'un beit hamidrash (salle d'étude de yéshiva) où règne un brouhaha permanent ! Tous ceux qui assistent à ce spectacle pour la première fois demandent systématiquement : " Mais comment font-ils pour étudier dans ce bruit ? "

Ce n'est en fait qu'une question d'habitude. On sait que l'habitant de la campagne a du mal à dormir dans une ville à cause du bruit, et inversement, qu'un citadin trouve difficilement le sommeil dans le silence assourdissant de la nuit champêtre.

On voit parfois des gens parler tous seuls dans la rue. Cela vous arrive-t-il également ? Saviez-vous que c'est une technique de concentration mentale très efficace ? Il existe même dans la Torah une notion de Ari'hat sfataïm (littéralement " Dispose-le sur tes lèvres ") selon laquelle verbaliser engendre clarté et sagesse. Essayez donc cette méthode.

Dans la vie quotidienne, chacun de nous a un petit leitmotiv qui l'aide à avancer. Répétez-le à voix haute. De même, dans l'étude, laissez une certaine rythmie s'installer. Elle vous stimule et vous aide à pénétrer davantage dans le sujet. C'est comme une musique. On la fredonne et hop ! …C'est parti !

Si vous avez du mal à  vous concentrer sur votre lecture, essayez de lire à haute voix et lentement. Soudain, le courant passe ! Quelle que soit votre lecture, article de journal ou livre, votre compréhension et votre mémorisation sont optimisées. Au début, cela vous paraîtra ridicule, mais petit à petit vous vous y ferez et vous en verrez le bénéfice.

 

Exprimez vos principes de vie

Interrogez-vous : " Quel est le but de ma vie ? "

Maintenant, essayez de répondre à haute voix : " Le but de ma vie c'est… " Cela a une toute autre résonnance, n'est-ce pas ? Vous constatez que le fait de dire oralement révèle si ces principes sonnent juste et si vous vivez en conformité avec eux.

Nous voulons tous être heureux, réussir, parvenir à un but ? Nous voulons tous exploiter notre potentiel, être bons, efficaces. Nous voulons le meilleur pour nous et pour les nôtres, et pour l'humanité.

Alors si c'est vrai, dites tout haut : " Je veux être génial ! " Répétez-le. Au besoin, au moyen d'un magnétophone. Ecoutez-vous le dire et demandez-vous si ça sonne bien. Les mots sont des témoins. Ils reflètent ce qui nous habite. Ils sont l'expression de notre être dans l'instant donné.

La méthode vaut également pour comprendre un concept hardu. Mettez-le en mots et expliquez-le, il s'éclaircira. Grâce à ce procédé, vous mettrez en évidence des erreurs de pensée qui seraient restés ignorés.

Exprimez vos pensées, ce que vous apprenez. Ne laissez pas vos idées dormir dans un coin de votre cerveau. Dès que vous entendez une parole sage, prononcez-la. Car si vous ne l'extériorisez pas, elle risque de s'envoler.

 

Du potentiel au réel

La parole n'appartient qu'à  l'homme. Et la seule manière de traduire une pensée est de la dire.

Quand vous vous débattez avec un problème, parlez. Cela vous permettra d'éliminer l'étrange et le vague. Extraire une idée de votre intellect c'est lui donner vie. Parlée, la pensée est comme gravée dans la pierre.

L'âme a soif de grandir, mais le corps la retient. Il faut donc exprimer les idées de manière convaincante pour les faire pénétrer dans le corps. On se sent davantage tenu par ce que l'on a déclaré que par ce que l'on a pensé.

La formulation emplit le vide qui existe entre les désirs du corps et les aspirations de l'âme.

On en a l'illustration avec la prière. Dans la amida (prière silencieuse) les lèvres sont en mouvement mais n'émettent aucun son alors que la confession du vidouï deYom Kipour se fait à voix suffisament haute pour s'entendre soi-même.

 

Dialoguez avec vous-même

Supposez que vous preniez une décision mais qu'une résistance s'élève en vous. Parlez. Mettez-vous à l'épreuve, soyez l'avocat de votre diable :

" Je réaliserai ce projet plus tard. "

" Je ne te crois pas. Convaincs-moi. La dernière fois que tu as dit ça, tu n'es pas allé jusqu'au bout. "

" J'étais fatigué. "

" Mauvaise excuse ! Mets-toi à ton projet maintenant, sinon tu l'abandonneras. "

Encouragez-vous par des mots. Quand vous vous réveillez le matin et que vous n'avez pas la force de bouger, dites-vous : " Allez, pied à terre ! C'est pas si terrible. " Quand votre moral est au plus bas, secouez-le. Si vous êtes en colère, reprenez votre sang-froid. Tous les moyens sont bons.

Exprimez vos intentions : " Je vais descendre cette piste, maintenant. " Et avant d'affronter une situation difficile, répétez plusieurs fois vos principes. Cela vos donnera de l'assurance.

Bien sûr, ne vous mettez pas à monologuer en public, ça ferait mauvaise effet. Enfermez-vous dans une pièce. On pensera que vous répétez une pièce de théâtre. Grondez-vous, bousculez-vous. L'important est de mettre en mots pour dégager des notions claires.

Mais, attention toutefois aux paroles dépréciatives. Ne dites jamais : " Je suis nul " " Je suis un crétin " " je comprends rien " " Je suis un cas désespéré " Vous risquez de finir par le croire.

Le but n'est pas de tomber dans la déprime ou de donner l'impression que vous avez disjoncté. Le but est d'extérioriser vos raisonnements afin de mieux appréhender la réalité. C'est un moyen de cerner vos propres potentialités afin de les mettre en œuvre ensemble et balayer tous les blocages.

 

L'encouragement

Tâchez de vous stimuler quotidiennement en vue des défis de la journée.

" Aujourd'hui est un grand jour, plein de nouvelles possibilités. La vie est belle et c'est génial d'être en vie. Je veux être gai et mettre en pratique la sagesse que j'ai acquise. Aujourd'hui j'accomplis ce que je me suis fixé." Voilà de quoi vous donner du ressort !

Vous pourriez également vous entendre avec un copain pour vous stimuler réciproquement. Le soir, dites-vous : " Demain matin, je saute du lit avec énergie et bonne humeur. " ou bien " Je ne me mettrai pas en colère. " Donnez-vous de bonnes raisons de tenir votre engagement. Décidez comment vous allez procéder et évoquez le plaisir que vous en tirerez.

Vous êtes bien conditionné  ? Alors à l'action !

 

Réglez vos problèmes à voix haute

Penser à un problème n'est pas le résoudre. S'il reste intérieur, un problème risque fort de rester un problème. L'entendre formuler vous procure objectivité et recul. Cela fixe également votre attention. En posant oralement ou par écrit le problème, vous définissez les difficultés et vous êtes obligé de chercher le remède. En fait, vous jouez en même temps le rôle du maître et celui de l'élève.

Essayez donc la méthode suivante :

Faites une liste des pour et des contre et attribuez-leur une valeur :

1 - pour Important

2 - pour Très important

3 - pour Essentiel.

Faites le total des points pour les Pour et pour les Contre. La décision s'impose d'elle-même ! Mais attention, une fois la décision prise, ne croyez pas l'affaire réglée. On peut très bien se décider et ne rien entreprendre. On se dupe soi-même.

Ne vous fiez pas simplement à votre décision intérieure. Faites en part à un ami pour vérifier si vous êtes crédible. Si votre copain vous éclate de rire au nez, c'est mauvais signe !

Imaginez que vous preniez une résolution : " Demain, je fais ceci ou cela. Je prends vraiment les choses en mains. " Comment vous assurer que vous tiendrez votre engagement ? Enoncez votre résolution à haute et intelligible voix. Persuadez-vous de votre sincérité. C'est vous le maître. Ce que vous exigez doit être fait. Rien ni personne ne vous fera changer d'avis. Et voilà ! Là, vous êtes sur la bonne voie.

 

Méditez les expériences

Mettez en mots les expériences du jour. Questionnez-vous : " Quelle est la signification de ceci ? Comment dois-je agir ? Pourquoi devrais-je m'abstenir d'agir ?"

Faites de même avec les événements importants de votre vie. Joies ou chagrins, demandez-vous ce que vous en avez retiré. Envisagez l'avant et l'après de toute expérience vécue. Cela vous donnera de l'emprise sur votre existence et vous rendra plus conscient des fait qie vous vivez.

De même, prononcez clairement les bénédictions. La reconnaissance envers D. est un moyen infaillible d'augmenter son bonheur de vivre. La récompense de cette expression orale ? Une meilleure connaissance de soi.

Quand on sait ce que l'on veut, on fait ce qu'il faut pour l'obtenir. Et quand on sait ce qui nous retient, on est plus à même de lutter contre. Ce n'est que lorsque l'on sait ce que l'on recherche qu'on peut l'apprécier.

Vos pouvoirs sont fantastiques et vous ne pourrez les maîtriser que si vous vous connaissez bien.

Certaines personnes payent très cher pour s'entendre parler. A 500 F la séance chez le psychanalyste, il faut parler beaucoup pour rentabiliser ! Alors parlez-vous ! Ca ne vous coûtera pas un sou.

Bon, ça vous gêne de de vous faire la conversation tout seul ? Alors écrivez. Tenez votre journal. Mettez une feuille de papier sur la table. Vous verrez qu'elle attirera irrésistiblement vos confidences.

 

Stimulez-vous

Donnez-vous des slogans : " Quand faut y aller faut y aller ! ", " Lance-toi ", "Vas-y, fonce "

Leur efficacité n'est plus à prouver et les publicitaires y consacrent des millions. Les slogans sont un moyen rapide et performant pour véhiculer une idée. A notre niveau, ils nous permettront d'y voir clair dans nos objectifs et nos motivations. Ils nous redonneront l'énergie qui nous fait défaut.

Avant de tenter quoi que ce soit, demandez-vous : " Qu'est-ce que je cherche à atteindre ? " Mettez ensuite votre réponse sous forme d'un slogan qui ne vous quittera plus.

Les " 48 voies " ne sont-elles pas une suite de slogans ?

Et ne possédons-nous pas dans le judaïsme le slogan le plus fantastique ? " Ecoute Israël, L'Eternel est notre D. L'éternel est Un. " Plus qu'une prière, cette formule est le rappel de notre but suprême.

Voici quelques slogans utiles pour la vie juive :

" C'est un devoir d'être toujours content. "

" L'extérieur influe sur l'intérieur. "

" Tout arrive pour le bien. "

" D.ieu est bon "

" D.ieu m'aime. "

Pour mieux vous impliquer dans votre vie, dites et redites bien haut ces paroles.

Demandez-vous : " Pourquoi est-ce que je vis ? " Faites un slogan de la réponse. Il sera pour vous un rappel permanent.

Plus vous impliquez vos sens dans ce que vous apprenez, plus l'impression est profonde. C'est pourquoi dire tout haut a un impact fort. Votre souffle, votre cerveau, vos oreilles, vos lèvres, votre langue sont impliqués. Quand vous récitez le Shéma, faites participer tout votre corps. C'est cela vivre de tout son être.

 

En quoi " dire à voix haute " est-il un élément de sagesse ?

Dire à haute voix clarifie les idées floues. Prononcer c'est " objectiver ". Plus vous impliquez vos sens, plus l'impression est profonde. Ce que vous dites traduit ce que vous êtes. On a tous besoin d'une écoute. Soyez votre propre écoute. Ne dites jamais Je ne peux pas. C'est le plus sûr moyen d'échouer. Le langage est le pont qui relie l'âme et le corps. Parler à haute voix vous empêche de vous endormir ou de rêvasser. Les mots sont réalité. Dire c'est être.

31/7/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Ora, June 10, 2014 8:35 PM

jadorrr! c trop beau et tellement vrai ce qu'il écrit! mercii bcp ;)

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub