cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Voie n°19 : Vivre éveillé

Voie n°19 : Vivre éveillé

Si manquer de sommeil est nuisible, trop dormir ne vaut pas mieux. Réduire le temps que nous passons à dormir est une manière de mieux contrôler notre vie.

par
Plus...

Il vous est sans doute arrivé  de réveiller un copain qui partageait votre chambre et de l'entendre marmonner un vague " OK, je me lève " pour le retrouver profondément endormi cinq minutes après.

C'est malheureusement sur ce mode que beaucoup façonnent leur existence. Parfois on se secoue et on décide de ne plus perdre son temps. Mais les bonnes résolutions sont volatiles et le sommeil si doux.

Notre 19ème dossier est consacré  à Bémiout chéna, réduire le sommeil. Le désir de vivre s'oppose à la somnolence. Vivre c'est être vigilant, éveillé à  la vie. C'est un effort perpétuel, car les idéaux et les engagements que l'on adopte sont parfois de courte durée.

Bien sûr le sommeil a une fonction de reconstitution d'énergie. En relâchant les tensions il permet une réparation physique et mentale. Cependant, le sommeil ne doit pas être une fin en soi mais un moyen de récupération en vue de nouveaux efforts. Ne pas le considérer comme la pure récompense de ces efforts.

Ne dormez pas plus que le nécessaire. Céder outre mesure au plaisir de dormir vous laissera toujours en manque et vous dépossèdera d'une partie de votre vie. Aussi, préférez les petits sommes qui sont un bon moyen de profiter du pouvoir récupérateur du sommeil. Vingt minutes de sieste et pas plus sont excellentes pour repartir. Au-delà on a du mal redémarrer. Trouvez le juste équilibre. De manière générale, réduisez le temps de sommeil pour avoir une meilleure prise sur votre existence.

Etre heureux de vivre

 

Le sommeil n'est souvent qu'un mirage. La preuve est que lorsque que vous débordez d'excitation ou d'énergie, vous n'arrivez pas à dormir. S'il vous est déjà arrivé de vous réveiller à 4 heures du matin pour une randonnée en montagne avec comme but le lever du soleil depuis le sommet, vous savez bien que rien n'est plus facile que de se réveiller.

Ceux pour qui l'existence est triste et ennuyeuse ont toujours sommeil. Les passionnés de la vie par contre ont souvent du mal à aller se coucher. Ils en font le maximum jusqu'à tomber épuisé, et le matin ils sautent littéralement hors de leur lit. Les enfants sont comme cela. Dès qu'ils ouvrent l'œil ils sont dans l'action : un jour nouveau, de nouvelles découvertes, de nouvelles expériences. Le monde est à eux ! C'est pour cela qu'aller se coucher est pour eux un tel désespoir. Ils ont du mal à quitter toutes ces sources d'émerveillement.

Pour saisir tout le merveilleux de la vie, il faut réfléchir à son sens profond et à son but. Faites des choses qui vous passionnent et vous enrichissent. Apprenez à mettre de la joie dans votre existence, au lieu d'attendre bêtement que ça se passe. Quand vous êtes fébrile, impatient d'être au lendemain, votre cerveau est super-mobilisé. Pourquoi certains adultes ont-ils une telle envie de dormir ? C'est souvent à cause du poids des responsabilités. On a hâte de se mettre au lit, la tête sous les draps pour oublier les soucis. Pensez-vous que la vie est merveilleuse ou qu'il vaut mieux ne pas s'y frotter ? Si vous trouvez que vivre est sensationnel, alors dormir c'est en quelque sorte se dérober.

Quelle quantité  de sommeil ?

 

C'est votre temps de sommeil qui doit s'adapter à votre emploi du temps et non l'inverse. Vous devez déterminer le temps de sommeil qui vous est nécessaire pour être fonctionnel. Faites une sorte de relevé de vos heures de sommeil sur un mois puis faites une moyenne. Vous devez absolument savoir quels sont vos vrais besoins pour ne pas vous laisser envahir par la somnolence.

Dormir c'est être hors jeu. C'est se laisser voler son existence. Pour Maïmonide, huit heures de sommeil était un maximum pour une personne en bonne santé. S'entraîner à moins dormir est une excellente chose. Cela nous laisse plus de temps pour réfléchir, apprendre et grandir. Le Gaon de Vilna qui est la plus grande figure de la Torah des cinq derniers siècles ne dormait que 4 fois 30 minutes par 24 heures. Napoléon qui ne dormait pas plus de 4 heures par nuit disait que chaque minute de veille était pour lui une occasion de savourer sa gloire. " Lorsque je dors, je manque tous ces moments et c'est regrettable. "

Ne craignez pas de dormir moins que la moyenne. Une personne peut être au plus haut de sa condition physique avec une durée de sommeil minimale. Les jeunes militaires au cours de périodes d'entraînement ne dorment que 2 à 3 heures par nuit et visiblement ils ne perdent ni la raison ni la santé. Au contraire, à l'issue de ces périodes, ils sont souvent au top de la forme.

Vous devez bien sûr tenir compte de votre propre métabolisme et de vos aptitudes. Mais il est toujours possible de réduire en douceur son temps de sommeil.

Pour moins dormir

 

Il existe différentes techniques pour résister au sommeil. Rester debout, mettre les pieds dans l'eau froide ou marcher pieds nus sur le carrelage. Mon père lui, ne s'autorisait à dormir qu'une fois par semaine dans un lit, le vendredi soir. A l'époque du Temple de Jérusalem, le grand prêtre faisait des pompes toute la nuit de Kippour ! Tout exercice est bon car il fournit de l'énergie au corps et à l'esprit.

Forcez-vous à dormir moins. Mais non, vous n'en mourrez pas. Tôt le matin, dites-vous : " Allez, debout, sinon tu vas manquer plein de choses géniales " Bien au chaud sous la couette, le corps a quelques difficultés à passer à la position verticale. Rejeter les couvertures peut aider. Certains poussent même jusqu'à dormir par terre car on ne s'accroche pas à la moquette aussi bien qu'à un bon matelas.

Chaque matin à votre réveil repensez à vos actions de la veille et analysez-les. Tirez parti de vos erreurs et décidez de repartir sur de bonnes bases. Vous serez tout content à l'idée de vous réveiller.

Un second souffle

 

Vous est-il jamais arrivé de veiller toute une nuit pour terminer une tâche qui vous tenait à cœur ? Malgré l'épuisement vous vouliez continuer. N'avez-vous pas ressenti au bout d'un temps comme un second souffle qui rendait à votre esprit clarté et vivacité ? Ce second souffle ne survient que lorsqu'on est absorbé par une activité. L'ennui endort.  
Pour obtenir ce second souffle, mettez de l'intérêt à ce que vous faites. Quand j'étais étudiant, avec mes camarades nous nous mettions au défi de rester éveillé toute la nuit du jeudi pour étudier. Choisissez-vous une activité pour tester votre résistance au sommeil.

Non au zombiisme

 

Lutter contre la somnolence c'est lutter pour donner un sens à  sa vie. Nous n'exploitons qu'une infime partie de notre potentiel et il est possible de traverser la vie sans jamais s'apercevoir qu'il y a un monde autour. Alors, ne marchez, ne parlez, ne mangez jamais comme un être privé de conscience. Soyez constamment vigilant à ce que vous faites. 
Attention au syndrome du zombie. Parfois en faisant la queue au supermarché on désactive son cerveau. Non ! Secouez-vous : Où vais-je ? Que fais-je ? Pourquoi ?

Un des principaux buts de la Torah est de vivre avec lucidité. Comprenez le but de votre vie. Oubliez l'utopie de la célébrité, du romantisme, etc. Vous vous épargnerez le choc de découvrir que votre tout nouveau diplôme ne fait pas automatiquement de vous le grand patron de Pinault-Printemps-Redoute.

Rêvez plutôt élévation morale, générosité, dévouement à l'humanité. Posez-vous les vrais problèmes et trouvez les vraies solutions : Pour quoi je vis ? Qu'est-ce que je peux faire de mon existence ? Et ne prévoyez pas seulement pour demain ou dans un an. Voyez à long terme. Qu'est-ce qui me restera au bout du compte ? Mes diplômes ? Mes millions de dollars ? Ma grande villa ? Ou alors ce que j'ai fait pour aider autour de moi ?  
Soyez pleinement conscient du bonheur d'être simplement en vie. Plus vous viserez haut et loin, moins vous aurez envie de perdre du temps à dormir. Pour cela il faut se battre, mais ça vaut le coup !

Changer est toujours possible

 

Parfois, certaines paroles, certaines lignes nous frappent par leur vérité ou leur sagesse et nous transforment un instant. Soudain la vie nous apparaît différemment. C'est la sagesse qui rentre ! Une lumière nouvelle éclaire notre pensée, c'est un peu comme sortir d'une longue léthargie.

Ces fabuleux instants de lucidité  se produisent quelques fois mais on finit par se rendormir.  
Lorsque nous avons la perception claire d'une idée tâchons de la retenir. Soyons comme ce conducteur qui manque de s'endormir au volant et se ressaisit tout à coup. Dès que notre conscience est interpellée par une idée, traitons-la immédiatement, décidons des changements, prenons des décisions.

Le réveil spirituel se nomme en hébreu téchouva, terme qui signifie littéralement retour, redressement. Considérez les dégâts que vos fautes ont causés et évaluez ce vous y avez perdu.  
Non, vous n'êtes pas trop vieux pour changer. Trouver la vérité et vivre en accord avec elle est toujours possible. Si vous vous dites que vivre les yeux ouverts est votre combat, alors bougez-vous et gagnez.

La vigilance mène à la sagesse

La lutte pour la vie est une lutte contre l'endormissement. Dites-vous que la vie est belle, sinon le sommeil vous paraîtra toujours plus séduisant. Exigez le maximum de votre corps sans pour autant vous faire du mal. Ne laissez pas passer les bonnes occasions ou les bons moments en dormant trop. Quand un projet vous emballe, votre créativité et vos facultés mentales fonctionnent à plein régime. Méfiez-vous du " zombiisme ". Ne laissez jamais le vide s'installer dans votre tête.

25/10/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub