cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Et si les frères de Joseph ne l’avaient jamais vendu ?

Et si les frères de Joseph ne l’avaient jamais vendu ?

Voyage riche en rebondissements au cœur de l’un des récits les plus emblématiques de la Bible.

par Rav David Fohrman, transcrit et adapté par Naty Riahi
Plus...

Serait-il possible que les frères N'AIENT PAS vendu Yossef ?! Aussi étrange que puisse paraître cette possibilité à quiconque connaît « par cœur » l'histoire de Yossef et ses frères, une lecture attentive du texte de la Torah pourrait en fait, appuyer cette hypothèse. C’est d’ailleurs la théorie d’un maître médiéval, petit-fils de Rachi, Rachbam.

Rachbam ne dit pas ce qui l’a poussé à développer cette théorie, aussi allons-nous essayer de découvrir ce qui la sous-tend en exposant certaines questions que le texte laisse sans réponse.

Foire aux questions

Question n°1 :

Des années plus tard, Yossef deviendra l’homme le plus puissant d’Egypte après Pharaon. Les frères seront soupçonnés d’espionnage et Chim’on, l’un des frères, sera pris en captivité par Yossef tant que Binyamin ne sera pas ramené en Egypte.

À ce moment-là, les frères de Yossef ne savent pas que ce haut gradé égyptien est Yossef. Ils parlent donc entre eux en hébreu, pensant qu’il ne comprendrait pas et disent :

Ils se dirent l’un à l’autre : "Nous sommes coupables vis-à-vis de notre frère dont nous avons vu le désespoir lorsqu’il nous implorait et nous n’avons pas écouté." (Béréchit 42:21)

Les frères n’ont rien à cacher, ils parlent entre eux. Alors pourquoi parlent-ils avec euphémisme ? Pourquoi ne pas dire simplement qu’ils sont punis parce qu’ils ont vendu leur frère ?

Question n°2 :

Suivons les déplacements de Réouven (Béréchit 37:22-30). Au début, il est avec ses frères, lorsqu’ils décident de tuer Yossef. Il réagit aussitôt afin de le sauver et dit : « Ne versez pas de sang ! Jetez-le dans ce puits, mais ne portez pas la main sur lui ». Réouven veut clairement que Yossef s’en sorte vivant et qu’il soit ramené à son père comme en témoigne le texte.1

Puis les frères s’asseoient pour manger et voient un convoi d’Ismaélites. Ils projettent alors de vendre Yossef plutôt que de le tuer. À ce moment-là, Réouven se trouve probablement avec ses frères. Car pourquoi les aurait-il quittés ? Et puis surtout, pourquoi le texte n’en aurait dit mot ?

Enfin, Réouven se rend seul au puits où lui et ses frères avaient jeté Yossef mais il ne le trouve plus. Alors il est surpris, en détresse, et déchire ses vêtements. Pourquoi Réouven est-il surpris ? N’était-il pas aux premières loges de la vente de Yossef ?

Question n°3 :

Les frères aperçoivent au loin un convoi et ils projettent de leur vendre Yossef. Mais regardez bien le texte (Béréchit 37:28):

Des marchands midianites passèrent, ils tirèrent et firent remonter Yossef du puits, puis le vendirent aux Ismaélites pour vingt pièces d'argent. Ils emmenèrent Yossef en Egypte.

Ce sont des marchands midianites qui sortent Yossef du puits pour le vendre. Mais qui sont ces Midianites ?

Question n°4 :

Il y a encore une dernière question, qui relève du bon sens : comment les frères ont-ils pu manger ? Comment seulement ont-ils pu avoir de l’appétit en entendant les cris de leur frère ?

C’est pourquoi Rachbam affirme que les frères s’étaient éloignés du puits le temps du repas, de sorte qu’ils ne soient pas dérangés par la détresse de leur frère.

La théorie de Rachbam

Des marchands midianites passèrent : Du fait qu’ils [les frères] étaient assis pour manger du pain, et qu’ils étaient un peu loin du puits car ils ne voulaient pas manger sur le sang [i.e. devant la détresse de leur frère], ils attendaient ces Ismaélites qu’ils avaient vus. Mais avant que les Ismaélites n’arrivent, d’autres personnes, des Midianites, sont passées par le chemin où se trouvait le puits et ils l’ont vu dans le puits et l’en ont tiré. Ce sont donc les Midianites qui l’ont vendu aux Ismaélites. Et il faut dire que les frères n’ont pas eu connaissance de cela. (…) Ceci me paraît le plus juste en allant au plus profond de la lecture simple du texte. (Rachbam sur Béréchit 37:28)

Les frères se trouvent loin du puits. Ils voient les Ismaélites, mais ils ne sont pas assez près du puits pour voir les Midianites qui, visiblement, en sont bien plus proches puisque d’une part ils y arrivent en premier et, d’autre part, les frères ne les voient pas.

Et ce sont d’ailleurs les Midianites qui font sortir Yossef du puits et le vendent aux Ismaélites. En fait, les Midianites font ce que les frères avaient projeté de faire, sans en avoir eu le temps, à savoir, vendre Yossef à ces Ismaélites de passage.

Tout à coup, Réouven quitte les frères. En effet, le repas touche à sa fin et il veut absolument arriver au puits avant ses frères pour sauver Yossef.

Mais là, catastrophe… Réouven découvre un puits vide ; il est complètement déboussolé, il est terrifié. Réouven est bien le premier parmi les frères à avoir découvert que Yossef a été vendu.

Réouven retourne chez ses frères. Il leur apprend la nouvelle. Il est perdu, il dit : « L’enfant a disparu et moi, où irai-je ? ». Quelle est la réaction des frères ? Aucune réaction ! On aurait pu s’en douter. « Finalement, Yossef n’a eu que ce qu’il méritait », doivent-ils penser… Très froidement, ils cherchent un alibi.

Conséquences

Quelles sont les conséquences de cette théorie ?

Déjà, cela signifie que les frères n’ont jamais vendu Yossef ! Cela signifie aussi qu’ils n’ont pas vraiment menti à leur père lorsqu’ils lui montreront la tunique pleine de sang. Finalement, eux-mêmes n’étaient pas sûrs de ce qui était arrivé à Yossef ; ils n’étaient pas.

Alors, cela atténuerait-il leur culpabilité ? Et si les frères n’ont pas vendu Yossef, de quoi sont-ils coupables ? Et même s’ils voulaient le faire ; finalement, ils ne l’ont pas vendu ; alors de quoi se sentiront-ils coupables ?


Extrait du livre Et Joseph fit un rêve (Editions Atbash, 2016) disponible sur amazon.fr et dans les bonnes librairires.

1. Notons, au passage, le caractère héroïque de Réouven. Non seulement il agit seul contre tous, dans le contexte haineux que nous connaissons, mais surtout, s’il y en a un qui souhaiterait que Yossef disparaisse, ce devrait bien être Réouven. En effet, c’est lui le békhor qui a été déchu et remplacé par Yossef ! C’est aussi pour cela que Yossef, alors prince en Egypte, capturera Chim’on et non Réouven. Car bien que premier-né et donc responsable de la conduite de ses frères, Réouven s’est détaché de ceux-ci et n’a pas voulu son mal. C’est donc le deuxième plus âgé qui est capturé par Yossef.

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Denis Blais, December 20, 2016 8:50 PM

Joseph vendu

C'est très bien expliqué mais avez-vous pensez à l'auteur qui a écrit ce récit : Comment il a fait pour savoir ce qui c'est réellement passé, & surtout, comment il a fait pour savoir ce que les frères de Joseph pensaient ?
Et, l'auteur n'était pas sur place ?

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub