cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Noah
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Chémini(Lévitique 9-11)

Un bœuf adulte

La parachat Shémini décrit l’inauguration du Tabernacle, le sanctuaire portatif qui accompagna le peuple juif tout au long des quarante années d’errance dans le désert. Les sept premiers jours, Moché accomplit le service saint, puis, le huitième et dernier jour de l’inauguration, son frère Aharon devait prendre la relève en tant que Grand-Prêtre officiel.

Tout est prêt et les instructions dont dispose Aharon sont claires : il doit s’avancer et commencer le service. Or, de manière étrange, Moché doit l’encourager par trois fois.

Quelle fut la source de l’hésitation d’Aharon ?

Les commentateurs expliquent qu’Aharon avait contribué à édifier le Veau d’Or, il ne se sentait dès lors pas digne d’occuper la fonction de Grand-Prêtre.

En réalité, alors qu’il se tenait dans le Tabernacle, les quatre coins de l’Autel apparurent aux yeux d’Aharon comme les cornes d’un bœuf. La mémoire négative du Veau d’Or pesait si fortement sur son esprit que l’image du veau lui apparut à ce moment-là – sur les coins de l’autel – sous la forme d’un bœuf adulte !

Moché, dans sa grande sagesse, entreprit d’expliquer ensuite à Aharon la chose suivante : ton raisonnement est erroné. C’est précisément parce que ta conscience te tourmente que tu as été choisi pour la responsabilité éminente de Grand Prêtre ! Aucun espoir ne subsiste pour un homme qui ne regrette pas son passé négatif. Quant à toi, Aharon, dont l’implication minimale dans le Veau d’Or ne fut motivée que par de bonnes intentions – or, tu en es encore tellement soucieux – voilà précisément l’homme que D.ieu souhaite voir officier en tant que Grand-Prêtre.

Nous pouvons introduire cette idée dans notre propre existence. Lorsque nous nous rendons compte que nous avons commis une erreur, c’est bien de la regretter, et par la suite de l’exploiter, d’en tirer une leçon pour l’avenir – à l’instar d’Aharon – et d’aller de l’avant, en toute humilité.

3/4/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub