cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Vaéra( Exode 6:02-9:35)

Les briques élémentaires

La Parashat Va'era raconte comment Aaron fit des miracles devant Pharaon, et comment il transforma un bâton en serpent. 
Quelle fut alors la réponse de Pharaon? «La belle affaire!" dit-il. "L'Egypte est pleine de magiciens!" A tel point que Pharaon appela de jeunes enfants qui procédèrent  à leur tour aussi à la transformation de bâtons en serpents! 
Mais Dieu savait pertinemment les connaissances avancées de l'Egypte en magie. Alors, pourquoi Dieu a-t-il demandé à Aaron d’accomplir des exploits qui pouvaient être facilement reproduits? 
La réponse est que Dieu a voulu que les Egyptiens viennent à penser qu'ils pourraient reproduire ce qu’on fait Moïse et Aaron étape par étape, afin que plus tard - lorsque Moïse et Aaron se mettraient à réaliser de plus grands miracles - les experts Égyptiens soient à même d'apprécier pleinement les énormes pouvoirs de Dieu. 
Et c'est exactement ce qui s’est passé. Après le troisième fléau des poux, Pharaon appela ses magiciens pour qu’ils répliquent ce que Moïse et Aaron avaient fait. Mais ils furent incapables de le faire. A tel point que les magiciens se tournèrent vers Pharaon, reconnurent que  Dieu est infiniment puissant, et déclarèrent : «C'est là le doigt de Dieu." 
Le Talmud explique que les poux étaient trop petits pour que les magiciens de Pharaon puissent les manipuler. Dans un sens, cela ressemble à notre monde d'aujourd'hui. La science produit des merveilles - l'énergie atomique, le vol spatial, le génie génétique. Pourtant, tout repose sur l'aide de l'énergie et des ressources existantes. Alors d'où vient toute la matière originale?! 
C'est là que Dieu intervient. Pour créer quelque chose à partir de rien - les minuscules briques de la vie – ceci est quelque chose dont seul Dieu est, était et sera toujours capable. La rencontre entre Aaron et Pharaon nous enseigne à ne pas perdre cette perspective.

15/3/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub