cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Lettre ouverte à John Galliano

Lettre ouverte à John Galliano

Débarqué pour propos antisémites, l’ex directeur artistique de Dior avoue avoir passé deux ans à lire des livres sur la Shoah. Encourageant mais pas suffisant...

par Herschel Gluck
Plus...

Il fut un temps où tout baignait pour toi. Tu étais le roi incontesté de la mode, le directeur artistique de la légendaire maison de haute couture Christian Dior, le styliste très prisé de toutes les meilleures actrices et top-modèles et la figure de proue de l’industrie de la mode.

Mais bon sang, qu’est-ce que tu étais méprisant ! « Je ne ressens pas le besoin de m’excuser », as-tu dit. Ceux qui te critiquaient n’étaient que des « gens bourgeois, condescendants et pleins de suffisance ». Et puis, même si tu étais méprisant, qu’à cela ne tenait, « l’essentiel était de faire parler de toi ».

Et puis tu as tout fichu en l’air. Il y a deux ans, passablement éméché dans cette brasserie parisienne, tu as dit à une femme qu’elle avait « une sale face de Juive ». Tu l’as nié – bien sûr – mais tes propos avaient été filmés et le monde entier t’a entendu déclarer : « J’adore Hitler. Des gens comme toi seraient morts aujourd’hui. Ta mère, tes ancêtres, ils seraient tous gazés. »

Nathalie Portman, qui portait tes créations n’a pas tardé à réagir : « Je suis profondément choquée et dégoûtée par la vidéo qui a fait surface [ce lundi]. Etant fière d'être juive, je refuse d'être associée à monsieur Galliano en aucune façon. »

Aïe…

Alors tu t’es fait débarquer. Tu es allé faire un tour en cure de désintoxication. Tu as disparu de la scène publique. Mais maintenant, tu veux retrouver ta célébrité. Tu as mis la faute sur l’alcool, mais on ne me la fait pas à moi – in vino veritas (dans le vin la vérité), nul n’est dupe. Tu t’es fait copain avec Abe Foxman et l’Anti Defamation League, tu as lu des bouquins sur l’Holocauste et l’histoire juive, et tu as rencontré des dirigeants communautaires juifs pour t’excuser. Ça a dû être l’enfer pour toi !

Es-tu sincère ? J’espère que oui. Tu as déclaré à Vanity Fair, dans ton tout premier interview en homme sobre : « J'ai essayé de comprendre pourquoi ma colère s'était dirigée vers cette race. Je me rends compte maintenant que j'étais tellement énervé et mal dans ma peau que j'ai juste dit la chose la plus malveillante qui m'est venue à l'esprit. »

En d’autres termes, tu étais misérable, imbu de ta personnalité, plein de colère, et il te fallait une cible. Et puis, ô miracle, tu es tombé sur les Juifs.

Rien de très original…

Sigmund Freud a expliqué : « Les Juifs ne sont pas tant haïs parce qu'ils ont tué Jésus, que parce qu'il était issu de leur sein. »

Hitler pour sa part a affirmé : « Je veux libérer l’homme des contraintes d’une intelligence qui l'a pris en charge, des scrupules répugnants et dégradants d'une vision erronée connue sous les noms de conscience et de moralité ».

Propos qu’Hermann Rausching, l’ancien confident d’Hitler a ainsi commenté : « C'est contre son propre problème insoluble d'être humain que ce qu'il y a de plus médiocre dans l'humanité se révolte en faisant usage de l'antisémitisme. Néanmoins, le judaïsme, avec l'hellénisme et le christianisme, est un composant inaliénable de notre civilisation occidentale chrétienne – l'éternel "appel du Sinaï", contre lequel l'humanité ne cesse de se révolter encore et encore."

L’humanité qui se rebelle contre Sinaï ?

Le Talmud (Chabbat 89) emploie un jeu de mots pour expliquer cela : La Torah - source du système juif de lois, de ses valeurs et de ses normes morales - a été reçue au mont Sinaï. La prononciation du mot " Sinaï " est presque identique à celle du mot hébreu sina ("haine"). Dieu a donné la Torah sur une montagne appelée Sinaï parce que la grande sina - la terrible haine du Juif - émane du Sinaï.

Le Sinaï est la source des valeurs juives. Les Juifs, en adoptant le Judaïsme, adoptent un dieu moral et des valeurs éthiques, et tout ce qui leur est associé. Et cette adoption a fait d’eux la cible privilégiée de la haine de ceux dont la prédisposition la plus forte est de libérer l’humanité des entraves imposées par la conscience et la moralité.

John Galliano, tu étais en colère contre les Juifs parce que tu étais en colère contre toi-même. Dans ta colère et ton mécontentement, tu t’es déchaîné, et quelle victime plus adaptée as-tu trouvé que les Juifs ?

C’est une histoire aussi vieille que le mont Sinaï.

Mais pourquoi verser dans le négatif ? Le Judaïsme ne se borne pas à l’antisémitisme. Penche-toi sur tout ce que les Juifs ont contribué à l’humanité. Les juifs sont farouchement indépendants, ce sont des penseurs critiques. Ils apprécient la vie, l’amour, la famille et la communauté. Ils croient en l’action sociale, en la justice, en l’égalité, en la charité, en l’abnégation, en la paix. Ils croient en le leadership et enla responsabilité personnelle. Et la Torah nous enseigne qu’une relation avec Dieu est impossible dans un monde dépourvu d’harmonie et de respect mutuel. (Sans compter qu’ils donnent naissance à de séduisantes actrices qui portent tes créations à merveille…) Tous ces apports à la civilisation méritent qu’on s’y attarde.

Le peuple juif existe depuis toujours. Et ce, en dépit de l’antisémitisme, de l’exil, et de leur faible population (la population juive mondiale est estimée à 14 millions d’âmes, soit 0,2%) Malgré tout cela, ils ont eu un impact considérable sur l’humanité (20% des lauréats du Prix Nobel sont Juifs, les plus grandes religions du monde sont basées sur le judaïsme, et j’en passe).

Les Juifs sont-ils parfaits ? Bien sûr que non. Ils se querellent, ils font preuve d’un manque de discernement, ils commettent des erreurs comme tout le reste du monde. Mais ces manquements ne sont pas pour autant une raison de les haïr.

John Galliano, je salue ton retour dans le vrai monde ! Tu as appris beaucoup de choses sur toi-même. Avec un peu d’espoir, tu en apprendras encore beaucoup d’autres sur le peuple juif. Et qui sait, peut-être que quelques juifs s’inspireront de ta propre expérience et en viendront à découvrir leur propre héritage.

10/6/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) Anonyme, November 9, 2014 9:00 AM

Merci pour cet article à l'exception du dernier paragraphe.
C'est de l'utopie juive et irréaliste de vouloir faire d'un loup un chien.

(1) Choch, June 24, 2013 4:07 PM

Excellent article, mais, à mon humble avis, c'est faire trop d'honneur à ce John Galliano.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub