cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Que fait un rabbin quand il trouve 98.000 $?

Que fait un rabbin quand il trouve 98.000 $?

En restituant à son propriétaire un sac trouvé contenant une véritable fortune, un jeune rabbin nous offre un exemple vivant de "Kidouch Hachem"!

par Rea Bochner
Plus...

Nous connaissons tous Le Bon Coin, ce site qui permet de dénicher du mobilier sympa à prix tout aussi sympa. Dans le Connecticut (USA), le Bon Coin s'appelle CraigList, et c'est là que le rabbin Noah Muroff a fait une affaire exceptionnelle, en investissant quelques 200 dollars dans l'achat d'une table de travail.

De retour chez eux, Muroff et son épouse se rendent compte que le bureau ne passe pas la porte du bureau, à quelques millimètres près. Ils décident donc de le démonter, et découvrent alors un sac plastique contenant 98 000 dollars, lequel appartenant très certainement au propriétaire précédent du meuble.

Muroff, qui enseigne dans la yéchiva de la ville, a accorde une interview à la chaine d'information locale WTNH. Voici son témoignage : "Nous nous sommes immédiatement regardés avec mon épouse, et nos yeux disaient la même chose ; nous ne pouvions pas garder cet argent". Lorsque les Muroff ont appelé l'ancienne propriétaire du meuble pour leur faire part de leur trouvaille, elle est restée sans voix. Après avoir repris ses esprits, elle a expliqué qu'elle avait caché ce sac d'argent dans un tiroir, et qu'elle n'avait pas réussi à remettre la main dessus. Il avait probablement glissé derrière le tiroir et était hors d'atteinte.

Après que les époux Muroff lui ont rendu l'argent, ils ont reçu ce courrier de la part de la dame :

"Je n'ai pas de mots assez forts pour vous remercier de votre honnêteté et de votre intégrité. Je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de gens dans notre monde qui auraient agi comme vous l'avez fait en me contactant immédiatement. Je veux croire qu'il y a encore des personnes droites dans le monde insensé dans lequel nous vivons. Et vous en êtes un exemple éclatant."

Ainsi, grâce à cette décision que certainement peu de personnes auraient prise, le rabbin Muroff et son épouse ont incarné l'un des préceptes les plus essentiels du judaïsme : le Kiddouch Hachem, c'est- à -dire la Sanctification du Nom divin par la réalisation d'actes intègres et dignes d'éloge.

Lorsque le peuple juif a accepté la Thora sur le Mont Sinaï, il ne s'est pas seulement engagé à accomplir les 613 commandements qui y figurent. Il a aussi validé le fait d'agir désormais en représentant de Dieu aux yeux des Nations, d'être en quelque sorte le "chargé de relations publiques" du Créateur, si l'on peut s'exprimer ainsi. Notre conduite, définie par la Thora, doit être une référence pour le reste de l'humanité.

D'ailleurs, cela explique que le regard du monde entier soit fixé sur les Juifs, et que les media soient tellement à l'affut de nos moindres faux pas pour nous vilipender. Au moment du scandale de l'affaire Madoff par exemple, 9 articles publiés sur 10 soulignaient le fait que Madoff était un juif pratiquant. Cela était certes une information intéressante, mais elle n'était pas pertinente pour le récit de ses escroqueries. Le fait qu'elle soit autant soulignée était une forme de lynchage médiatique des Juifs dans leur ensemble. Dans un autre registre, l'Etat d'Israël est quotidiennement diffamé dans la presse mondiale comme étant un pays d'apartheid, qui discrimine ses propres citoyens et perpétue des crimes contre l'Humanité. Toutes ces calomnies infondées sont accueillies comme pain béni par le reste du monde, car si l''exemplaire" peuple juif est coupable de telles exactions, alors les Nations peuvent se permettre d'agir de façon encore plus vile.

Dans ce contexte, il faut savoir que tout acte de Kiddouch Hachem que chacun de nous accomplit contient la puissance extraordinaire de contrebalancer ces messages négatifs et de propager un peu de sainteté au monde qui nous entoure. Chaque fois que nous choisissons d'agir avec décence, gentillesse et respect d'autrui, chaque fois que nous agissons de façon correcte, même (et surtout !) quand ce n'est pas évident, nous témoignons aux yeux de monde que les êtres humains sont capables d'agir de la sorte. Dans un monde où l'opinion publique est tellement influencée par les réseaux sociaux, on comprend combien l'attitude intègre des Muroff peut rayonner à travers le monde entier.

13/11/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 9

(8) Anonyme, July 25, 2014 11:03 AM

Conscience morale

De moins en moins de personnes sont honnêtes de nos jours et cet article témoigne de l'honnêté et de la conscience morale qu'a fait preuve ce couple.

Quand on a la foi, on se doit d'agir avec exemplarité "Ne fait pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse".

(7) Khalanski, November 17, 2013 8:50 AM

C'est un peu court, Rea

C'est un peu court, Rea.
Un jeune couple restitue une somme d'argent à sa propriétaire qui l'avait perdue. Ils ne l'ont pas volée en profitant d'un anonymat assuré, ce ne sont pas des voleurs. C'est le minimum que l'on peut exiger d'un citoyen, surtout s'il exerce le métier de rabbin.
Quant au malheureux Madoff, il ne mérite peut-être pas l'indignité dont on le couvre, il a volé des riches, c'est un acte condamnable mais ses victimes l'on mandaté pour percevoir un taux d'intérêt anormalement élevé c'est à dire en fait pour voler en leur nom.
Enfin, le désintéressement des olim qui renoncent aux "pots de viande d'Egypte" pour une existence plus modeste en Israel ne doit pas nous faire oublier les escrocs qui trouvent refuge en Israel, (avec un magot dans des paradis fiscaux pour certains) en profanant le sens du droit au retour. Tentons de renoncer à une vision manichéenne de nous-même et du monde, tentons d'ouvrir les yeux sans concession sur une réalité complexe, pour contribuer à notre perfectionnement et à celui du monde. C'est aussi probablement plus judéo-compatible que de pratiquer l'auto-congratulation, comme l'auto-flagellation.

(6) peni, November 14, 2013 6:03 PM

puré! ca c'est fort!!
c'est beau, y a que les juifs pour ca!
je suis fière de faire partie de notre peuple!

(5) Raym, November 14, 2013 4:46 PM

qu'en pensez vous?

'Monsieur le Rabbin
>
> A mon insu, mes frangins ont fait exhumer les corps de mes parents décédés en 1971 & 1997, de Garges-les-Gonesse au Père Lachaise
>
> Certes, la situation est irréversible.
>
> Aujourd\'hui, pour le repos de l\'âme de mes parents, je suis \"paumé\" ne sachant que faire, comment prier, ... sachant que l\'exhumation est interdite, ...
>
> j\'allais régulièrement sur leur tombeaux et je priais
>
> Où et comment vais-je trouver la force mentale & spirituelle devant une telle \"catastrophe\", au delà même des prières quotidiennes suivies des Tehilim
>
> BREF.
>
> A 70 ans, que puis-je faire? pour honorer jusqu\'au dernier souffle mes chers parents
>
> Merci

La rédaction d'Aish.fr, November 17, 2013 6:38 PM

Détails supplémentaires

Cher lecteur,
La question que vous soulevez est fort délicate et pour y répondre convenablement, nous devons connaître des détails supplémentaires, notamment si le second enterrement a été effectué selon les exigences de la loi juive.
Nous vous suggérons d'avoir une conversation téléphonique ou de vive voix avec un rabbin compétent qui saura vous poser toutes les questions nécessaires pour bien vous guider. Vous pouvez contacter le service Allo Rav au 08 25 66 06 60.
Cordialement,
La rédaction d'Aish.fr

Afficher toutes les réactions
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub