cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Balak
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Futur papa ? Ce que tu dois à tout prix savoir avant le jour J !

Futur papa ? Ce que tu dois à tout prix savoir avant le jour J !

Malgré toutes les preuves d'amour que tu as pu lui témoigner jusque là, sache qu'elle te réserve le "Grand Oral" lors de la naissance de votre premier enfant.

par
Plus...

Une semaine avant le terme de ma femme, mon meilleur ami Antoine m'a invité prendre un pot pour "une petite discussion entre hommes". Il m'a alors fait mon initiation de futur papa, initiation que j'ai partagée depuis avec une bonne douzaine de futurs papas, lesquels m'en sont reconnaissants jusqu'à ce jour…

Si tu es dans le même cas, écoute-moi bien, frère. Tout d'abord révisons les sacro-saints principes qui peuvent tout aussi bien faire ou défaire ta vie de couple en général, et en particulier la tienne à la veille de l'arrivée d'un bébé. Alors, on y va :

Un jeune couple construit et accorde patiemment sa confiance en l'autre, au gré du temps et des efforts mutuels. Pourtant, malgré toutes les preuves d'amour et de tendresse que tu as pu lui témoigner jusqu'à aujourd'hui, sache que ton épouse te réserve le "Grand Oral" lors de la naissance de votre premier enfant : seras-tu à la hauteur quand le bébé sera là, ou devra-t-elle courageusement tout assumer seule, c'est-à-dire le nouveau-né, la maison, et toi par-dessus le marché ?

Sache que si tu restes indifférent aux bouleversements que ta femme est en train de traverser, tu vas plonger ton couple dans la spirale infernale du ressentiment et de la défiance. En revanche, si tu relèves le gant et soutiens ton épouse qui traverse des moments sensibles et exigeants, alors cela renforcera vos liens et les hissera à des niveaux insoupçonnés d'affection, de ferveur et d'amour.

En clair, le comportement que tu adopteras pendant ces quelques mois délicats de la grossesse va conditionner la qualité de vos relations pour les années suivantes. En optant pour la bonne attitude, tu mets toutes les chances de ton côté pour maintenir la paix conjugale, et tu t'évites des dépenses somptuaires en conseillers conjugaux de toute sorte pour les 10 ans à venir !

Ce que ta femme va ressentir dans les mois à venir :

Garde bien en tête ces quelques réalités-clefs :

Dans quelques jours, ton épouse va devoir fournir un effort physique douloureux et potentiellement dangereux pour sa vie. Certains disent que si les hommes accouchaient en place des femmes, ils ne survivraient pas à ces douleurs. Affronter un accouchement revient à flirter avec la mort, mais laissons de côté cette dimension tragique. La convalescence post-partum n'est pas sans désagrément : contractions secondaires, points de suture éventuels, voire même rupture du tissu musculaire en cas de césarienne. Pour tous ces risques qu'elle va affronter, ta femme mérite sans condition ta plus grande estime.  

2) La vie d'un homme n'est pas tellement bouleversée quand il devient papa, mis à part le bonheur immense qu'il peut ressentir. Il dormira peut-être un peu moins pendant quelques semaines, et fera certainement plus de courses ; mais fondamentalement, il jouira toujours de la même indépendance d'action, que ce soit pour s'investir dans son travail, dans son sport favori ou dans toute autre activité qui lui plaise. Une femme en revanche va voir sa liberté d'action totalement aliénée par l'arrivée du bébé. Elle ressentira comme personne d'autre que ce petit être vivant est totalement dépendant d'elle. Si elle l'allaite, elle est littéralement la source de vie du nourrisson. En fait, sa vie "propre" vient en quasi concurrence de la vie du bébé.

Imagine que quelqu'un débarque dans ton bureau, s'y installe un bon moment, et t'annonce que dorénavant, tu devras passer tout ton temps à surveiller un individu qui crie, pleure, et est incapable de communiquer avec toi ! C'est à peu près ce qui est arrivé à ta femme. Désormais, elle a figé tous ses projets et ses disponibilités pour votre enfant, et c'est agir en héros que d'agir ainsi. Pour autant, cet engagement admirable est un lourd fardeau à porter seule.

3) Beaucoup de femmes ont peur de ne pas être de bonnes mères. Pour peu que leurs parents n'aient pas eu un comportement parental cohérent, elles trainent un bagage émotionnel pesant et une peur irraisonnée de faillir dans leur rôle de mère.

4) Le phénomène de dépression post-partum s'explique par le bouleversement hormonal que subit l'accouchée. L'état dépressif peut être légère ou plus sérieuse ; mais il reste un fait biologique que l'on ne peut pas ignorer. La patience reste le meilleur remède à ce passage à vide, et doit souvent s'accompagner de soins adaptés.

Ce que tu pourras faire pour l’aider à traverser au mieux ces moments :

On a donc passé en revue tout ce qui se bouscule dans la tête de ton épouse, laquelle porte votre enfant ou vient de lui donner le jour. Tu ne peux donc plus arguer que tu n'en savais rien. Il faut maintenant envisager les conséquences concrètes qu'impliquent ces éléments psycho-physiologiques, et te demander ce que tu pourrais faire pour ta femme, ce héros qui fait tant pour toi.

N'aie craint, il y a plein de choses qu'un jeune papa peut faire ! Je te fais d'ores et déjà 6 suggestions :

1. Que ce soit avant, pendant, ou après la naissance, tiens-toi au fait de ce que ton épouse traverse, et essaie de la soutenir dans ces diverses situations. Demande-lui comment elle va, ce qu'elle ressent, ce qu'elle pense, et tâche de détecter les "signaux émotionnels" que ses réponses révèlent : est-elle fatiguée, frustrée, se sent-elle prisonnière de son état ?

2. Quand elle va perdre les eaux ou être en proie à de fortes contractions, ne prends pas à cœur les insultes qu'elle va pouvoir te lancer. Même si elle se met à hurler : " Je te hais ! Pourquoi t'ai-je épousé ?", reste zen, elle n'en croit pas un traitre mot. Fais comme si tu n'avais rien entendu, et répète-lui : "Je suis là ma chérie. Tout va bien se passer, tu verras".

3. Le troisième jour suivant l'accouchement, la maman subit un changement hormonal majeur qui permet la montée de lait. Cela peut s'accompagner d'un pic dépressif. Prévois d'avance un très beau cadeau pour ton épouse, quelque chose de conséquent, qu'elle chérira toute sa vie. Offre-le lui accompagné d'une jolie carte dans laquelle tu l'assureras qu'elle sera une mère merveilleuse. Ne lésine pas sur les moyens. Ce cadeau témoignera de ta reconnaissance pour tout ce qu'elle a fait pour votre famille. Et tant pis si tu dois te ruiner pour ça.

4. Organise la maison dans les moindres détails avant que Maman et Bébé ne rentrent de la maternité: le berceau garni de draps, la poussette prête, les couches en place sur la table à langer, des fleurs sur la table du salon, et un mot doux sur la table de chevet.

5. Ton épouse risque bien de vouloir jouer les Wonder Woman. Elle pense pouvoir assumer tout ce qu'elle faisait avant la naissance. A toi de la stopper immédiatement dans cet intrépide élan ! L'énergie qu'exige un accouchement est comparable à celle permettant de tenir les 10 rounds d'un match de boxe face à Mohammed Ali, puis d'enchainer avec un triathlon ! Même si ta femme parait fraiche comme une rose, elle est complètement épuisée physiologiquement parlant.

Le challenge est à double tranchant. D'une part, Madame a l'ambition de tout faire. De l'autre, la plupart des Messieurs, un peu paresseux, sont bien tentés de la laisser faire.

Or il n'est pas sain pour elle de se fatiguer de trop. Une récente accouchée a besoin de temps et d'espace pour reprendre des forces, et ne doit pas être importunée par des excès d'exercice physique. D'ailleurs, la Thora le sait bien qui exige du couple une retenue de rapports conjugaux au lendemain d'une naissance, pour préserver la vitalité de l'épouse et privilégier l'attention du mari sur son état psychique.

Relève le défi et sois présent pour ton épouse, pas seulement émotionnellement mais aussi physiquement. Apporte-lui sa tasse de thé au lit. Passe le balai. Dépose tes chemises au pressing. Embauche des extras si nécessaire : une femme de ménage, une nounou… Demande à ses amies et à la famille de passer régulièrement pour donner un coup de main (bien entendu, sans en parler à ton épouse, sinon elle refusera). Débrouille-toi pour tout régler dans la maison comme si elle n'était pas là. Commande un repas chinois. Change la couche du bébé. Devine tout ce qu'il y a à faire sans le lui demander. Et ne te laisse pas démonter si elle te reproche de ne pas être efficace. Au fond d'elle-même, elle apprécie grandement ce que tu fais, et tous les efforts que tu déploies pour la porter en princesse sur le seuil de la maternité. Accroche-toi à cette idée. Les choses reprendront leur cours normal un peu plus tard.

6. N'oublie pas de lui répéter chaque jour combien elle t'est précieuse et quelle mère extraordinaire elle est. Ne lui fais pas de remarques, même si elle commet des maladresses. Si son inexpérience te parait dangereuse pour elle ou pour le bébé, glisse un mot à ta belle-mère ou à la nounou, et laisse-les gérer l'affaire.  

Avec l'aide de Dieu, environ un mois après la naissance, votre vie reprendra un cours plus normal et votre foyer sera encore plus chaleureux et paisible. D'ici là, comme disaient nos grands-mères, je vous souhaite une "Bonne délivrance !".

19/1/2014

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 3

(3) Tarik, November 12, 2015 1:33 PM

Merci

Très bon article, je serai jeune papa dans 2 semaines et lire cet article m'a un vraiment déstresser :)
Shalom,/ Salam / Peace

(2) Dominique, December 13, 2014 9:26 AM

c'est mignon tout ça!

A mettre en pratique
Shalom

(1) nathalie guedj, January 20, 2014 3:39 PM

Quel gentlman. Si tous les hommes se comportaient ainsi la vie serait tellement plus facile pour tout le monde et plus belle la vie ...

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub