cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




La prophétie de l’accomplissement de soi

La prophétie de l’accomplissement de soi

Les parents sont comme un miroir qui renvoi à leurs enfants L’image qu’ils ont d’eux-mêmes. Ce que votre enfant voit c’est ce qu’il deviendra.

par
Plus...

Au fait, que pensez-vous réellement de votre enfant ?

Bien souvent, ce que nous pensons de nos enfants devient une prophétie qui se réalise d'elle-même.

L'enfant nul sera nul. Le perturbateur perturbera. Un jour, une femme m'a raconté que dès les petites classes, elle rencontrait de grosses difficultés en mathématiques. Sa mère lui a dit : " Dans notre famille, personne n'est bon en mathématiques. Je n'étais pas bonne en mathématiques. Ton père n'était pas bon en mathématiques. Ta sœur n'était pas bonne en mathématiques. Rien d'étonnant à ce que tu as des difficultés. Je suis sure que tu seras bonne élève dans une autre matière. " Dans ces conditions, avait-elle la moindre chance de pouvoir devenir forte en mathématiques ???

Encore faut-il, évidemment, que le comportement de ces parents constitue un bon exemple pour eux.

Inversement, lorsque des enfants sont rendus responsables pour tout comportement dont ils sont responsables, et dont les parents expriment dans ce domaine des exigences raisonnables, ces enfants ont de fortes chances de devenir vraiment consciencieux. Encore faut-il, évidemment, que le comportement de ces parents constitue un bon exemple pour eux.

Chez nous, Juifs, le nom que les parents donnent à leur enfant représente un peu ce qu'ils attendent du devenir de leur enfant. Il faut savoir que de traiter les enfants de stupides, idiots, inconscients, etc.…n'est pas sans retombées sur leur avenir. On aurait intérêt à devenir plus prudent en cela.

Si nous avons une bonne opinion de nos enfants, à leur tour, ils auront une meilleure opinion d'eux-mêmes.

Vos enfants sont-ils tout à fait charmants ? Si oui, comme c'est le cas de la plupart des parents, le leur faites-vous sentir ? Comment vous y prenez-vous ?

Il est primordial que nous trouvions nos enfants charmants. Si c'est le cas, ils seront enchantés d'eux-mêmes. Nous devons y veiller à chaque occasion.

Commencez tôt

C'est dès l'enfance que l'estime de soi commence à se construire. Les enfants possèdent leur propre philosophie de la vie, ainsi que de leur place dans l'ensemble des choses. Si l'enfant ressent que l'on s'occupe bien de lui (on le nourrit bien, on le change à temps, on le calme quand c'est nécessaire, on le prend dans les bras avec amour, etc.…) alors il (ou elle) trouvera que ce monde est un endroit merveilleux, et qu'il (ou elle) y occupe une place importante.

L'amour avec lequel nous prenons soin de nos enfants les renseigne sur l'importance que nous leur attachons.

Lorsque l'enfant grandit, prenez un grand plaisir de chaque progrès qu'il accomplit. Il est facile et naturel d'être charmé de voir l'enfant apprendre à nager, à marcher et à parler. A chaque occasion où nous exprimons à l'enfant notre satisfaction, nous lui disons : " Tu m'a donné un plaisir extraordinaire ". Or, ceci constitue un composant essentiel dans l'estime de soi de l'enfant. Le sentiment que " je peux faire plaisir à des personnes " confère à l'enfant un bien-être important.

Lorsque les enfants grandissent davantage, il devient plus difficile d'être charmé par eux. Les pleurnicheries, les colères et autres comportements revendicatifs deviennent si fréquents, que nous sommes déçus de ne plus avoir les plaisirs qu'ils avaient l'habitude de nous donner. Nous nous focalisons sur les problèmes, au point d'oublier de mettre l'emphase sur les choses qui servent à l'enfant à construire l'estime de soi.

Laissez les enfants sentir que vous avez du plaisir par leur présence. Soyez chaque jour aux aguets de ce qui peut vous faire plaisir ; lorsqu'ils vous aident, lorsqu'ils sont habillés à l'heure, lorsqu'ils utilisent proprement leurs cuillères et leurs fourchettes, lorsqu'ils s'exercent à rouler en bicyclette ou lorsqu'ils lisent, lorsqu'ils posent un bonne question, ou bien emploient intelligemment leur temps, ou bien encore lorsqu'ils prennent une bonne décision, etc.… Même dans les situations les plus problématiques, on peut toujours le moyen d'apprécier quelque chose, que ce soit leur qualité de bonne volonté, ou leur curiosité ou leur indépendance ou leur énergie ou leur enthousiasme pour la vie, ou même le fait qu'ils vont se coucher le soir au bon moment.

Chaque fois que nous exprimons à l'enfant la satisfaction qu'il nous donne, nous alimentons son estime de soi.

Chaque fois que nous exprimons à l'enfant la satisfaction qu'il nous donne, nous alimentons son estime de soi. Nous le voyons clairement, puisque lorsque les petits bouts de chou font et refont leurs gestes de nombreuses fois, nous jouissons à chaque fois d'une " recharge " de plaisir.

Les enfants se formeront leur estime de soi avec d'autant plus de facilité qu'ils sont appréciés par leurs parents. Dans son livre " yours child's self-esteem ", Dorothy Briggs explique que les parents sont comme un miroir dans lequel l'enfant retrouve sa propre image. Nous leur renvoyons l'idée que nous nous faisons d'eux, et pour les enfants, c'est la vérité absolue. Ils ne deviendront critiques sur notre évaluation les concernant que beaucoup plus tard ; lorsque les dégâts seront déjà là.

Si une maman traite continuellement son enfant de perturbateur, et évoque avec ses amies, en présence de l'enfant, ses derniers comportements perturbateurs, il est fort probable que l'enfant intériorisera cette image de lui, et il se développera en se montrant toujours à la hauteur de cette image. Au contraire, l'enfant qui entend dire qu'il a des capacités, fera de son mieux pour montrer ces capacités.

Laissez l'enfant grandir dans l'idée que vous l'appréciez hautement. Notez dans un carnet ce que vous dites chaque jour pour respecter cet enseignement. S'il y a dans votre carnet de jours dont vous ne pouviez rien noter ; vous ne trouviez rien à dire de positif, alors il vous faut faire plus d'efforts pour réussir de meilleurs commentaires quotidiens positifs. Des baisers ou des expressions du visage ou certains gestes peuvent aussi exprimer votre appréciation de votre enfant.

A une autre occasion, nous réfléchirons à l'importance de consacrer du temps avec vos enfants, pour qu'ils sentent leur importance ; nous verrons comment féliciter un enfant, et que trop de critiques sur l'enfant risquent d'altérer l'estime de soi de l'enfant.

6/5/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(1) Anonyme, September 8, 2013 10:12 AM

Tres interessant. Merci beaucoup. Vous ecrivez:
"A une autre occasion, nous réfléchirons à l'importance de consacrer du temps avec vos enfants, pour qu'ils sentent leur importance ; nous verrons comment féliciter un enfant, et que trop de critiques sur l'enfant risquent d'altérer l'estime de soi de l'enfant." L'article dont il est question ici a-t-il paru?

L'équipe d'Aish.fr, September 10, 2013 6:36 AM

Désolé, l'article en question n'est pas encore paru...

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub