cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Tu Aimeras Ton Principal

Tu Aimeras Ton Principal

Les professeurs sont aussi des êtres humains.

par
Plus...

J'ai un grand secret à vous révéler : vos professeurs sont humains. Même les directeurs sont humains.

Chaque jour, ils protègent la vie de votre enfant et dessinent son avenir. Quand est-ce que vous les avez remerciés pour la dernière fois ? Pendant douze ans, j'ai enseigné dans une école élémentaire. J'ai même été directeur. Rude tâche. Pendant cette période, le père d'un des élèves de ma classe m'a appris le véritable comportement d'un père. Il venait chaque vendredi pour me demander comment travaillait son fils. J'étais sûr que pendant Chabbat, lorsqu'il serait à table, entouré de ses enfants, il s'intéresserait à savoir exactement ce qu'on avait appris dans ma classe pendant cette semaine, et il se rendrait parfaitement compte si je savais bien de quoi je parlais à mes élèves. J'avais vingt cinq enfants dans ma classe ; mais soyez persuadés que le vendredi, j'avais parfaitement vérifié où en était son fils, en particulier ! Parce que ce père accomplissait cet effort vers moi, je me sentais incité à accomplir des efforts supplémentaires pour lui.

ETABLISSEZ UNE RELATION

J'ai parfaitement reçu ce message, qui émanait de l'exemple que me donnait ce parent d'élève. Dès que mes enfants sont entrés à l'école, j'ai pris l'habitude de m'arrêter à l'école pour saluer les maîtres, une fois toutes les quelques semaines. Ils ont ainsi pu faire ma connaissance, et prendre conscience de l'importance que j'attachais à l'éducation de mes enfants.

Avec les directeurs, c'est plus compliqué ! Généralement, le mieux qu'on puisse dire de leur rôle, c'est qu'ils sont des pompiers

J'ai pris soin à chaque fois, d'exprimer aux maîtres un compliment. Après chaque Chabbat, je leur adressais un petit mot, ayant d'abord pris connaissance de ce qu'ils avaient enseigné pendant la semaine passée, et exprimais qu'à mon avis les maîtres accomplissaient une tâche très difficile, et que je leur suis très reconnaissant pour tous les efforts qu'ils investissent en mes enfants. Il n'est, certes, pas facile de trouver chaque semaine une formulation nouvelle pour une seule et même pensée; mais c'est bien ce que j'ai fait. Et cela en a effectivement valu la peine. Une fois que vous avez déjà investi de votre temps suffisamment à l'avance, sans ne rien solliciter, vous pouvez contacter le maître de votre enfant, et lui demander : " S'il vous plait, pourriez-vous accorder à mon enfant un peu plus d'encouragement, ou encore lui faire un sourire, ou encore lui montrer que vous êtes satisfait de son travail ou de son effort ? "

Il est possible de demander dans cette sorte de relation que le maître fournisse un effort supplémentaire, même s'il ne l'accorde pas à ses autres élèves. Il pourra accéder à votre demande, sur la base de la relation personnalisée et privilégiée que vous avez construite avec lui. Parce que vous avez pris la peine de dire que vous avez conscience de son travail difficile et que vous l'appréciez pleinement.

Avec les directeurs, c'est plus compliqué ! Généralement, le mieux qu'on puisse dire de leur rôle, c'est qu'ils sont des pompiers. Ils n'arrêtent pas d'éteindre les feux, d'apaiser les crises qui surgissent et s'allument de toute part. Quant à moi, chaque matin, je fais une prière personnelle. " Merci mon Dieu de ne pas m'avoir fait directeur ! "

AYEZ CONSCIENCE DE LEUR LOURDE TACHE

J'ai été directeur d'école élémentaire et secondaire. C'est une tâche très dure. Ayez beaucoup de patience avec votre directeur, rendez-vous bien compte que vous n'êtes que l'un des centaines de parents devant lesquels il doit rendre des comptes. Faites autant de compliments sincères que vous le pouvez; ensuite, vous pourrez investir les dividendes auxquels ces compliments vous donnent droit, pour procurer à votre enfant l'attention qui est peut-être son unique besoin.

 

5/5/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub