cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Eloul : le casse du siècle !

Eloul : le casse du siècle !

Tout braqueur vous le dira: pour réussir le coup du siècle, il faut choisir le moment opportun. Dans la sphère spirituelle, ce moment c'est le mois d'Eloul!

par
Plus...

Dimanche 30 juillet, à l’hôtel Carlton de Cannes un homme armé a dérobé en plein jour une mallette de bijoux d’une valeur de 40 millions d’euros. Si ces chiffres se confirment, il s’agirait du deuxième plus grand braquage de tous les temps. Le premier du classement revenant à celui commis il y a 5 ans dans la joaillerie Harry Winston à Paris, estimé à 80 millions d’euros. C’est aussi sur la Côte d’Azur, précisément au Cap d’Antibes, qu’au mois de mai dernier, au cours d’une soirée de prestige, un collier de diamants d’une valeur de deux millions d’euros du joaillier Grisogno a été subtilisé. Et comme si cela ne suffisait pas, moins d’une semaine avant cela, on annonçait un vol de bijoux de la maison Chopard dans l’hôtel Novotel.

Nous pouvons constater que les voleurs de ces trois derniers braquages en date profitent d’une saison donnée, estivale, une époque où les bijoux sortent des coffres pour êtres exhibés dans des soirées de prestige. Cette période est bien sûr la plus propice à la réalisation de leurs funestes plans puisque les bijoux, toute l’année bien gardés dans des coffres situés dans des chambres fortes munies des systèmes de sécurité les plus sophistiqués ne risquent pas grand-chose… ou presque. Toute la réussite du plan des voleurs est donc fondamentalement basée sur le choix du moment le plus propice ; une fois le moment opportun choisi, alors ils agissent avec agilité et rapidité et parviennent à dérober des bijoux dont la valeur peut atteindre des sommes mirobolantes.

Une question de timing

Notre quotidien est semé d’expériences qui nous dévoilent notre personnalité. Nous découvrons chaque jour, au travers de nos échecs et de nos faux-pas, certains traits pas très reluisants de notre personnalité. On s’en serait bien passé, mais rien à faire ils sont bien là, ancrés en nous. Notre vie est donc un combat quotidien pour changer notre nature afin d’éviter de toujours tomber dans les mêmes travers. Ainsi, durant toute l’année nous nous efforçons, chacun avec ses moyens et ses capacités, de nous améliorer en essayant d’abandonner de mauvaises habitudes, de changer notre comportement. Oui mais voilà, tout cet élan pour devenir meilleur se solde malheureusement trop souvent par un échec. On a beau essayer une fois de plus, rien à faire, ça ne vient pas. « Mais alors quoi, je n’y arriverai jamais ! J’ai pourtant essayé tant de fois ! » soupirons-nous.

Plus encore, il nous semble parfois qu’on nous repousse, comme si on n’acceptait pas notre effort pourtant si noble. Si Dieu voulait tellement nous voir nous perfectionner pourquoi ne sentons-nous pas son soutien, pourquoi les portes semblent-elles fermées ? Les bijoux sont ici devant nous, mais nous restons là, ébahis incapables de les saisir, impuissants devant un coffre au code indéchiffrable que rien ne semble vouloir pouvoir percer.

Le braquage du Carlton et tous les autres nous enseignent que toute la stratégie pour s’emparer de bijoux aussi précieux soient-ils est basée non pas sur le nombre de tentatives ou l’importance de moyens utilisés – le braquage a été réalisé par un homme seul armé d’un simple pistolet – mais sur le moment opportun d’agir, c’est-à-dire le moment ou les systèmes de sécurité sont faibles, les bijoux sortis des gros coffres. C’est pour cela que les voleurs sont d’une manière générale, toujours à l’affût du moment opportun.

Des bijoux spirituels en libre-service

Le Propriétaire des précieux bijoux désire ardemment que l’on vienne s’en emparer

A Roch Hachana Dieu nous juge sur la base de nos actions de toute l’année écoulée. Alors, il semble qu’aujourd’hui, à moins de deux mois de ce jour redoutable, les jeux soient faits. Comment rattraper en si peu de temps une année entière ? La réponse c’est Eloul, le mois de toutes les opportunités, le mois où Dieu nous demande : fais un pas vers moi et moi j’en ferai un autre vers toi, entendez, vas-y essaie encore cette fois je vais t’aider encore plus que jamais, cette fois tu vas y arriver. Dans une semaine débutera donc une période unique dans l’année où les trésors du Roi seront montrés à tous les juifs, du plus élevé au plus éloigné, sans distinction. La différence est que, cette fois, le Propriétaire des précieux bijoux désire ardemment que l’on vienne s’en emparer. Alors que toute l’année nous devons redoubler d’efforts, là ils sont posés devant nos yeux, il nous suffit de comprendre que c’est maintenant le moment et d’agir. Agir cela veut dire lever les yeux au ciel, délier ses lèvres et demander, peut-être aussi redoubler d’actes de générosités.

Dans ces 40 jours, qui séparent le début du mois d’Eloul et le jour de Kippour, nous sommes invités à saisir une opportunité unique d’avancer pour de bon en ouvrant grand les portes du changement qui nous semblaient tellement bien verrouillées toute l’année. Et là bien sûr pas besoin d’arme, ni de cagoule, la mallette est remplie des bijoux les plus précieux qui existent, des bijoux que l’on va garder pour l’éternité, il n’y a qu’à se baisser et prendre tout ce que l’on veut. En d’autres termes, le casse du siècle !       

29/7/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Shalom, July 29, 2013 10:24 AM

exelent!!!!

Tres bien expose l'exemple et la leçon
Hazak OuBaruh!!!
Shalom

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub