cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Un Acte de Foi?

Un Acte de Foi?

Pourquoi avons-nous accepté de recevoir la Torah avant de savoir ce qu'elle dit?

par
Plus...

Au Sinaï, les Juifs ont accepté la Torah en déclarant : Naasé VéNishma’ – nous accomplirons, puis nous comprendrons (Exode 24 :7). Leur engagement à servir la Loi divine ne dépendait aucunement de leur compréhension du pourquoi ils devaient la servir. Ils étaient prêts à accomplir toute directive venant de D.ieu, qu’ils la comprennent ou non. 

Comment le Peuple Juif peut-il se laisser aller à une foi déraisonnée?

En apparence, cela semble contredire toute notre conception d'un Judaïsme qui ne se base pas sur une foi aveugle. Nous soumettons la réalité à notre rationalité. Notre cœur peut avoir ses attirances, mais il ne nous dit pas la vérité. Nos émotions nous rendent aveugles devant la réalité. Comment le Peuple Juif peut-il alors, en cet instant tellement décisif, se laisser aller à une foi déraisonnée ? Cela semble tellement contredire les valeurs chères au Judaïsme.  

La majorité d’entre nous ne sait pas comment fonctionne une bombe nucléaire, cela nous dépasse : on prend une quantité minime de matière, on la fissione et il en jailli une énergie telle qu’elle peut détruire une ville entière. Et si l'on ignore les lois de la physique fondamentale, cela semble complètement surnaturel et incroyable. Cependant, si on annonce à quelqu'un qu’un missile nucléaire va atterrir à 10 km de chez lui, il va s'enfuir le plus rapidement possible, sans réfléchir à la manière dont le missile peut fonctionner.

Nous savons seulement que la bombe atomique repose sur des lois éprouvées. Bohr, Planck, Einstein et Oppenheimer comprenaient les lois du monde physique bien mieux que nous. Nous sommes disposes à accepter que d’une manière ou d’une autre, ça marche, bien que nous ne sachions pas comment, parce que des personnes très intelligentes nous l’ont dit. Et ils l’ont également prouvé sans aucune contestation possible. 

Une loi métaphysique comme celle de la Cacherout fonctionne de la même manière. Si Bohr, Planck ou Einstein avaient dit qu’une molécule de viande de cochon suffisait à déclencher un cancer chez celui qui l’ingère, on s’en tiendrait éloigné de plusieurs kilomètres même sans savoir comment une telle chose est possible.  

Si Dieu déclarait que la viande de porc est un poison pour l'âme, la consommerait-on?

Et que dire de Dieu ? Imaginons qu’il déclare que la viande de porc est un poison spirituel, insipide et incolore mais qui ronge lentement l’âme, le consommerait-on ? On peut toujours se demander comment ça marche, mais on ne va surement pas l’avaler. Le Peuple Juif savait que la torah venait du Créateur du Monde. Avec une telle conscience, le pas à faire est minime pour qu’on puisse déclarer « nous accomplirons, puis nous comprendrons ». C’est uniquement une affaire de bon sens, qui peut dire le contraire ? 

Le Juifs au pied du Mont Sinaï  savaient sans l’ombre d’un doute que Dieu existe. Ils venaient de vivre la Révélation au niveau de toute une nation et ils avaient entendu Dieu leur parler directement. Ils en déduisaient tout à fait logiquement que si Dieu les prévenait d’une bombe atomique sur le point d’exploser, nul besoin de savoir comment ça marche. D’abord courir, et ensuite poser des questions. 

Tout cela présuppose qu'on reconnaît que Dieu existe et que c'est Lui qui nous a donné la Torah. Nous sommes donc tenus aujourd’hui d’examiner la question de l’existence de Dieu et de l’origine divine de la Torah. Si nous sommes conscients des implications profondes de cette question, nous l’aborderons avec l’ouverture et l’honnêteté requises. 

Et si nous considérons les preuves – elles ne manquent pas pour ceux qui savent regarder – de l’existence d’un Créateur de nature infinie, alors la Fête de Shavouot devient l’occasion pour nous d’affirmer : naasé vénishma’. Si Dieu nous garanti que le Shabbat a le potentiel d’introduire la spiritualité dans tous les jours de la semaine, alors respectons-le, même sans savoir comment ça marche. Et en attendant, efforçons nous d’apprendre et de comprendre tout ce que nous pouvons.

9/5/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub