cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Cinq raisons de soutenir Israël aujourd’hui plus que jamais

Cinq raisons de soutenir Israël aujourd’hui plus que jamais

Si nous condamnons le meurtre abominable d’Abou Khdeir, ne perdons pas pour autant de vue le tableau général de la situation.

par
Plus...

Tout Israël est profondément choqué et consterné par le meurtre abominable du jeune Mohammed Abou Khdeir, âgé de seize ans, qui a été, semble-t-il, tué par six jeunes extrémistes juifs. Le gouvernement israélien et des Juifs de tous les horizons politiques ont vivement condamné cet acte répréhensible.

Avec les images de Guilad, Eyal et Naftali promptement écartées, remplacées par les grands titres des journaux sur la revanche macabre par des Juifs - accompagné par une vidéo de la police israélienne frappant un Américo-Palestinien de quinze ans - Israël s’est fait battre à plate couture dans la presse mondiale.

En cette période de profond examen de conscience au niveau national, voici cinq points pour équilibrer notre perspective (et nous aider à répondre efficacement aux critiques).

(1) Condamnation et horreur.

La réaction israélienne devant des Juifs commettant un meurtre est celle d’une horreur abjecte et d’une condamnation sans équivoque. Cet acte haineux n’est nullement ancré dans les valeurs juives ; les suspects sont issus d’une frange extrême que nous dénonçons fermement.

Cette réaction contraste avec celle du public palestinien à l’annonce d’Arabes ayant commis un meurtre : ils célèbrent et se réjouissent. Ces meurtres ne sont pas seulement tolérés dans la société arabe, mais loués. Comme le premier ministre Nétanyahou l’a noté, les terroristes palestiniens sont acclamés comme des héros tandis que des places publiques sont nommées en leur honneur.

En effet, la mère de l’un des suspects du Hamas a déclaré : « S’il est l’auteur de l’enlèvement, je suis fière de lui. »

(2) Le respect de la loi et du droit.

La réaction israélienne devant des Juifs commettant des meurtres consiste à arrêter immédiatement des suspects et à les sanctionner. « Si un Juif a tué, il sera traduit devant le tribunal comme tout autre criminel… » a déclaré le Président Chimon Pérès. « La loi est la même pour tous, et tous sont égaux devant la loi. »

Les Palestiniens, par contraste, réagissent aux Arabes commettant des meurtres en s’offusquant et en déniant. Un membre haut placé du Fatah, Mahmoud Al Aloul, a suggéré que les trois jeunes garçons n’avaient même pas été kidnappés. «  Envisageons sérieusement la possibilité que tout ce qui s’est passé était une mise en scène et que personne n’a été kidnappé dès le départ, » écrit-il sur Facebook.

Hussein Abou Khader, le père de l’adolescent arabe assassiné, a dit au grand-père de Guilad Shaer, l’un des jeunes Juifs assassinés, qu’il n’y avait aucune preuve que des Juifs n’étaient pas responsables du meurtre des trois adolescents.

Cette réaction contraste avec celle de Rachel Frankel, la mère de Naftali Frankel, la jeune victime, qui a fermement dénoncé le meurtre de Mohammed Abou Khdeir et a envoyé ses condoléances à sa famille.

Elle a déclaré publiquement : « Même dans l’abîme de deuil dans lequel nous nous trouvons pour Guilad, Eyal et Naftali, il est difficile de décrire à quel point nous sommes affligés par l’atrocité commise à Jérusalem - du sang innocent versé au mépris de toute moralité, de la Torah, des fondements de la vie de nos garçons et de nous tous dans ce pays. Seuls les assassins de nos fils, accompagnés de ceux qui les ont envoyés et ceux qui les ont aidés et incités à les tuer - et ce ne sont pas des gens innocents - seront conduits devant la justice : par l’armée, la police, et la magistrature ; et non par des membres d’un groupe d’auto-défense. »

Elle insiste sur l’héritage des trois adolescents assassinés : « L’amour, l’humanité, l’unité nationale et l’intégrité. »

(3) La valeur de la vie.

Dans un monde ancien qui pratiquait l’infanticide et tuait des hommes pour le plaisir, le peuple juif a enseigné au monde la valeur inhérente de la vie et que chaque personne est créée à l’image de Dieu. Israël recherche la paix et voue un culte à la vie. C’est la base de notre société, et à la lumière de ce meurtre horrible commis semble-t-il par des fanatiques juifs, nous devons insister à nouveau sur cette valeur. 

Nétanyahou a prononcé un jour cette phrase célèbre : « Si les Arabes déposaient les armes aujourd’hui, il n’y aurait plus de violence. Si les Juifs déposaient les armes aujourd’hui, Israël n’existerait plus. »

(4) La réaction spirituelle.

L’écrasante réaction juive face aux meurtres épouvantables de Guilad Shaer, Naftali Frankel et Eyal Ifrach fut l’introspection spirituelle, la profonde unité et un élan d’amour, de mitsvot et de bonnes actions. Les funérailles qui réunirent des dizaines de milliers de Juifs de tous les milieux furent d’un calme surréaliste et d’une tristesse intense.

Cette attitude s’oppose d’une façon marquée aux émeutes continues et aux actes de violence arabes qui éclatent quotidiennement à Jérusalem-Est et au nord d’Israël.

(5) Des ennemis recherchent la destruction d’Israël.

En dépit des médias jacassant à propos d’un « cycle de violence », la situation actuelle a été provoquée par le kidnapping et le meurtre de trois adolescents israéliens, accompagné de vagues de nouvelles attaques à la roquette par le Hamas. La charte du Hamas appelle à la destruction d’Israël et au meurtre de Juifs, et les sondages continuent à indiquer qu’Israël se trouve au centre d’une guerre existentielle contre des ennemis qui cherchent sa destruction. Le Hamas attaque le sud avec des dizaines de roquettes qui atteignent maintenant Beer Chéva, la ville d’Israël la plus peuplée du Sud, ainsi qu’Ashkélon et Ashdod. C’est une situation où la vie des habitants est menacée et aucun pays au monde ne saurait le tolérer. Or Israël fait preuve de beaucoup de retenue, tentant de calmer la situation. Nous vivons une époque dangereuse et Israël doit agir comme il le fait pour protéger ses citoyens, tandis que les médias observent les événements de près en les traitant avec partialité.

Six jeunes Juifs sont accusés d’avoir commis un crime choquant condamné par tout le monde. Ce prétendu acte de revanche n’a absolument aucune base dans les valeurs juives et la Torah, et s’ils sont coupables, ils méritent la pleine mesure de la loi. Il n’y a qu’un seul endroit au Moyen-Orient où vous pouvez compter sur une telle réaction : c’est Israël, la seule démocratie de la région.

9/7/2014

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) Sandriine, December 16, 2015 4:36 AM

Soutien au peuple juif de droite

Parmi le peuple juif, il y a ceux de gauche qui sont pour la destruction d'Israël et ceux de droite qui sont pour Israël. Il faut empêcher la solution à deux états et ne laisser aucune chance aux palestiniens. Je soutiens le peuple juif qu veut que ses terres leur reviennent.

(1) frantz, July 17, 2015 9:47 PM

une loi pour tous qui fermera la bouche de la haine

Par dessus tout je retiens cette phrase :
Nétanyahou a prononcé un jour cette phrase célèbre : « Si les Arabes déposaient les armes aujourd’hui, il n’y aurait plus de violence. Si les Juifs déposaient les armes aujourd’hui, Israël n’existerait plus. »
il est vrai que le peuple juif est haï par certains peuple, et je pense qu'au niveau épreuve , les juifs en ont déjà beaucoup subit.

oui, pour la loi pour tous, les intégristes doivent être devant la justice, mais, est-ce facile à réaliser ? je crois que plus la justice sera la même pour tous, et plus les accusations ne pourrons pas tenir et la haine sera sans fondement !

j'aime Israël,

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub