cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Gilad Shalit et les tortues

Gilad Shalit et les tortues

En Israël, la Vie est la valeur suprême.

Plus...

Je me souviens d'avoir vu sur YouTube, il y a deux ans environ, les images de deux événements on ne peut plus opposés. Un pêcheur de la Bande de Gaza avait pris dans son filet une grande tortue de mer, une tortue luth, qui fait partie des espèces en voie d'extinction. La superbe bête avait été tirée sur la plage et se trouvait au centre d'un groupe d'habitants de Gaza. Un homme dans la foule expliquait au reporter que la viande de la tortue allait servir à nourrir les enfants de la région, affamés par l'occupation israélienne, et que son sang allait servir à soigner toutes sortes de maladies. On tira alors la tortue jusque derrière un camion, où elle fut retournée sur le dos et abattue. 

Un peu plus haut sur la côte, en Israël, une tortue plus jeune et plus petite avait été blessée par un bateau et avait perdu une de ses nageoires. Des israéliens l'avaient récupérée, puis transportée dans un refuge spécial pour tortues où elle fut opérée, soignée, puis relâchée à la mer. 

On n'aurait pu imaginer un contraste plus extrême. 

En entendant les termes de l'échange de Gilad Shalit contre plus de mille prisonniers palestiniens, parmi lesquels nombre de meurtriers, je me suis souvenu des tortues. Elles sont pour moi l'image de ce qui différencie les valeurs d'Israël, des valeurs de ses ennemis qui l'entourent. 

Des terroristes du Hamas ont kidnappé Gilad Shalit ,dont le tank patrouillait le périmètre de Gaza, un jour d'été 2006, bien après qu'Israël se soit retiré de la région. Après avoir creusé un tunnel sous la barrière, ils avaient tué les autres soldats, puis traîné Gilad Shalit jusqu¦à Gaza. Ils ont empêché depuis tout contact avec lui, y compris par le biais de la Croix Rouge, ceci  en contradiction totale avec la loi internationale,  

Or si des milliers de Palestiniens sont détenus en Israël pour diverses raisons de sécurité, tous n'en jouissent pas moins d'un traitement humain en conformité avec la loi internationale. Ils ont droit à une représentation légale, ainsi qu'aux visites de leur famille et de la Croix Rouge, et bénéficient même d'activités éducatives en prison. 

Mais le contraste le plus frappant réside dans l'attitude des parties quant à la libération de leurs prisonniers respectifs. Le gouvernement israélien a travaillé sans relâche pour le libération de Gilad Shalit. La vie d'un seul soldat est tellement importante que ce gouvernement s'apprête à répéter ce qu'il a déjà fait maintes fois par le passé : s'engager dans un échange douteux et controversé de prisonniers dans le but de libérer quelques prisonniers israéliens, ou même un seul. Ces échanges se sont toujours avérés être très problématiques, dans la mesure où par le passé, des centaines d'israéliens ont été tués et des milliers d'autres blessés par ces mêmes prisonniers qui une fois libérés sont retournés à leurs activités terroristes.  

Mais controverse mise à  part, la préoccupation pour la vie d'un unique soldat est un témoignage des valeurs d'humanisme et de la force morale d'Israël. C'est aussi la marque de la valeur que le Judaïsme attache à la Vie, valeur que le Peuple Juif a transmise au monde entier. 

On ne peut que s'étonner du contraste avec l'attitude des ennemis d'Israël envers les leurs. La Communauté internationale ne devrait-elle pas s'interroger sur le peu d'intérêt que porte le monde arabe à ses propres citoyens, quand il troque la vie d'un Juif contre celle de plus de mille Arabes ? La coutume n'est-elle pas généralement d'échanger une vie contre une vie ? Peut-être ne devrions-nous pas être si surpris après tout. Ce sont les mêmes personnages qui ont promu les enlèvements et les attentats-suicide, qui éduquent les enfants à mourir en martyrs et qui qui tirent des roquettes et des missiles depuis les écoles et les hôpitaux. Ils ont maintes fois montré que la vie humaine, y compris celle de leurs concitoyens, est à leur yeux de bien peu de valeur. 

L'ancien Premier Ministre d'Israël Golda Meir a dit un jour : « nous aurons la paix avec les Arabes le jour où ils aimeront plus leurs enfants qu'ils ne nous haïssent ». Malheureusement le monde arabe continue à s'éloigner de cette utopie, et la perspective d'une paix réelle apparaît chaque jour plus inaccessible. 

Mais tentons de finir sur une note positive. C'est maintenant la fête de Souccot, la fête qui nous permet d'apprécier la merveilleuse beauté de la Création, et de nous recentrer sur la spécificité du Peuple Juif. Vivons la fête avec cette conscience que malgré les menaces et les dangers, nous avons des raisons de nous réjouir. Réjouissons-nous particulièrement d'avoir été nous, Peuple Juif, ceux qui ont enseigné ces valeurs au monde, et d'avoir survécu à tant de siècles de persécutions de la part des Nations. 

Bien qu'habitant la région la plus conflictuelle du monde, les Juifs d’Israël ont non seulement conservé leur dignité, mais ils ont aussi réussi à créer un État libre et démocratique, un État à la pointe des technologies et de la croissance qui vient témoigner au monde de la puissance du Peuple Juif, de l'esprit juif et de la Foi juive. 

La joie des parents et de tous ceux qui ont tellement œuvré pendant plus de 1900 jours pour la libération de Gilad Shalit va être immense. Certes, l'accord est controversé et de nombreuses personnes vont s'y opposer au nom de la raison. Mais au-delà de tout cela, soyons reconnaissants pour la réunification d'un jeune garçon juif avec sa famille et avec son peuple.

17/10/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 3

(3) Bertrand ESCAFFRE, December 23, 2012 1:59 PM

Distinction

Shalom, Important de distinguer, comme astérisque à ce texte, que l'Humanisme évoqué ici est le vrai : non celui au terme accaparé par les matérialistes, qui prétendent que l'Homme serait dépourvu d'Un Chef Suprême ou d'une Responsabilité transcendante Car une telle théorie déviationniste existe, semble s'enraciner dans l'Egypte, et travaille à publier tous slogans visant à ruiner la Foi par le doute et la course à la matière. Des idolâtres, perdus et arrogants * Il faut noter que la Loi Juive empêche normalement les disproportions dans les échanges d'otages * Consulter un Rav pour plus de précisions Ces tortues ne sont pas venues par hasard : elles permettent de se poser la question : ai-je été Juif dans une vie antérieure ? Ou bien est-ce que l'Âme Juive est la seule viable ?.. Ce qui revient au même là où l'Initial fusionne avec l'Ultime ;)

(2) Anonyme, October 17, 2011 10:26 PM

Juste une précision

J'ai apprécié de lire votre article. Mais j'aimerais rappeler que le "monde arabe" est formé des pays où l'on parle l'arabe mais que ces pays ne sont pas forcément tous contre Israel (comme la Jordanie ou le Maroc il me semble?). De plus, on peut être à la fois Juif et de langue et de culture arabe. Juif n'est pas l'opposé d'arabe. En vérité, la langue et la culture arabes doivent énormément à l'hébreu et à la culture juive ! Le Rambam lui-même avait cette double culture judéo-arabe. Enfin, certains pays non-arabes mais musulmans sont peut-être des ennemis encore plus dangereux pour Israel (Iran..).

(1) Tête carée, October 17, 2011 2:34 PM

Si seulement l'Israel avais la peine de mort...

...au moins pour les crimes sérieuses (comme les assassinations et les attentats mortels), puis cet état aurait beaucoup moins de prisonniers. Alors, quand l'heure arrivait pour l'échange de prisonniers, Israel en aurait moins à échanger--qui rendrait cette échange plus égale et juste.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub