Pour la première fois, l’armée israélienne publie des photos de la cargaison d’armes que l’Iran a voulu transférer aux terroristes de la bande de Gaza. L’Iran a tenté de cacher son implication, mais les preuves sont formelles. Avec ses armes interceptées et exposées au monde, l’Iran ne peut plus nier ses intentions terroristes qui visent à menacer la vie des civils israéliens.

Des roquettes M-302 rockets découvertes

“Nous avons des informations solides qui prouvent le lien entre l’Iran et ce cargo d’armes,” a déclaré lundi un haut gradé des Renseignements de Tsahal. Il s’est exprimé après que les soldats de Tsahal aient fini d’inspecter le cargo Klos-C et de décharger la cargaison d’armes iraniennes cachée à son bord. “Tout d’abord, les conteneurs ont été scellés en Iran, et portent des sceaux d’authenticité ainsi qu’un tampon postal d’Iran. Les sacs de ciment qui ont été utilisés pour cacher les armes ont été clairement identifiés comme provenant d’Iran”, a t-il expliqué.

La cargaison contenait 181 obus de mortier, environ 400 000 balles et 40 roquettes M-302 qui ont la capacité de frapper presque n’importe où en Israël.

“Dans la soute du navire, vous pouvez voir que 100 sur 150 des conteneurs ont été transférés depuis l’Iran vers l’Irak”, a déclaré l’officier des Renseignements. “Il ont ajouté d’autres conteneurs et ont changé la disposition de la cargaison afin de faire croire que la totalité de l’expédition venait d’Irak. Ces informations recoupent les documents que nous avons découvert à bord du cargo. D’une manière générale, l’Iran a tenté par tous les moyens de cacher son implication.”

Les sacs de ciment utilisés pour cacher les cargaisons d'armes à bord

Cet envoi d’armes était destiné aux terroristes de la bande de Gaza qui en les recevant auraient eu des capacités de frappes bien plus grandes que ce qu’ils ont aujourd’hui. “Nous parlons d’armes de pointe qui n’étaient pas présentes dans les tentatives de contrebandes d’armes précédentes. Leurs ogives sont beaucoup plus grandes que les autres roquettes [présentent actuellement] à Gaza. Les roquettes qui ont frappé un immeuble à Rishon Lezion lors de l’Opération Pilier de Défense n’étaient capable de détruire que un étage du bâtiment. Les roquettes M-302 interceptées dans le cargo KLOS-C auraient détruit l’ensemble de ce bâtiment.”

Les Balles découvertes sur le navire

Paru sur le blog de l'armée israélienne et reproduit avec son aimable autorisation de: http://tsahal.fr/2014/03/10/les-armes-saisies-prouvent-les-veritables-intentions-terroristes-de-liran/