L’imam de Drancy Hassen Chalghoumi, qui milite en France pour un islam des “Lumières” et pour le dialogue judéo-musulman, effectue une visite de trois jours en Israël et dans les Territoires, à la tête d’une délégation de 50 pèlerins musulmans de France venus “voir la réalité de la région, apprendre et comprendre”, a accepté de répondre aux questions du Monde juif.info.

Le Monde Juif.info : Vous avez fait découvrir ce matin à vos invités la Vieille ville de Jérusalem, la mosquée d’Al-Aqsa, quelle a été leur réaction ?

H. C. : Ils ont pleuré à Al-Aqsa car c’est un rêve pour eux de venir à Jérusalem, beaucoup pensaient qu’ils n’auraient jamais cette chance. Ce voyage leur a permis de se faire une autre image d’Israël, des Israéliens. Beaucoup de gens pensent que c’est interdit ou que c’est dangereux, mais lorsqu’ils entendront les réactions et appréciations élogieuses des pèlerins de retour, ils changeront naturellement d’avis, et viendront sans appréhension. J’espère revenir la prochaine fois avec des milliers de mes coreligionnaires.

Le Monde Juif.info : Selon vous, cette mauvaise image d’Israël qu’ils ont, tient-elle de leur perception du conflit israélo-palestinien ou est-ce quelque chose de beaucoup plus profond ?

H. C. : Ils ont une mauvaise image d’Israël parce qu’ils ne se limitent qu’à la souffrance des Palestiniens, ils ne cherchent pas à comprendre les Israéliens. La cause palestinienne est une cause juste, mais un homme qui croit à deux États, ne peut pas haïr l’autre. On peut défendre quelqu’un sans haïr l’autre. Il faut que certains cessent d’instrumentaliser la cause palestinienne et d’inciter à la haine. Ce n’est ni bon pour les Palestiniens, ni pour les Musulmans, ni pour la paix.

Le Monde Juif.info : En France, les principales organisations pro-palestiniennes et le Conseil français du culte musulman se sont désolidarisés de Dieudonné, de ses amalgames, de ses diatribes antisémites et négationnistes. Que pensez-vous de l’affaire Dieudonné ?

H. C. : Je n’aime pas prononcer son nom parce qu’il y a le mot Dieu dedans, Dieu est Amour. Cet individu, c’est Satan, c’est un cœur qui sombre, il a perdu son âme, il est malade. Le problème, c’est que certains jeunes le suivent, peut-être qu’ils sont contre le système, qu’ils subissent des problèmes sociaux, j’espère qu’ils se rendront vite compte que c’est un charlatan, qu’il se sert des problèmes de notre société pour faire du business. Il parait qu’il s’est converti à l’Islam, pour moi, ce n’est pas un Musulman.

Propos recueillis par Yohann Taïeb – © Le monde juif.info.