cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Reportage photo : les dernières synagogues du monde musulman

Reportage photo : les dernières synagogues du monde musulman

Petite tournée nostalgie avec ces superbes clichés de synagogues qui accueillirent jadis de prospères communautés juives.

par Hyacinth Mascarenhas
Plus...

Aux quatre coins du globe, la foi a visiblement inspiré certaines des plus remarquables œuvres architecturales.

Dans le judaïsme, la synagogue dépasse le simple bâtiment physique : c’est une institution centrale de l’expression de l’identité et des traditions juives, la pierre angulaire de la fabrique sociale des communautés juives.

De l’Afrique du nord au Moyen-Orient, ces synagogues accueillirent jadis de florissantes populations juives, certaines remontant à l’époque ancienne. Toutefois, depuis la création d’Israël en 1948 et la guerre des six jours de 1967, ces nombres chutèrent en raison des persécutions et de l’émigration qui suivit. Aujourd’hui, seuls quelques milliers de Juifs vivent encore dans les pays à majorité musulmane comme l’Égypte, le Liban, l’Iran et la Tunisie.

Aux côtés de cette diaspora, ces dernières synagogues sont témoins des communautés juives qui prospérèrent jadis au sein des pays musulmans, nous offrant un aperçu de l’identité judéo-arabe unique du Moyen-Orient.

1. La synagogue séfarade Eliahou Hanavi d’Alexandrie

La synagogue séfarade Eliahou Hanavi d’Alexandrie

Datant de plus de 150 ans, la synagogue séfarade Eliahou Hanavi d’Alexandrie est l’une des plus grandes synagogues du Moyen-Orient. Flanquée de gigantesques colonnes en marbre d’Italie, et pouvant accueillir plus de 700 personnes, elle nous donne une idée de la vie naguère dynamique de cette communauté à son apogée.

2. La synagogue ashkénaze d’Istanbul

La synagogue ashkénaze d’Istanbul

Construite par l’architecte italien Gabriel Tedeschi, la synagogue ashkénaze d’Istanbul vit le jour en 1900 pour accueillir les immigrants juifs en provenance de Pologne et de Macédoine. L’arche sainte noire gravée d’inscriptions hébraïques fut importée de Kiev. C’est l’unique synagogue de rite ashkénaze de toute la Turquie.

3. La synagogue « Slat Alfassiyine » de Fès

La synagogue « Slat Alfassiyine » de Fès

En restauration pendant 2 ans, cette synagogue datant du 17ème siècle a ouvert ses portes en février dernier. Elle constitue le «  témoignage éloquent de la richesse et de la diversité des composante spirituelles du royaume du Maroc et de son patrimoine authentique » selon les mots du roi Mohammed VI.

En 2011, lorsque la nouvelle constitution fut adoptée, le souverain avait ordonné la restauration des lieux de culte juifs à travers le Maroc, quand bien même le printemps arabe grondait en Afrique du Nord. La rénovation de la synagogue « Slat Alfassiyine » au cœur de l’une des plus vieilles cités médiévales du monde, noyau spirituel et culturel du pays, prouve à quel point cette décision royale fut prise au sérieux.

4. La synagogue Chaar Hachamaïm d’Égypte

La synagogue Chaar Hachamaïm d’Égypte

La synagogue Chaar Hachamaïm (litt. : La Porte du Ciel) est l’un des plus grands lieux de culte juifs d’Égypte. Construite en 1905, elle est également connue sous les noms de Temple de la rue Adly et Temple Ismaliya. Avec ses fleurs de lotus et autres plantes sculptées sur ses façades, son architecture n’est pas sans rappeler les temples égyptiens de l’Antiquité.

5. Le Temple Beth-El de Casablanca

Le Temple Beth-El de Casablanca

Située au cœur de la ville blanche, le Temple Beth-El est l’une des plus grandes synagogues du pays. Elle constitue l’épicentre socioreligieux de la communauté juive locale.

6. La synagogue Névé Chalom d’Istanbul

La synagogue Névé Chalom d’Istanbul

Remontant aux années 1930, la synagogue Névé Chalom est la plus grande synagogue d’Istanbul. Malheureusement, les nombreuses attaques antisémites dont elle a fait l’objet au cours des dernières décennies ne font pas justice à son nom qui en hébreu signifie « Oasis de Paix »…

7. La synagogue Maguen Avraham de Beyrouth

La synagogue Maguen Avraham de Beyrouth

Il s’agit de la toute dernière synagogue de Beyrouth. Après le départ du dernier rabbin en 1975, l’intérieur du bâtiment subit d’importants dégâts structurels au cours de la guerre civile du Liban, entre 1975 et 1990. Les travaux de restauration entrepris en 2009 lui rendirent sa majesté d’antan avec ses murs bleu-ciel et ses fenêtres archées.

8. La synagogue de la Ghriba de Djerba

La synagogue de la Ghriba de Djerba

Située dans l’île de Djerba, à 500 kilomètres de Tunis, la synagogue de la Ghriba de Tunis, que l’on dit vieille de quelques 1900 ans, est la plus ancienne synagogue d’Afrique. L’année dernière, des centaines de pèlerins juifs, tunisiens et étrangers, y ont afflué pour un pèlerinage annuel sous très haute sécurité.

9. La synagogue de Zarzis, en Tunisie

La synagogue de Zarzis, en Tunisie

Construite au début du XXème siècle, la synagogue de Zarzis d’architecture andalouse servit jadis une communauté prospère de quelques 1000 personnes. En 1982, la synagogue fut incendiée quelque temps après l’occupation israélienne du Liban et ses rouleaux de Torah détruits, puis restaurée quelque temps après.

Aujourd’hui, la communauté juive de Zarzis compte tout juste quelques 100 membres vivant dans le quartier juif de la ville située aux abords du marché central. La synagogue est ouverte à la prière le samedi matin mais accueille également une Yéchiva, un institut d’études talmudiques durant toute la semaine.

10. La synagogue Pol-e Choubi de Téhéran

La synagogue Pol-e Choubi de Téhéran

Forte de 20 000 membres, la communauté juive d’Iran est la plus deuxième plus importante de tout le Moyen-Orient après Israël. Cette synagogue porte le nom du quartier qui l’accueille, dans le sud de Téhéran.

11. La synagogue Ben Ezra du Caire

La synagogue Ben Ezra du Caire

Située dans le vieux Caire, la synagogue de Ben Ezra fut le plus grand lieu de culte juif d’Égypte depuis le Xème siècle. Sa célébrité tient aussi à sa Guéniza découverte à la fin du XIXème siècle et qui abrite un véritable trésor de manuscrits et objets de culte juifs.

La légende locale affirme qu’elle fut construite à l’emplacement précis où le berceau de Moïse fut découvert sur les berges d’une rivière.

9/12/2014

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 3

(3) Haim, April 12, 2015 8:53 PM

Rremerciements à ceux qui nous ont transmis ces photos.

J'ai pu visiter deux synagogues à Boukara en Ouzbékistan qui sont toujours en activités. La communauté Juive y est active et relativement libre. Néanmoins il faut payer aux autorités locales pour y accéder.

(2) jacob, January 14, 2015 2:22 PM

je voyage je ne pense pas à allez voir les synagogues il faut que je le fasse

(1) JA, December 12, 2014 10:08 AM

Omission

Article opportun tant il est utile de rappeler notre apport culturel et cultuel dans le monde Arabe et Musulman. Vous avez omis de citer au début de votre article: Le Maroc qui est aujourd'hui le pays où réside le plus grand nombre de juifs au Maghreb, bien que largement compensé par les superbes photos des synagogues de Fès ou Casablanca.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub