Aish.fr https://www.aish.fr/tp/s/franc-parler/Linfluence_de_la_communaute.html
Ki Tissa (Exode 30:11-34:35)
L’influence de la communauté
par

La faute du Veau d’Or est certainement la plus grande faute dans l’histoire juive. Pourtant, si nous réfléchissons bien, ce qui s’est passé n’a pas l’air si tragique. Sur 3 millions de Juifs, combien selon vous, ont-ils participé à cette terrible catastrophe ? Trois quarts d’entre eux? La moitié ? Le tiers ?

La Torah précise qu’au bout du compte, quand furent identifiés les coupables, seules 3000 personnes furent impliquées. Soit 0,1%. Et pourtant, la Nation juive dans sa totalité fut tenue responsable. Le Veau d’Or est considéré comme une faute commise par l’ensemble du Peuple juif et non comme celle de 3000 Juifs. Pourquoi ?

Il semble logique que des individus soient tenus responsables pour des actions se répercutant sur l’ensemble de la communauté avec son acceptation. Après tout, ce sont les individus qui composent une société. Mais pourquoi une communauté devrait être tenue responsable pour les actions d’un groupe d’individus en son sein ? Car enfin, toute société peut compter des brebis galeuses !

La réponse s’explique par le fait que notre environnement social constitue la plus grande source d’influence sur nos vies et nos valeurs. Il façonne qui nous sommes plus qu’aucune autre force. Si une société a le pouvoir de modeler les valeurs des individus qui la composent, alors elle doit assumer également la responsabilité qui serait la sienne si elle échouait dans cette tâche. Le fait que des individuels aient pu construire une idole signifie que la société dans laquelle ils vivaient n’était pas si horrifiée par cette idée. En effet, si la construction d’une idole avait été considérée comme absolument scandaleuse, ils n’auraient même pas un seul instant envisagé de le faire.

L’esclavage est un mal absolu, diabolique aux yeux de l’Occident ce qui revient à dire que l’esclavage n’existe pas car il est inconcevable. Si nous avions une attitude semblable envers la drogue, son usage serait beaucoup moins fréquent. Mais nous éprouvons une certaine ambigüité à son égard. La drogue est certes toxique, dangereuse, nuisible mais est-elle malfaisante et terrible comme l’esclavage nous parait l’être? Absolument pas. Le racisme est de mauvais goût, peut s’apparenter au mal, mais nous n’haïssons pas viscéralement son concept et il continue de ce fait à être présent dans nos vies.

L’adultère est perçu par beaucoup comme la trahison d’un vœu sacré. C’est l’un des 10 commandements. Comment se fait-il par conséquent, que l’adultère soit aussi commun, qu’il sévisse aussi fréquemment ?

Parce que, bien qu’il soit identifié dans l’esprit de la plupart des gens, comme quelque chose qui « ne serait pas une bonne idée » voire comme quelque chose de « mal », il ne figure généralement pas en tête de liste des priorités de choses à ne pas faire. Aussi, lorsque une société ne s’implique pas suffisamment pour condamner une action, cela laisse le champs libre aux gens pour faire ce qui leur plait.

La société façonne les valeurs des individus, et pour cette raison, le Judaïsme la considère responsable des actes de ceux qui la composent. Il semblerait que nous payons encore de nos jours le prix du Veau d’Or.


Cet article peut également être consulté ici: https://www.aish.fr/tp/s/franc-parler/Linfluence_de_la_communaute.html


Avez-vous aimé ce que vous avez lu ? Pour continuer à publier des articles de qualité, Aish.fr a besoin de vous. Rejoignez Aish.fr dans son effort pour diffuser la spiritualité à travers le monde à d'autres personnes comme vous .

Vous pouvez faire une donation sécurisée à: https://aish.givecloud.co/product/support-aishweb.


Contenu du site copyrighté © 1995 - 2019 Aish.fr - https://www.aish.fr