Aish.fr https://www.aish.fr/a/societe/A-tous-ceux-qui-se-pretendent-amis-d-Israel.html

» Cliquez ici pour afficher des images «

À tous ceux qui critiquent Israël
par
Affirmez vos convictions maintenant, alors que des millions d’Israéliens vivent entre deux alarmes, ou gardez à tout jamais le silence.

Vous voulez être pris au sérieux par Israël et ses amis ?

Voici le moment ou jamais de démontrer votre bonne foi.

Si vous êtes sincères lorsque vous affirmez critiquer les politiques israéliennes sans pour autant remettre en question le droit d’Israël de vivre en paix et en sécurité, alors faites entendre votre voix maintenant.

Pas demain, ni après-demain, mais aujourd’hui.

Affirmez vos convictions et dites que ces dizaines, ou plutôt ces centaines de roquettes tirées depuis Gaza sur Israël sont une abomination. Dites que rien ne peut justifier de tels actes de terreur.

Dites que cet assaut constitue une violation flagrante des droits humains fondamentaux.

Dites que les femmes, les hommes et les enfants israéliens ont le droit de vivre en paix dans leurs maisons plutôt que d’être en état d’alerte permanent.

Dites que vous compatissez avec les Israéliens, eux qui n’ont pas plus de 15 secondes pour rejoindre un abri anti-bombes et également s’assurer que leurs jeunes enfants et leurs proches âgées aient le temps de s’abriter.

Dites que le Hamas est une organisation terroriste, exactement comme les États-Unis et l’Union Européenne l’ont déclaré il y a quelques années.

Dites qu’ayant lu la charte du Hamas, vous comprenez que l’objectif de ce mouvement n’est guère de mettre un terme à la politique d’occupation d’Israël mais à Israël tout court. Dites que vous êtes conscients que le Hamas utilise des civils à Gaza, y compris des enfants, comme boucliers humains.

Dites que vous savez que le Hamas est lié à l’Iran, duquel il obtient fonds, armes et entraînement militaire.

Dites que vous établissez une distinction morale très nette entre le pyromane qu’est le Hamas, et le  pompier qu’est Israël.

Dites qu’il existe une différence fondamentale entre le régime despotique qu’est Gaza sous contrôle du Hamas, et la démocratie qu’est Israël.

Dites que vous savez que le Hamas forme ses enfants à glorifier la mort et les « martyrs », tandis qu’Israël éduque ses enfants à apprécier la vie et à faire progresser les frontières du savoir humain.

Dites que vous savez que le Hamas coupe court à tous les efforts palestiniens de conclure un accord de paix avec Israël et qu’il fait tout son possible pour saboter les efforts dans cette direction.

Dites que vous ne connaissez aucun autre pays, que ce soit en Europe, aux Etats-Unis ou n’importe où ailleurs, qui tolèrerait des salves de roquettes meurtrières tirées en sa direction dans le but avoué de semer la mort et la destruction.

Dites que vous êtes au courant que les hôpitaux israéliens continuent d’assurer les soins médicaux vitaux aux habitants de la bande de Gaza, en dépit des plus de 12 000 roquettes essuyées au cours des seules 14 dernières années.

Dites que vous savez qu’Israël a non seulement un droit, mais aussi un devoir, de se défendre, ce qui signifie s’en prendre aux infrastructures terroristes et à leurs dirigeants.

Dites que vous espérez que le monde comprendra et soutiendra Israël maintenant plus que jamais, quand la moitié de la population israélienne vit à portée d’atteinte de l’arsenal du Hamas.

Dites que vous êtes capables de classer vos préoccupations en ordre de priorité et que, quelque soient vos différends avec Israël, sa capacité à mettre fin aux attaques meurtrières arrive en première place.

Dites que vous résisterez à la tentation d’invoquer des commentaires alambiqués et déplacés quant à la « réserve », l’ « équivalence morale » et les « cycles de violence », comme si vous cherchiez à ménager la chèvre et le chou.

Dites que vous savez qu’Israël a bel et bien quitté Gaza en 2005, lui offrant sa toute première chance dans l’histoire de s’autogouverner. Dites que vous savez qu’aucun autre pays avant Israël, ni l’Egypte, ni les Britanniques, ni les Ottomans n’a offert à Gaza l’opportunité de tracer son propre destin comme l’a fait Israël.

Dites que vous savez qu’en 2005, Gaza a eu le choix d’imiter Singapour ou la Somalie et qu’elle a choisi cette dernière.

Dites que vous savez que le Hamas a pris le pouvoir à Gaza en évinçant l’Autorité Palestinienne, tuant de nombreuses personnes à cette occasion.

Dites que vous savez que la paix ne pourra jamais progresser pour les Palestiniens – ou les Israéliens – si l’on permet à ce même Hamas de gouverner aux côtés de l’Autorité Palestinienne.

Dans la vie, il y a des moments qui nous définissent. Nous n’avons pas toujours l’occasion de les choisir. Ils se présentent à nous, de manière souvent inattendue, s’attardent quelque temps, avant de disparaître.

Vous vous trouvez dans l’un de ces moments.

Affirmez vos convictions – de façon crédible et sans équivoque – alors que des millions d’Israéliens vivent entre deux alarmes. Ne vous inquiétez pas. Vous aurez d’autres occasions d’exprimer vos préoccupations et vos critiques à propos d’Israël.

Mais si vous choisissez de garder le silence ou de recourir à l’ambigüité, ne vous attendez pas à ce que l’on vous prenne au sérieux la prochaine fois que vous préfacerez votre critique d’Israël avec ces mots si familiers : « En tant qu’ami d’Israël… »


Cet article peut également être consulté ici: https://www.aish.fr/a/societe/A-tous-ceux-qui-se-pretendent-amis-d-Israel.html


Avez-vous aimé ce que vous avez lu ? Pour continuer à publier des articles de qualité, Aish.fr a besoin de vous. Rejoignez Aish.fr dans son effort pour diffuser la spiritualité à travers le monde à d'autres personnes comme vous .

Vous pouvez faire une donation sécurisée à: https://secure.aish.com/secure/pledge.php?l=fr.


Contenu du site copyrighté © 1995 - 2020 Aish.fr - https://www.aish.fr