Aish.fr https://www.aish.fr/israel/israel/Massacre-dans-une-synagogue-a-Jerusalem.html

» Cliquez ici pour afficher des images «

Massacre dans une synagogue à Jérusalem
par
Cinq morts et plusieurs blessés graves sont à déplorer dans un attentat à Har Nof, un quartier de Jérusalem. Toute la communauté est en émoi.

La barbarie a encore frappé. C’est cette fois-ci dans la synagogue du Rav Rubin dans le quartier de Har Nof, que les terroristes palestiniens, armés d’armes à feu, de hâches et de couteaux ont pénétré à l’aube. Ils ont tiré sur la foule des fidèles puis ont attaqué à la hache et au couteau, provoquant un véritable massacre. Les hommes en prières ont réagi en lançant des tables et des pupitres sur les assaillants alors que d’autres ont réussi à quitter la synagogue pour prévenir les secours. La police est arrivée sur place et a réussi à neutraliser les meurtriers.

Ce nouvel acte de barbarie rappelle le pogrom qui eut lieu à ‘Hevron en 1929, dans la Yechiva de Slobodka, durant lequel 24 étudiants trouvèrent la mort ainsi que 43 résidents juifs de la ville. Les hommes étaient alors en prière, comme c’est le cas pour l’attentat de ce matin. Les Sages de l’époque réagirent en se demandant comment comprendre cet événement. C’est dans le Pentateuque que les Rabbanim cherchent les sources pour comprendre le sens des épreuves qui ponctuent notre exil de façon dramatique. L’un d’entre eux est Rav El’hanan Wasserman.

La réaction juive

Rav El’hanan Wasserman, Roch Yechiva de Baranovitch, est un important décisionnaire à l’époque du massacre de ‘Hevron. Pour comprendre la grandeur du personnage, nous devons faire un saut dans le temps jusqu’en 1939. Juste avant l’invasion nazie de la Pologne, le Rav est aux États-Unis mais malgré le danger, il préfère rentrer à la Yechiva pour être aux côtés de ses étudiants. C’est avec eux qu’il est assassiné, le 6 juillet 1941au Fort de Kaunas en Lituanie. Il fait alors ce discours poignant : « Il semble que dans le ciel, nous allons maintenant être jugés. Nous nous devons d’être justes et intègres parce que nos corps ont été choisis afin d’expier pour l’ensemble du peuple juif. Par conséquent, nous devons nous repentir maintenant, immédiatement. Nous devons garder à l'esprit que nous sommes semblables à des korbanoth, et que nous devons nous repentir afin que notre sacrifice soit accepté. Ainsi, nous allons sauver la vie de nos frères d'outre-mer. Ne laissons aucune pensée impure entrer dans nos esprits, à D.ieu ne plaise, car cela pourrait rendre impropre notre sacrifice. Nous sommes en train d’accomplir la plus grandes des mitsvoth. « C’est par le feu que Jérusalem a été détruite et c’est par le feu qu’elle sera reconstruite. Le feu qui consume aujourd’hui notre corps sera un jour celui qui reconstruira le peuple juif. »

Voici comment le Rav analyse en 1929 le pogrom de ‘Hevron : « Les responsables [du pogrom] ne sont pas ceux que l’on croit. (…) Les événements ont été provoqués par la dégradation spirituelle de notre peuple suscitant l’attribut de justice divine (midath hadine). (…) Tant que nous sommes en guerre contre la royauté céleste, nous ne pourrons réussir dans nos entreprises. (…) Mieux vaut être des poursuivis que des poursuivants. C’est notre force et le garant de notre pérennité. »

Des hommes en prière viennent d’être assassinés. Nous nous devons de réagir. Toute la rédaction d’aish.fr se joint aux familles et s’associe à leur douleur.


Cet article peut également être consulté ici: https://www.aish.fr/israel/israel/Massacre-dans-une-synagogue-a-Jerusalem.html


Avez-vous aimé ce que vous avez lu ? Pour continuer à publier des articles de qualité, Aish.fr a besoin de vous. Rejoignez Aish.fr dans son effort pour diffuser la spiritualité à travers le monde à d'autres personnes comme vous .

Vous pouvez faire une donation sécurisée à: https://secure.aish.com/secure/pledge.php?l=fr.


Contenu du site copyrighté © 1995 - 2020 Aish.fr - https://www.aish.fr