cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Émor
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Un « hyperchabbat » en mémoire des victimes de l’Hypercacher !

Un « hyperchabbat » en mémoire des victimes de l’Hypercacher !

Ensemble, répondons par un « hyperchabbat » communautaire à l'attentat antisémite de l'Hypercacher !

par
Plus...

Mercredi soir, lors de la cérémonie organisée à la Grande Synagogue de la Victoire en clôture des chiva des victimes de l’attentat contre l’Hypercacher, j'ai lu le dernier SMS envoyé par Yohav Hattab (zal). Il recommandait avec insistance à un de ses amis de faire chabbat autant que possible.

Ce SMS m'a littéralement bouleversé et m'a donné l'idée de lancer, avec votre aide à tous, un « Hyperchabbat » communautaire partout en France, pour réaliser le testament de ce jeune juif assassiné, pour honorer la mémoire de quatre juifs assassinés parce qu’ils préparaient leur chabbat.

En réponse aux assassins tueurs de juifs, montrons-nous solidaires pour défendre la liberté de conscience, la liberté de croire, la liberté d'être juif en France, de manger casher et de vivre notre identité.

La communauté nationale a montré sa solidarité en achetant massivement le dernier numéro de Charlie hebdo, notre communauté peut et doit manifester sa solidarité en organisant et en participant massivement à un « hyperchabbat » !

Le grand rabbin de Jérusalem Shlomo Amar a relayé cet appel pour que cet "hyperchabbat" ait lieu chabbat Yitro (6-7 février), le chabbat de la lecture des 10 commandements, qui correspond à la clôture du mois de deuil de : Yoav Hattab (zal), Yohan Cohen (zal), Philippe Braham (zal), Michel Saada (zal).

Avec le Grand Rabbin de France et le Grand Rabbin de Paris, nous comptons sur chacun d’entre vous pour faire partager ce chabbat à des personnes qui n’ont pas l’habitude de venir à la synagogue dans l’année. Contactons même les juifs les plus éloignés de nos traditions pour les sensibiliser à cet hommage aux victimes. Accueillons-les chez nous, organisons des cours et des repas communautaires autour de ce chabbat, partout en France.

Combien de personnes nous ont elles demandé ce qu’elles pouvaient faire pour aider dans ces circonstances exceptionnellement cruelles ? Combien ont envie d’agir ? Notre réponse, qui a toujours été la même depuis la nuit des temps, est la solidarité et le renforcement de nos traditions. C’est l’unique explication de la survivance du peuple juif à travers les millénaires, malgré les innombrables tragédies qu’il a traversées.

Nous n’oublions évidemment pas l’aspect sécuritaire où chacun peut et même doit agir mais il est des moments où le retour à nos racines et à nos valeurs est aussi la réponse à ceux qui veulent nous détruire.

Ensemble, répondons par un « hyperchabbat » à l'attentat antisémite de l'Hypercacher.

26/1/2015

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) Yossef, January 27, 2015 11:21 AM

HALTE AUX BAVARDAGES !

TOUS les Shabat doivent dès à présent être des Hyper Shabat où l'on va la synagogue pour prier, et où l'on s'interdit totalement de bavarder et où on fait maintenir, COÛTE QUE COÛTE, le silence strict autour de soi.
Il n'y a AUCUNE permissivité à bavarder dans la synagogue !
Que D. venge le sang de nos victimes. Et honorons-les au moins en supprimant définitivement ces bavardages si dévastateurs.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub