cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Voie n°28 : Protéger ce qui est précieux

Voie n°28 : Protéger ce qui est précieux

Construisez une barrière pour éviter de tomber dans l’erreur.

par
Plus...

Quel est le but d’une barrière ? Garder et protéger. S’il y a un trou au milieu de la chaussée, la municipalité érige une barrière afin que personne ne se blesse en y tombant. La barrière nous préserve du danger. 
 
La Voie n°28 est ha'osseh seyag lid'varav – littéralement "faites une barrière protectrice." Lorsque vous trouvez un « trou » dans votre vie, vous avez besoin d’une barrière pour éviter de tomber dedans, et vous blesser, vous et les autres. Vous avez besoins d’outils pour vous permettre d’éviter de tomber dans l’erreur. 
 
Nous faisons tous des erreurs. Mais que faites-vous si vous répétez la même erreur jour après jour ? Par exemple : si vous vous disputez avec votre épouse et que vous le regrettez ... puis vous recommencez et vous le regrettez ... puis vous recommencez et vous le regrettez ...  
 
La vie est trop courte pour attendre que les dommages soient faits pour construire une barrière. Commencez dès maintenant à faire une liste des faiblesses que vous avez besoin de corriger – comme par exemple dépenser au-delà de votre budget, ou négliger femme et enfants, ou être toujours en retard. 
 
Le Roi David dit dans les Psaumes : "Mes fautes sont devant moi constamment." Faites une liste de vos erreurs, et révisez-les quotidiennement pour vous assurer qu’elles ne se répèteront plus. 
 
Prenez vos précautions. Réalisez de quelles barrières vous avez besoin – et érigez-les aujourd’hui !

 
METTEZ AU POINT UNE STRATEGIE 
 
Les gens ont un meilleur rapport avec les procédures techniques qu’avec les rêves et les aspirations vagues. Ainsi si vous avez le moindre espoir de réaliser un rêve, il doit être concrétisé. Elaborez un plan détaillé étape par étape. Plus la stratégie sera concrète, plus elle marchera effectivement. 
Chaque fois que vous prendrez une bonne résolution, engagez-vous. Fixez une date et une heure où vous entrerez en action, et écrivez-le dans votre agenda. Listez les objectifs et contrôlez vos progrès. 
 
Au fur et à mesure que vous déroulez votre plan de bataille, identifiez les pièges potentiels qui peuvent survenir, et bâtissez des stratégies pour les éviter. Puis si les des obstacles se dressent, souvenez-vous : ils sont là pour me vaincre, pour renforcer ma résolution et m’aider à grandir ! 

CONTROLE PERSONNEL DE LA QUALITE

Les projets qui réussissent ont un système de contrôle de la qualité. Dans le monde des affaires, on peut perdre un marché pour un produit déficient, même si le reste est parfait… 
 
Nous ne pouvons nous permettre de changer chaque fois que nous avons un problème. La clé du succès est de rester conséquent. Les gens qui sont d’humeur inégale – un jour haut, un jour bas – mettent plus de temps à atteindre leurs objectifs et entretenir des relations. 
 
C’est à ce niveau qu’interviennent les barrières. Sans lignes de démarcation claires, les gens peuvent trouver toutes sortes de raisonnements faussement logiques pour faire passer leur comportement comme rationnel. Par exemple, "mon cas est exceptionnel," ou "cela ne m’affectera pas," etc.  
Si nous avons établi une barrière avec objectivité, au moment de la tentation, la porte du rationnel se fermera selon qu’une chose est permise ou non. Il n’y a pas de place au débat ou pour présenter notre raisonnement sous un faux semblant. 
 
Les barrières sont nécessaires plus particulièrement dans les cas où les pulsions physiques peuvent affecter notre objectivité. 
 
Imaginez une méthode pour vous assurer que quoi que vous fassiez vous ne tomberez jamais en-dessous de vos capacités et objectifs. Etablissez des standards d’excellence et tenez-vous y. 

RETABLISSEZ VOTRE CONFIANCE
 
La clé est de réaliser que lorsque vous entreprenez quelque chose, vous êtes tenus de l’accomplir complètement. 
 
Chaque fois que vous échouez à suivre une décision ou une idée, vous souffrez non seulement d’une perte de temps, mais du manque de confiance en soi que cela génère. Cela diminue votre crédibilité. Après un certain temps, vous ne ferez plus aucun effort. 
 
Demandez-vous à quel moment vous perdez habituellement votre inspiration pour réaliser une décision. Puis élaborez un système qui vous rendra difficile le fait de faire marche arrière. 
 
Pour rétablir la confiance, choisissez des choses dans votre liste “à faire”, même les petites, celles qui ne prennent pas beaucoup de temps. Mener à bien 10 petites choses renforcera votre confiance bien plus qu’une seule grande. Et vos succès avec les petites choses vous donnera confiance pour vous attaquer aux grandes ! 
 
L’estime de soi est le carburant qui nous conduit à la grandeur. Que pourrait-il y avoir de plus valable ? Ne laissez pas votre estime de soi glisser. Cela vaut la peine de la protéger ! 

LE SYSTEME COMPTABLE SPIRITUEL 
 
La meilleure barrière pour ne pas gâcher sa vie est le ‘heshbon hanefesh - "la comptabilité spirituelle." Vous avez besoin d’un système permanent pour évaluer vos performances et pour faire l’inventaire du niveau où vous vous tenez.  
 
Chaque nuit avant d’aller dormir, résumez les événements de la journée, et identifiez vos profits et vos pertes. Puis faites un plan pour que la prochaine journée soit productive.  
 
Posez-vous les questions :

- " Qu’ai-je accompli aujourd’hui ? " 
- " Ai-je accompli ce que j’avais prévu ? " 
- " Comment puis-je m’améliorer demain ? " 
- " Quelles sont mes forces et mes faiblesses ? " 
- " Quels sont mes profits ? Mes pertes ? " 
- " Où en suis-je par rapport à mes objectifs à long terme ? " 
- " Qu’est-ce qui m’empêche de grandir ? "

Détectez votre propre talon d’Achille – que ce soit la paresse, la jalousie ou la mauvaise humeur. Concentrez-vous sur cela et souvenez-vous : "Voilà l’ennemi." Prenez-vous en à votre propre faiblesse, et utilisez cette rage pour vous motiver au changement.

 
VOYAGEZ AU-DELA DE VOUS-MEME 
 
Si vous voyagez, vous consulterez bien sûr d’abord un guide touristique pour savoir ce que vous allez découvrir. Vous ne donnez pas un simple « coup d’œil » - vous ne voulez pas manquer un lieu ou un événement important ! 
 
La même chose est valable dans la vie. Celui qui ne fait que donner un « coup d’œil » reste dans le noir à propos de ce que peut offrir la vie. Plus vous êtes préparés, plus vous pouvez vous adapter aux circonstances. Alors asseyez-vous et planifiez votre vie. (Et n’oubliez pas les contingences !) 
" Voyagez au-delà de vous-même" signifie aussi regarder le futur proche. Les Sages enseignent que "les yeux du Sage sont devant sa tête." Cela veut dire qu’un Sage ne perd pas son temps à être obsédé par les erreurs passées, mais regarde en avant pour voir comment les corriger. Quand vous aurez 70 ans, que voudrez-vous regarder en arrière et voir ce que vous avez accompli ? Si vous saviez que vous n’avez plus qu’un jour à vivre, vous vous demanderiez : "Qui suis-je ? Quel est le sens de la vie ?" 
 
A ce moment-là, il sera trop tard. Posez-vous la question dès maintenant.

 
SOLLICITEZ L’AIDE D’AUTRUI

 
Nous ne sommes pas seuls. De nombreuses personnes ont dû affronter des situations semblables. Certains ont réussi à dépasser les obstacles, alors que d’autres les affrontent encore. Mais tous ont une connaissance et des conseils dont nous pouvons bénéficier – et ils sont habituellement plus qu’heureux de vous aider. 
 
Un bon moyen d’ériger une barrière est d’engager un « coach » amical. Si vous voulez maigrir, par exemple, demandez à un ami de noter chaque fois que vous mangez plus qu’un morceau de gâteau, ou que vous grignotez entre les repas. Il vous gardera de franchir la ligne jaune quelle que soit la limite que vous avez fixée pour vous-même. 
 
Vous pouvez même établir un système de pénalités. Demandez au « coach » : « Si tu me vois me ronger un ongle, alors je te verse 50 €. » A 50 € l’ongle, vous allez certainement arrêter votre manie bien avant de mettre votre compte bancaire dans le rouge ! 
 
Les Sages enseignent : « Deux valent mieux qu’un. Quand un tombe, le second le relève. » Lorsque les choses deviennent difficiles, cherchez un système de soutien. Il y a beaucoup de potentiel.

CONSTRUISEZ UNE BARRIERE PAR RAPPORT AUX MALADIES DE LA SOCIETE 
 
La base de la liberté est la capacité à s’élever au-dessus du plus petit commun dénominateur de la rue. Tout le monde a ressenti l’agression des panneaux d’affichage, des émissions de radio insignifiantes, de la mode impudique et de la violence à la télévision.  
 
Avant de manger, une personne se lave les mains pour s’assurer qu’elle ne consomme pas de saletés ou de germes. De même, celui qui est sensibilisé par sa santé spirituelle fait le tri entre toutes les formes de consommation : quel film regarder, avec quel ami passer son temps, et quel niveau de moralité dans les affaires atteindre. 
 
Les rues sont remplies d’une multitude de possibilités. Mais on ne doit pas consommer sans distinction. Evitez les erreurs que commet l’humanité dans son ensemble. Par exemple, beaucoup de gens :

• n’apprécient pas ce qu’ils ont ; 
• pensent que le succès financier signifie que vous êtes une personne valable ; 
• n’aiment pas prendre des décisions et leurs responsabilités ; 
• ne savent pas pourquoi ils vivent.

Les 48 Voies disent : mettez des limites. Réfléchissez avant de consommer. La liberté est la capacité à dire : « Je choisis de ne pas participer. »

 
EN QUOI “CONSTRUIRE DES BARRIERES” EST-IL UNE VOIE VERS LA SAGESSE ? 
 
  La vie est difficile. Quand vous avez un travail difficile vous avez besoin d’outils robustes. 
 
- Si vous ne vous protégez pas, vous perdrez confiance en vous-même et renoncerez à la vie.  
 
- Faites la guerre avec une stratégie. Faites un plan pour savoir où vous allez.  
 
- N’essayez pas de tout faire tout seul. Sollicitez l’aide d’autrui.  
 
- Protégez vos valeurs des assauts de la société.  
 
- Maintenez des exigences élevées et mettez au point une méthode pour vous contrôler.  
 
- Etant données les multiples possibilités de trouver des justifications, beaucoup risquent de "tordre la raison pour donner libre cours à leurs désirs."

29/12/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) larry, July 17, 2012 7:17 PM

La Protection

J'ai un ami qui travaille comme comptable et il m'a dit ce conseil il y a trois ans. Il comprend si bien comment protéger tout ce qui est important, mais il aime que chacun soit à sa place aussi.... C'est un peu de qui il est je crois. Mais c'est de bon conseils quand même.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub