cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




4 idées fausses à propos du judaïsme

4 idées fausses à propos du judaïsme

Le judaïsme, c'est du tout au rien. La religion sape le plaisir dans la vie. Passage en revue de ces clichés sur le judaïsme qui ont la vie dure...

par
Plus...

Voici quatre idées fausses courantes que se font de nombreux juifs du judaïsme.

1) « Le judaïsme, c’est du tout ou rien »

Observer tous ces commandements? Vous me prenez pour un saint ou quoi…

Beaucoup de gens pensent que puisque s'ils ne peuvent pas assumer tout ce qui figure sur la liste du judaïsme, alors il ne sert à rien de commencer.

Mais est-ce bien vrai?  Le judaïsme traditionnel prône-t-il le tout ou rien?

Imaginez que vous tombiez sur une mine d'or. Délaisseriez-vous l'or qui si trouve sous prétexte que vous savez que vous en trouverez dans toutes les mines d'or du monde? Cette mine à elle seule peut vous rendre riche pour la vie!

Chaque Mitsva est une mine d'or. Même si nous ne n’accomplissons qu’une  partie d'une Mitsva, nos vies auront été enrichies pour toujours.

Le judaïsme est un processus, un voyage, où chaque pas compte.

Ce n'est pas tout ou rien.

Tout ce que nous pouvons faire maintenant nous permet d'avancer grandement.

Il suffit de s’y mettre, une étape à la fois.

2) « Certains juifs valent mieux que d’autres »

Avez-vous déjà rencontré un Juif qui jette un regard condescendant à tous ceux qui sont moins religieux que lui? Il peut détourner d'autres Juifs du judaïsme.

Mais, selon la Torah, peut-on savoir qui est un «bon Juif»?

Si un terroriste ordonnait au plus grand rabbin du monde de tuer un voleur sous peine de mourir, le rabbin a l’interdiction de le tuer, même pour sauver sa propre peau. Pourquoi? La vie du rabbin n’est-elle pas plus précieuse aux yeux de Dieu que la vie d’un vulgaire criminel ?

Le Talmud dit: "Personne ne sait qui a le sang le plus rouge." Personne ne peut juger la valeur d'une autre personne parce que personne ne sait où une autre personne se trouve sur l'échelle de la vie - où il a commencé et combien d’échelons il a grimpé. Peut-être que le voleur, étant donné les circonstances de sa vie, a fait des choix de vie plus difficiles que le plus distingué des rabbins.

La meilleure politique est d'arrêter de nous juger les uns les autres et de nous respecter mutuellement.

3) « La religion sape le plaisir de la vie »

Le judaïsme considère Dieu comme notre Père céleste.

Tout comme nos parents veulent que nous profitions de tout ce qui est bon, le Tout-Puissant veut la même chose pour nous, afin que nous en retirions autant de plaisir que nous le pouvons!

Le mot «Torah» signifie «instruction», car il contient les instructions pour la vie. Les ordinateurs sont livrés avec des gros manuels d'instruction, et sans eux nous serions perdus. La vie est encore beaucoup plus compliquée et si nous voulons en tirer le meilleur parti, un manuel d'instructions peut certainement aider.

Dieu ne nous demande pas de prier pour flatter Son ego

Dieu ne nous demande pas de prier pour flatter Son ego. Ou d’éviter le cochon parce qu'il Lui donne la nausée. Pendant plus de trois mille ans, la Torah nous a enseigné comment construire une vie de pleine de sens avec un maximum de plaisir.

Ne vous contentez pas de peaux de bananes. Assurez-vous de recevoir ce qu’il y a de meilleur, des réalisations qui durent.

C'est ce que le judaïsme est là pour nous enseigner.

4) « Être religieux est une fuite »

« La religion est l'opium du peuple ».

« Dès qu'on devient religieux, on arrête de penser.»

« Être religieux exige un acte de foi ».

Loin d'être une évasion, le judaïsme enseigne au contraire que nous sommes responsables du monde entier. Le Talmud affirme que chaque personne devrait ressentir que « le monde a été créé pour moi personnellement, et c'est à moi de prendre soin de lui. »

Nos héros sont les justes et les savants, car pendant des milliers années les Juifs ont vécu une histoire d'amour avec l'apprentissage de la vie, avec l’amélioration personnelle. La Torah est un guide et un standard pour la conduite éthique, mais immédiatement arrive la partie difficile : l'application de ces principes moraux dans les choses sérieuses de la vie quotidienne.

Un acte de foi? Ce n’est pas un concept juif. Le premier des Dix Commandements est de savoir qu'il y a un Dieu, par opposition à l'acceptation aveugle. Être un intellectuel honnête, pas un produit de la société. Considérez les preuves et de commencez à construire un fondement rationnel à vos croyances, quelles qu'elles soient.

Purifier l’atmosphère de certaines de ces idées fausses est un bon début pour découvrir ce que le judaïsme propose vraiment. Vous pouvez poursuivre votre voyage avec les articles connexes.

Basé sur un cours du rabbin Noa'h WEINBERG

5/2/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(1) Shoham, July 14, 2015 7:37 PM

« Certains juifs valent-ils mieux que d’autres »??????

Il y a des personnes qui valent mieux que d'autres partout.
Un point c'est tout. La preuve? Des personnes devant une même situation agiront de façon différente. C'est une réalité. Ces manières d'agir auront des conséquences diverses.

Quand le talmud dit: Personne ne sait qui a le sang le plus rouge.
Il faut savoir s'il s'adresse aux juifs seulement ou à tous?
Car par rapport aux autres les rabbins ont répondu: Nous savons que le sang de la mère juive est plus rouge que celui des autres mères. Son ventre seul peut faire des juifs: son sang est plus rouge. C'est la noblesse matrilinéaire qui a fait le sang bleu. Et peu importe la science, la nature puisque telle a été la règle instaurée.
Peu importe que ce ne soit pas scientifique, c'est la règle inexorable qui nous condamne à rester minoritaires, voire à disparaître.
Peu importe que la torah soit de l'or. Egoïstement elle ne sera pas partagée avec l'étranger.
Y a t'il des réponses??? ou écrit-on en l'air???

SAKINA, November 10, 2015 10:54 AM

réponse

Je suis d'accord avec Shoham lorsqu'il dit qqu'il y a des personnes meilleurs que d'autres et cela dans tout les peuples. Un non juif peux être meilleur qu'un juif, tout comme un non croyant peux être meilleur qu'un croyant .Si le Talmud dit " personne ne sait qui a le sang le plus rouge" pourquoi donc des rabbins disent le contraire? Le rabbin est-il plus que le Talmud? perso ,je pense que Dieu regardera les actes de nos vie envers notre prochain, avant de regarder la couleur du sang ,ou la religion que nous avons .

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub