cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Ki Tetsé(Deutéronome 21:10-25:19)

Parachat Ki-Tetsé - Illustrée I

A chaque passage, les avions de l’ennemi déchargeaient leur cargaison mortelle de bombes sur les tranchées où s’étaient réfugiés les soldats.

Le Soldat Johnson était à  son poste à l’extrémité du camp quand une idée le frappa : s’il parvenait au canon anti-aérien qu’il apercevait à cinq cents mètres de là, il parviendrait sûrement à descendre ces avions. 

Il s’élança sans prendre la peine d’en référer à son officier supérieur. Sous des tirs permanents qui le manquaient à chaque fois de peu, il finit par atteindre le canon et se mit immédiatement à tirer.

Ce fut comme à la foire : le Soldat Johnson abattit à lui tout seul tout les avions ennemis et permit ainsi aux Alliés de gagner la bataille. 

De retour aux baraquements, ses amis le hissèrent sur leurs épaules pour célébrer la victoire. Soudain, la porte s’ouvrit et la Police Militaire fit son entrée. 

« Etes-vous le Soldat Johnson ? » s’enquirent-ils brutalement.

« Oui, répondit-il, allez-vous m’octroyer une médaille ? »

« Pas exactement, vous êtes sous mandat d’arrêt pour avoir abandonné votre poste au milieu des combats ! » 

Ses protestations furent en vain. Il était sûr qu’il aurait mieux servi dans l’artillerie, et voilà le résultat !

Malheureusement, le juge ne le vit pas de cet œil, et aux dernières nouvelles, il était encore de corvée de patates dans la prison militaire… 

Quel est le sens de cette histoire ?  

Nous avons chacun une mission à accomplir. La délaisser équivaut à déserter, même si nous pensons pouvoir faire mieux en étant ailleurs. 

La Parachat de Ki Testsé rassemble les lois que Moïse à enseigné au Peuple peu avant sa mort. L’une de ces lois dit que l’homme et la femme doivent se vêtir différemment pour pouvoir être différenciés. Ceci repose sur le concept, mal accepté par l’Occident, que l’homme et la femme son fondamentalement différents, bien que d’importance égale. 

L’artillerie vaut l’infanterie, l’armée de terre vaut la marine,  et une table est aussi importante qu’une chaise tout en étant fondamentalement différents. De la même manière, le point de vue de la Torah est que l’homme et la femme sont différents dans leur essence, et qu’ils doivent en être conscients. 

C’est uniquement par le biais du mariage qu’un homme et une femme peuvent associer leurs spécifités réciproques pour construire une relation durable et un foyer juif sur des bases solides.

5/9/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub