cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Lekh-Lekha(Béréshit 12-17)

Dépasser l’intellect

À proprement parler, Avraham est le premier Juif de l’histoire. C'est le ferment embryonnaire du judaïsme, celui qui, par ses vertus, va former notre l’identité. Dans la Paracha Le'h Leha, on verra le Patriarche établir des normes qui plus tard deviendront les bases éthiques de toute l'humanité.

En général, on pense que celui qui pratique les mitsvot comme il se doit, est en parfait accord avec le judaïsme. C’est tout à fait vrai mais il il y a plus encore. Ce plus s’incarna pour la première fois chez Avraham. Il s’agit du dépassement de soi.

Quand un homme va au-delà de ce qui lui est demandé; quand il s’investit complètement ; il prouve par là qu’il adhère de plein gré à cet ordre, sans ressentir une contrainte inhérente à ce qu’on lui demande. C’est cet esprit qui anime toute la paracha de Lè’h lé’ha.

Dès le premier chapitre Avraham quitte sa terre natale sans même connaître le nom de sa destination. À la fin de cette même paracha nous est décrite sa circoncision à l’âge 99 ans !

Être capable de quitter son pays à 75 ans sans planifier (et connaître) ce que l'avenir nous réserve est une attitude qui  dépasse l’entendement. Il en est de même avec l’accomplissement de la circoncision à un âge aussi avancé. Pour illustrer cette idée revenons  d'autres événements qui figurent dans la Paracha

Deux approches du divin

La première approche concerne  les dix épreuves qu’Avraham dut subir tout au long de sa vie. Notons que les deux premières épreuves présentent une particularité par rapport aux huit autres. Il y eut d’abord l’épreuve qui obligea Avraham à se cacher 13 ans pour fuir la colère du roi Nimrod qui voulut le tuer parce que le Patriarche enseignait le monothéisme.

La seconde approche est celle relative à la fournaise dans laquelle Nimrod jeta Avraham et le miracle qui le sauva. Il est intéressant de noter que ces deux premières épreuves ne sont pas mentionnées dans le texte de la Tora. Elles sont uniquement rapportées dans la Tradition orale. Comment expliquer cette distinction ?

La relation qu’un homme établit avec D.ieu peut se decliner de deux façons : soit par la prise de conscience intellectuelle de la grandeur du Créateur, soit par une révélation d’En Haut. Le premier lien est limité puisque la perception de la divinité dépend du niveau intellectuel de l’individu. De ce fait celui-ci s’attachera à un « D.ieu limité, presque humanisé ».

Le second type de relation de l'homme avec Dieu dépend du Créateur lui-même. L'Eternel  ''propulse'' l’homme à transcender  ses facultés intellectuelles.

Au-delà des facultés intellectuelles

A présent, nous comprenons pourquoi les deux premières épreuves ne furent pas mentionnées dans la Tora écrite. Avraham  surmonta ces deux premières épreuves grâce à ses convictions profondes.

Au début de la parachat Lèh lé’ha, avant que D.ieu ne se révèle à lui, le premier Patriarche enseignait le monothéisme en le justifiant par des arguments logiques. La Tora ne pouvait donc retenir ces deux épreuves !

On peut induire ici une donnée pédagogique importante. Puisque Avraham est le point de départ de notre histoire, on peut donc assimiler la période décrite dans cette paracha comme à l’un des fondements de l’éducation juive. Dans les premières années de l’enfant, l’attachement à la Tora ne passe pas par une approche intellectuelle. Les parents doivent plutôt s’atteler à ancrer chez l’enfant la conviction que D.ieu et ses mitsvot dépassent toutes les considérations rationnelles. Peu importe si l’enfant ne comprend pas toujours ce qu’on lui dit ou ce qu’il doit faire. Il doit être à l’image d’Avraham. Un homme dont la relation à  D.ieu  va au-delà de la raison.

Ce n’est que plus tard qu’il lui sera demandé d’utiliser au maximum toutes ses capacités intellectuelles.


RAV YAACOV SPITEZKI

France : 01.77.47.61.88

Israël : 054 23 99 791

SHORASHIM

Le centre pour les étudiants francophones

Université Hébraïque de Jérusalem

28/10/2014

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub