cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Le Top 10 des mythes sur les rencontres amoureuses - Volet 2

Le Top 10 des mythes sur les rencontres amoureuses - Volet 2

L'amour est plus fort que tout, qu’ils disaient ! En êtes-vous sûrs ?

par
Plus...

Cliquez ici pour lire le volet 1

6. Dès que je la/le verrai, ce sera le coup de foudre ! Ce genre de phénomène météorologico-affectif n'existe pas, et j'en suis la preuve vivante. Aucun éclair ou coup de tonnerre lors de ma première rencontre avec Karen, qui allait devenir ma femme. Certes, il y avait de la rumba dans l'air, mais rien de comparable à de la foudre ravageuse. Et pourtant nous voilà 23 ans et sept enfants plus tard, épanouis dans un mariage rempli d'étoiles.

Les gens sont persuadés que le coup de foudre existe, comme dans les films américains. J'ai toujours trouvé amusant que des personnes raisonnables prennent les scénarios d'Hollywood pour un guide en relations humaines. Il n'y a probablement pas d'autre endroit au monde qui soit autant déconnecté des relations interpersonnelles que les fameux studios de cinéma californiens. Donc laissez tomber ce mythe hollywoodien, comme la plupart des "valeurs" qui y sont véhiculées, en réalisant qu'il fait simplement partie de la panoplie commerciale du 7ème art, et qu'il ne vous aidera en rien pour progresser en sagesse ou bâtir un mariage heureux.

7. Je peux me débrouiller tout(e) seul(e). Tout le monde a en tête la figure du marieur juif (telle la délicieuse mamie qui cherche une fiancée rousse à Rabbi Slimane dans le film Rabbi Jacob). Beaucoup en ont une piètre image, car ces intermédiaires matrimoniaux sont en général dépeints comme des commères bavardes et fouineuses, uniquement intéressées à échafauder de nouveaux chidoukhim(1), juste pour déployer l'éventail de leur catalogue, mais sans que le bien-être des deux parties concernées (et mandatées par elles) ne soit leur souci principal.

En réalité, le fait de se rendre à un rendez-vous galant et de décider si notre interlocuteur peut être le partenaire de notre vie exige absolument l'appui d'une tierce personne objective.

Là encore, je suis la preuve vivante de ce que j'avance. Après avoir rencontré Karen et avoir constaté l'absence de coup et de foudre lors de ce premier rendez-vous, je ne me voyais pas continuer à la voir au-delà d'une troisième fois (et encore en comptant large pour ne pas paraître goujat). Lorsque j'en parlais au rabbin qui était mon référent dans le domaine des rencontres matrimoniales, il me demanda ce que j'appréciais chez Karen. Alors que je lui égrenais un chapelet de qualités, il me coupa :"C'est drôle, tu n'as jamais été aussi positif avec aucune autre jeune femme rencontrée auparavant".

En entendant ces mots, je réalisai soudain qu'il avait raison, et que l'absence d'éclairs amoureux lors de notre première entrevue ne devait pas me détourner du but principal.

Il est donc crucial de recevoir l'opinion d'un tiers, que ce soit d'un ami proche ou d'un "conseiller technique", pour conforter notre décision de convoler en justes noces, ou bien au contraire pour nous déconseiller de faire cette mitsva avec tel ou telle.

8. Je réussirai à la/le changer. J'ai une mauvaise nouvelle pour vous : les gens ne changent pas. On peut légèrement modifier tel ou tel comportement, mais dès qu'il s'agit d'un trait de notre véritable personnalité, c'est une autre chanson…

Y'a des gens faits en plastique

Et d'autres faits en bois

Certains ont des cœurs de pierre

Et d'autres sont bons à rien

Ce que tu vois, c'est ce qu'il y a en boutique

Ce que tu vois, c'est ce qu'il y a en boutique

The Dramatics(2)

Epargnez-vous cette peine inutile de vouloir changer autrui. Quelles que soient les lacunes que vous percevez chez votre partenaire, de deux choses l'une : soit cela vous paraît suffisamment grave et/ou insupportable pour rompre la relation dans ses prémices, soit vous pouvez supporter ces insuffisances et il y a fort à parier que vous vivrez avec elles tout au long de votre vie conjugale (tout comme votre partenaire vivra avec les vôtres). Mais n'imaginez pas pouvoir éduquer ou "redresser" votre époux(se), cela ne réussit quasiment jamais.

9. L'amour est plus fort que tout. Le rabbin Nahoum Braverman donne une excellente définition du mariage. Deux personnes s'engagent mutuellement à assurer le bien-être, le confort et le plaisir de l'autre, et se fixent ensuite des buts communs dans la vie. Quand deux personnes entament une relation de couple, elles partagent beaucoup de moments intenses, et satisfont donc à la première partie de la définition du rabbin Braverman.

Mais ces mêmes personnes ne prêtent pas suffisamment attention au deuxième volet de ladite définition : le fait de se fixer des objectifs communs. Trop de jeunes imaginent qu'ils arriveront à surmonter toutes les difficultés de la vie parce qu'ils passent du bon temps avec leur partenaire. Mais les choses ne sont pas si simples. Au fil du temps, le couple vieillit, le mariage perd de son aspect séduisant ; apparaissent alors les tensions et les frustrations de chacun des époux, qui peuvent finalement en arriver à détruire leur union parce qu'ils ont choisi chacun une voie différente, menant à des objectifs divergents.

On peut être romantique. Mais pas au point de ne pas voir la réalité et le fait que notre conjoint(e) poursuit des buts très différents des nôtres dans la vie. Ne tombez pas dans le panneau hollywoodien prétendant que l'amour est plus fort que tout, et qu'il pourra résister à tous les écueils de la vie ; il y a de bonnes chances que vous perdiez des plumes dans la bataille, et que les dommages collatéraux soient très douloureux.

10. Je peux me débrouiller tout(e) seul(e) – Le retour ! Non seulement vous avez besoin d'un tiers pour vous aider à trouver la bonne personne, mais c'est aussi une très bonne idée de mettre Dieu de votre côté. Toute personne mariée peut vous raconter la façon très particulière avec laquelle s'est déroulée la rencontre avec sa moitié et les circonstances uniques et souvent inhabituelles qui les ont rapprochées. Un bon conseil : priez ! Et ne perdez pas de temps à supplier votre prochain de vous présenter sa cousine ou son frère. Demandez plutôt à Dieu de vous guider vers la bonne personne et de vous donner le discernement et la clairvoyance pour la reconnaître.

Bonne chance à tous et n'oubliez pas de m'inviter à votre 'houppa(3) !


  1. Chiddoukhim : rencontre organisée entre deux personnes recherchant l'âme sœur, et a priori décidée sur des critères objectifs de concordance.
  2. The Dramatics : groupe de soul music forme en 1962, et qui connut son plus grand succès en 1971 avec le titre Watcha See Is What You Get (NDT : Ce que tu vois, c'est ce qu'il y a en boutique)
  3. 'Houppa : nom hébraïque désignant la cérémonie religieuse de mariage selon le rituel juif.

7/7/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) Pierre Zahno, July 22, 2013 10:59 AM

L'amour est éternel.

Sachons bien que Dieu est Amour (entre autres). Dieu a créé l'être humain à son image. L'amour de Dieu efface la faute et l'oublie, de sorte que rien ne peut contrarier l'amour ... sauf notre égoïsme. Si nous oublions d'aimer notre prochain, c'est pécher et en nous éloignant de Dieu, l'amour nous quitte et adieu la patience, l'aide au prochain. Nous perdons ce qui permettait de recommencer et de pardonner comme Dieu l'a fait pour ses créatures. Un amour altéré c'est déjà une grosse béquille entre deux êtres. L'incompréhension et la mésentente s'installent pour détruire ce qui reste car les options d'accueil et de partage ont été déviés par l'ennemi. Si l'ennemi vous avait entendu lorsque vous étiez dans l'amour (amour vainqueur), il vous aurait fui, terrassé.

(1) Phil Coolman, July 22, 2013 9:48 AM

C'est une vérité!

Je fus dans un trouble affective. mais maintenant j'ai de quoi prier! Seul Dieu peut donner la bonne itininéraire pour trouver son âme soeur.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub