cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Bamidbar(Numbers 1:1-4:20)

Reconnaître la valeur des autres, c'est donner son importance à chacun.

La Paracha de Bamidbar commence par le recensement du peuple juif. On peut s'interroger: est-ce de cette manière que la Torah considère un membre du peuple juif? Comme un simple numéro? N'est-ce pas en quelque sorte diminuer l'importance du peuple juif? En fait, c'est tout le contraire, ce recensement nous apprend que chaque Juif est important. Les kabbalistes nous font observer que, tout comme au Mont Sinaï 600.000 âmes juives étaient présentes, de même la Torah compte 600.000 lettres (en comptant les espaces blancs entre les lettres). Et tout comme un rouleau entier de la Torah est invalidé par l'omission d'une seule lettre, de même chaque individu est essentiel au fonctionnement du peuple juif.

Pourtant, si chaque Juif est important, pourquoi la Paracha insiste-t-elle sur rôle particulier de la tribu de Lévi? N'y a t-il pas là discrimination? En quoi le fait d'être né lévite rendrait-il intrinsèquement "meilleur" qu'un non-Lévite?

En vérité, chaque être a son importance. Bien sûr, certaines personnes sont nées plus intelligentes que d'autres, certaines ont plus de talent dans un domaine ou dans un autre. Mais cela ne rend pas la personne en question "meilleure".

Le secret de la vie en harmonie, c’est de réaliser son propre potentiel, tout en reconnaissant la valeur de l’apport des autres.

Voici ce qu’on raconte à propos d'un grand sage de Jérusalem, le Rav Shlomo Zalman Auerbach. Un soir, arrivant à la synagogue, il demanda à sa congrégation d'attendre que le balayeur arrive pour prier. Rabbi Auerbach s’en expliqua: "Cet homme consacre sa vie à la beauté des rues de Jérusalem. J’aurais aimé que mon travail relèvât d’une intention aussi pure que la sienne!"

Alors avant d’user de condescendance envers les autres, souvenons-nous que chacun a quelque chose d’unique à contribuer. Et puis dans la vie, la seule chose que nous acquérons véritablement, n’est-ce pas notre réputation ?

20/6/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub