cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Vézot Habérakha(Deutéronome 33-34)

Un pouvoir énorme

Le dernier verset de la paracha est un témoignage sur ‘la main puissante et l’énorme pouvoir dont Moïse fit preuve devant tout Israël’ (Deut. 34 :12). 

Quel était au juste cet ‘énorme pouvoir’ dont Moise fit preuve ? Rashi nous dit qu’en voyant l’idolâtrie du  Veau d’Or, Moïse brisa les Tables des Dix Commandements. C’était alors la seule chose à faire. 

Il est intéressant de noter que la première apparition de Moise dans la Torah figure dans l’histoire où il tue le surveillant égyptien qui était en train de frapper un Juif. Il est aussi remarquable que sa première et sa dernière apparition soit des épisodes dans lesquels il a exprimé de la colère. 

Moïse était-il vraiment prompt à la colère ? Nous savons de lui qu’il était juste et humble à l’extrême. Nous savons aussi que Dieu avait approuvé ces deux actes. Quelle est donc l’explication ? 

La réponse est que Moïse contrôlait sa colère. Quand il la laissait paraître, c’était une décision délibérée et mesurée de sa part. 

Tout est affaire de contrôle. Quand un enfant se comporte mal et qu’on lui crie dessus, c’est une colère incontrôlée qui s’exprime. Mais quand il s’apprête à introduire une fourchette dans une prise électrique, le cri que l’on pousse est probablement mesuré pour l’impressionner et l’écarter du danger. En d’autres termes, on peut exprimer de la colère sans être réellement en colère. 

C’est exactement ce qu’à fait Moïse. Et ceci est plus étonnant encore à la lumière du Midrash (rapporté par le commentateur Tiferet Israël) qui nous dit que Moïse était né avec une inclination à la colère, mais qu’il était parvenu à la dominer en travaillant sur lui-même. C’est précisément pour cela que la Torah nous dit qu’il avait un énorme pouvoir.

15/3/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Vos réactions : 1

(1) chekroun samuel, December 14, 2011 3:51 PM

j'ai pris un reel plaisir a lire votre expose sur le controle de soi et l'exemple de la parasha VEZOTH HABERAKHA 33-34 regards to my friend rabbi Schaga-Simmons yours, Samuel.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub