cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Béhar-Bé’houkotay((Lévitique 25-27))

Ecoutez la Terre

La portion hebdomadaire aborde la notion de terre et de propriété. Ce qui me fait penser à la magnifique histoire suivante :

Deux propriétaires terriens juifs vivaient dans un village d’Europe de l’Est. Ils étaient de grands amis, mais un beau jour, ils entrèrent en conflit à propos d’un petit lopin de terre. Chacun était d’avis que ce terrain lui appartenait, et lentement mais sûrement, cette broutille finit par les diviser.

Pour des hommes aussi riches qu’ils l’étaient, c’était là un lopin de terre de bien piètre valeur, mais pourtant chacun revendiquait son bon droit sur lui. Tant et si bien que la brouillerie gagna en ampleur et au beau du compte nos deux hommes devinrent des ennemis jurés.

Bien qu’aucun d’entre eux ne souhaitât procéder ainsi, les membres de leur communauté les convainquirent de soumettre leur litige au rabbin afin que celui-ci le tranche. Chacun présenta donc sa cause au rabbin qui écouta attentivement leurs doléances.

Puis le rabbin demanda à voir le lopin de terre en question de ses propres yeux. Lorsqu’ils arrivèrent sur place, il fut évident aux yeux de tous que ce petit terrain était pratiquement sans valeur par rapport à l’étendue de leurs fortunes respectives. Le rabbin déclara qu’il ne pouvait pas décider à qui revenait le terrain et dans un cas pareil, la meilleure solution était encore de demander son avis à la terre elle-même. Tous deux pensèrent que l’homme de foi avait perdu sa raison quand, sous leurs yeux, celui-ci posa son oreille à même la terre et écouta avec attention. Puis soudain, il se redressa et hocha la tête d’un air entendu.

« La terre a résolu ce problème pour nous », expliqua-t-il Les deux adversaires retinrent leur souffle. « La terre m’a dit, poursuivit le rabbin, que chacun de votre côté vous pensez qu’elle vous appartient. Mais en réalité, la vérité est qu’un jour ou l’autre, c’est vous deux qui finirez par lui appartenir. »

Dans la vie, il est important de relativiser les choses/placer les choses dans leur juste perspective. Nous pouvons facilement nous laisser emporter par des vagues de mesquinerie et perdre tout notre sens des véritables priorités. Tout comme un lopin de terre ne revêt jamais plus d’importance que l’amitié, l’argent ne revêt jamais plus d’importance que notre conjoint, ni notre travail ne revêt jamais plus d’importance que nos enfants. La pensée qu’un jour nous finirons tous autant que nous sommes par « appartenir » à la terre doit nous donner matière à réflexion. Gardant cette idée en tête, demandez-vous si ces petits soucis qui vous tracassent en ce moment sont vraiment importants. Les affaires ne marchent pas fort, votre maison tombe en ruines, les gens ne vous respectent plus... Pensez-vous que ces soucis revêtiront une quelconque importance dans cinq, et encore moins dans 50 ans ? La vie est trop précieuse et trop éphémère pour être perdue dans de telles mesquineries.

13/5/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub