cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Réé(Deutéronome 11, 26-16, 17)

Séparez-vous en…

Il est fait allusion dans la paracha de cette semaine à la notion juive de donner au minimum 10% de son bénéfice net à la charité (Deut. 14:22). Le montant idéal serait de 20% mais on peut se contenter de 10%, ce qui déjà satisfaisant.

Les Sages déclarent quelque chose d’étonnant, commentant une répétition de mots dans la Torah : toute personne devrait donner 10% afin de devenir riche! Ils précisent qu'il est impossible de devenir pauvre en pratiquant la charité, et si vous ne le croyez pas, essayez et vous verrez!

C'est le seul domaine dans lequel les Sages disent que l’on a le droit de tester Dieu pour vérifier s’Il fait véritablement ce qu'Il dit. Essayez de donner 10% de votre revenu à la charité, nous disent-ils, et regarder fructifier votre argent. Apparemment, le concept est le suivant : si vous utilisez votre argent de la manière souhaitée par Dieu, alors Il vous en donnera davantage pour vous permettre de continuer à le faire.

La charité se base en gros sur ce principe : votre argent est-il plus utile et a t-il plus de valeur si vous le dépensez pour vos besoins personnels ou si vous l'utilisez pour aider les autres? Qu'est-ce qui vous procurera une satisfaction plus profonde et plus durable? Bien sûr, on peut en rire et se moquer, mais au bout du compte, tout le monde est conscient que donner aux autres est ce que nous garderons en nous pour l'éternité - et non pas la grande maison que nous avons construite ou la luxueuse voiture que nous conduisons (ou, mieux encore, celle qui est conduite par notre chauffeur).

Dans le Judaïsme, nous pensons que Dieu nous donne de l'argent pour que nous puissions rendre Son monde meilleur. Nous devons certes, nous aussi en profiter. C'est pourquoi nous ne pouvons donner plus de 20%. Mais le vrai plaisir de l'argent provient de la possibilité qu’il nous donne d’aider les autres.

Un investissement, aussi bon soit-il, le meilleur même qu’il vous serait possible de trouver, ne vous rapportera rien, une fois que vous aurez changé de monde, comme nous le faisons tous un beau jour. Seul ce qui vous aurez investi en donation charitable peut réellement durer éternellement.

22/8/2012

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub