cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Dix mensonges mortels sur Israël

Dix mensonges mortels sur Israël

La vérité sur le conflit israélo-palestinien est massacrée par une campagne de mensonges pernicieux.

par
Plus...

Tandis que les civils israéliens se font massacrer par des terroristes palestiniens, la vérité sur le conflit israélo-palestinien est, elle aussi, massacrée par une campagne de mensonges perfides. Voici les 10 mythes les plus pernicieux qui circulent au sujet de la vague actuelle de terreur.

1. Israël essaie de modifier le statu quo sur le mont du Temple.

Faux. Israël maintient scrupuleusement le statu quo sur le mont du Temple. L’année dernière, 3,5 millions de musulmans ont visité le mont du Temple, aux côtés de 200 000 chrétiens et 12 000 Juifs. Seuls les musulmans ont le droit de prier au mont du Temple, tandis que les non-musulmans peuvent seulement le visiter à des moments précis, lesquels sont demeurés inchangés. Bien que le mont du Temple soit le site le plus sacré du judaïsme — où Salomon a érigé le Temple il y a quelques 3000 ans — Israël n’autorisera aucun changement du statu quo. Ceux qui essaient de modifier le statu quo sont les Palestiniens, qui tentent par la violence d’empêcher Juifs et chrétiens ne serait-ce que de visiter ce lieu sacré pour les trois religions.

2. Israël cherche à détruire la mosquée d’Al-Aqsa.

Faux. Depuis la réunification de Jérusalem en 1967, Israël a énergiquement protégé les sites sacrés de toutes les religions, y compris celui d’Al-Aqsa. Au cœur du Moyen-Orient, là où les islamistes militants profanent et détruisent églises, synagogues, sites du patrimoine mondial, ainsi que mosquées, Israël est le seul garant des lieux saints de Jérusalem. Les Palestiniens ont propagé le mythe qu’« Al-Aqsa est en danger » depuis au moins 1929, quand la figure vénérée des Palestiniens, le grand mufti de Jérusalem Haj Amin Al-Husseine, l’a employé pour encourager le massacre des Juifs à Hébron et ailleurs. Près d’un siècle plus tard, la mosquée reste indemne, mais le mensonge, lui, persiste.

3. L’actuelle vague de terreur est due au récent regain de la construction dans les implantations.

Faux. La construction annuelle dans les implantations a sensiblement baissé au cours des 15 dernières années. Sous la législature du Premier ministre Ehoud Barak (2000), 5000 nouvelles unités furent construites dans les implantations ; sous celle du Premier ministre Ariel Sharon (2001-2005) une moyenne de 1881 ; sous le Premier ministre Ehoud Olmert (2005-2008) 1774. Tous trois furent salués comme des pacificateurs. Et du temps du Premier ministre Benyamin Netanyahou, combien de nouvelles unités furent-elles construites ? Seulement 1554. Vous appelez ça un regain ?

4. D'après le président Abbas, Israël a exécuté l’innocent Palestinien Ahmed Manassra.

Faux. Manassra n’est ni mort ni innocent. Il a poignardé un adolescent juif de 13 ans qui roulait à vélo. Manassra est récemment sorti du même hôpital où sa victime continue à lutter pour survivre.

5. Israël emploie une force excessive dans la lutte contre les attaques terroristes.

Faux. Recourir à la force pour stopper une attaque perpétrée par un terroriste armé d’un pistolet, couperet ou hache relève de la légitime défense. Les policiers israéliens sont soumis à des lois très strictes qui régulent le recours à la force meurtrière, laquelle n’est autorisée que dans des situations où des vies sont en danger. Comment le public américain voudrait que sa police réagisse face à des terroristes qui poignarderaient des passants aussi bien que des policiers ?

6. La violence actuelle résulte de la stagnation du processus de paix.

Faux. Israël a subi la pire vague de terrorisme de son histoire lorsque le processus de paix en était à son apogée. La raison du terrorisme palestinien n’est ni l’avancement ni la stagnation du processus de paix, mais la volonté des terroristes de détruire Israël.

7. Le président Abbas est une voix modérée.

Faux. Abbas a déclaré le 16 septembre dernier qu’il saluait « chaque goutte de sang versé pour la cause de Jérusalem. » Abbas n’a pas condamné la moindre attaque terroriste parmi les 30 qui ont été commises au cours du mois écoulé. Lui et son mouvement du Fatah continuent d’utiliser l’internet et la radio pour inciter les Palestiniens à davantage de violence.

8. L’implication de la communauté internationale est nécessaire pour maintenir le statu quo sur le mont du Temple.

Faux. Israël met en vigueur le statu quo. La meilleure aide de la communauté internationale serait de dire la vérité et d’affirmer l’engagement avéré d’Israël à maintenir le statu quo.   

9. Le conflit et la violence persistent parce que les Palestiniens n’ont pas d’État.

Faux. Les Palestiniens ont refusé à maintes reprises d’accepter leur propre État-nation, si cela implique d’accepter par la même un État-nation pour le peuple juif. En 1937, les Palestiniens ont rejeté le rapport de la Commission Peel qui prévoyait l’établissement de deux États pour deux peuples ; en 1947, ils ont rejeté le plan de partition de l’ONU qui proposait une même solution. En 2000, au Camp David, et de nouveau en 2008, les Palestiniens ont rejeté de nouvelles propositions qui auraient créé un État palestinien. Les Palestiniens ont rejeté la paix aussi bien avant qu’après la création d’Israël ; avant qu’Israël ne reprenne le contrôle des territoires en 1967 et après son retrait de Gaza en 2005. Les Palestiniens ont toujours été plus soucieux de détruire l’État juif que de construire leur propre État. Le cœur du conflit demeure le refus persistant des Palestiniens de reconnaître l’État-nation du peuple juif quelles qu’en soient les frontières.

10. Le terrorisme palestinien n’est pas la conséquence d’une frustration palestinienne.

Faux. Le terrorisme palestinien est le produit d’une incitation qui inculque une culture de haine et de violence aux générations successives. La plus grande frustration des terroristes est d’avoir échoué à détruire Israël. Ils continueront à être frustrés.

Source : www.poltico.com

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 2

(2) RAMUNCHO, November 3, 2015 9:35 AM

Le sentiment des français est faussé par les publications des médias. Heureusement, certains commencent a se rendre compte de la désinformation dont ils font l'objet, que ce soit pour l'étranger ou pour la politique intérieure

(1) Maryse, October 28, 2015 3:11 AM

Merci

Merci à l'auteur.
Une mise au point s'avère nécessaire et il faudra la réécrire probablement souvent.
Ne jamais baisser les bras devant les ignorants de l'Histoire.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub