cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Réé
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Plus...

Ékev(Deutéronome 7, 12-11, 25)

Le statut du converti

La Paracha de Ekev nous parle de la Mitsvah d'aimer les convertis. Les convertis occupent une place spéciale dans la vie juive. Car ils ont quitté l'environnement qui leur était familier pour partager le destin du peuple juif. 

Plusieurs de nos prestigieux ancêtres étaient des convertis: Avraham, Sarah, Rivkah, et Ra'hel. De grands sages de l'époque talmudique tels que Chémayah et Avtalyon étaient aussi des convertis. Tout comme Onkelos qui a écrit la traduction araméenne de la Torah. 

Si c'est ainsi pourquoi la Torah nous demande-t-elle d'être spécialement attentionnés envers les convertis?  Les commentateurs expliquent qu'un juif de naissance a toujours des proches qui, lorsque le besoin se fera sentir, prendront sa défense. Le converti lui n'a personne pour le défendre ce qui le rend particulièrement vulnérable. 

Mais cela ne s'arrête pas là. D. protège lui-même les convertis. La Paracha de cette semaine nous ordonne d'aimer les convertis "parce que nous étions des étrangers en Égypte". De la même manière que D. nous a protégés et sauvé des Égyptiens, il protège les convertis. 

La Kabala quant à elle nous transmet une idée fascinante: en réalité les convertis possédaient déjà une âme juive. Et ces âmes juives étaient présentent lors du don de la Torah au peuple juif. Car bien que les nations non juives aient refusé la Torah, certains individus de ces nations là, voulaient l'accepter. Et ce sont les âmes de ces individus qui apparaissent en tant que convertis à travers les générations. 

D'ailleurs, cette idée là des futurs convertis assistant au don de la Torah, peut nous aider à comprendre la condition principale de la conversion. À savoir l'acceptation des 613 Mitsvot. Car c'est cette même condition que les juifs ont acceptée aux pieds du mont Sinaï.

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub