Spiritualité

La conversion au judaïsme

16/06/2013 | par Aish.fr

Et si un non-juif souhaitait se convertir au judaïsme?

Tout non-juif peut devenir juif à travers la conversion. Une fois converti, il devient alors juif à part entière et sa relation avec Dieu se retrouve au même niveau que celle de n’importe quel autre juif.

Contrairement à beaucoup d'autres religions, le judaïsme n'exige pas que toute l’humanité embrasse sa religion. Maïmonide explique d’ailleurs à ce sujet que tout être humain qui observe fidèlement les 7 lois noahides mérite déjà une place de choix dans le ciel. En effet, la Torah de Moïse est une vérité pour toute l'humanité, que l’on soit juif ou non.

En outre, le Temple ne profitait pas seulement aux juifs. Quand le roi Salomon le construisit, il demanda expressément à Dieu de tenir compte de la prière de tout non-juif qui s’y rendrait (1 Rois 8:41-43). Le prophète juif désigne le Temple comme une «Maison pour toutes les nations» (Isaïe 56:7). Le Temple était le centre de la spiritualité universelle, un point de concentration d’où la conscience de Dieu descendait dans le monde.

A l’époque du saint Temple, c’est un total de 70 sacrifices qui étaient offerts durant les festivités de Soukkot. Ce chiffre, explique le Talmud, correspond à chacune des 70 nations du monde. A propos, le Talmud affirme que si les Romains (qui ont détruit le Temple) s’étaient rendu compte à quel point ils bénéficiaient eux-mêmes du Temple, ils ne l’auraient jamais détruit!

Mais qu'en est-il du non-juif qui souhaite se convertir au judaïsme? Selon le code de la loi juive (le « Choul’han Aroukh »), il existe trois conditions pour qu’une conversion soit valide. Les exigences sont les suivantes:

1) Mitsvot – Le candidat doit croire en Dieu et en la divinité de la Torah, ainsi que s’engager à observer les 613 mitsvots (commandements) de la Torah.

2) Mila – Un homme qui se convertit doit se soumettre à la circoncision par un "Mohel" qualifié. S'il a déjà été circoncis par un médecin, il sera ensuite soumis à un rituel appelé « hatafat dam ».

3) Mikvé - Toutes les personnes qui se convertissent doivent se tremper dans le Mikvé - un bain rituel relié à un réservoir d'eau de pluie.

Tout ce qui précède doit être effectué devant un tribunal de trois hommes juifs qui croient en Dieu, acceptent la divinité de la Torah et observent les mitsvot.

La conversion doit être motivée par le seul but de se rapprocher de Dieu et de Sa Torah, et non pour des motifs inavoués comme l'argent ou le mariage.

Il est déconseillé à quiconque de convertir jusqu'à ce qu'il soit en mesure d'assumer pleinement les responsabilités qu’entraînerait une véritable conversion.

Pour plus de renseignement, consulter le site du Consistoire de France.

Related Articles

Comments

One comment on “Trois secrets des champions olympiques”

Donnez du pouvoir à votre voyage juif

Inscrivez-vous à l'e-mail hebdomadaire d'Aish.com

    linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram