cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Voie n°30 : Être aimé des autres

Voie n°30 : Être aimé des autres

La façon la plus efficace d’être aimé est …d’aimer son prochain.

par
Plus...

Parfois on adopte l’attitude de celui qui dit :"Je n’ai besoin de personne. Je peux le faire tout seul!" 
 
Ahouv signifie littéralement "être aimé." Parce que le besoin humain d’être aimé est profond et naturel, que ce soit dans les relations familiales, professionnelles ou amicales. Nous en avons besoin comme de l’oxygène. 
 
Bien sûr, cet amour doit être mérité. Le Roi Solomon disait : "Comme l’eau réfléchit le visage, ainsi fait le cœur d’une personne." En d’autres termes, si vous êtes glacial, vous attirerez le froid ; si vous dispensez de la chaleur, vous attirerez de la chaleur. 
 
Quand les gens vous aiment, ils veulent vous aider à devenir sage et plein de valeurs. Ils vous porteront à des fonctions sociales, et vous aideront dans vos affaires. Ils vous donneront de bons conseils – et vous accepteront passionnément. Vous réussirez dans tous les domaines de la vie.

QU’AIMEZ VOUS CHEZ LES AUTRES ? 
 
Commençons avec une définition de l’amour : "Prendre plaisir dans les qualités des autres." D’où l’expression "connaître c’est aimer." 
 
Faites une liste des gens que vous aimez. Etudiez-la et demandez-vous : à laquelle de leurs qualités ai-je plaisir ? Après avoir identifié leurs qualités, vous avez la base pour établir une vraie relation d’amour. 
En retour, pour être aimé des autres, vous devez devenir vertueux à leurs yeux. Faites leur ce que vous voudriez qu’ils vous fassent. Cela vous identifiera comme une source de plaisir – et tout le monde aime ceux qui leur procurent du plaisir ! 
 
La règle générale est d’être heureux et optimiste. Il est épuisant d’être entouré de personnes qui broient du noir et se plaignent à propos de tout et de rien. Soyez plein de joie et de vitalité et vous serez aimé !

 
AMOUR COMMUNICATIF
 
 
Tous les parents aiment leurs enfants. Alors pourquoi tant d’enfants se sentent rejetés ? Parce que « ressentir » de l’amour envers eux n’est qu’une facette. Nous avons besoin aussi de « communiquer » cet amour. Beaucoup d’enfants ne font qu’entendre la colère ou les critiques de leurs parents et par conséquent perçoivent le mauvais message. 
 
Pour communiquer de l’amour, vous devez montrer que vous comprenez, appréciez et prenez plaisir dans l’essence de l’autre personne. Analysez le bien qu’elles font, et arrêtez de vous focaliser sur leurs défauts. Souvent, nous sommes plus prévenants envers les étrangers ! 
 
Forcez-vous à montrer aux gens que vous les appréciez. Voici quelques phrases bien pratiques : "J’aime ce que vous avez dit." "Je suis heureux que tu sois venu." "Tu l’as fait parfaitement." 
 
Mais ne confondez pas compliment et flatterie (c’est-à-dire le compliment non sincère). Le judaïsme interdit la flatterie car elle trompe et manipule. Assurez-vous d’exprimer une appréciation honnête, et pas seulement pour s’attirer les bonnes grâces de la personne.

DONNER EST LA CLE

 
 
La façon la plus efficace d’être aimé est de donner aux autres. Quand vous donnez du plaisir physique, matériel, émotionnel ou spirituel aux autres – sans fioritures – ils vous aimeront. 
En pratique, comment devient-on un “donneur” ? La réponse est simple : commencez à donner. 
 
Certains disent "Je ne peux donner qu’à celui que j’aime." Ce n’est pas juste. Le terme hébreu pour “donner” hav, a la même racine que ahava, qui signifie amour. L’idée juive est que donner conduit à aimer.  
 
Quand je te donne, j’ai investi une part de moi-même. Tu deviens alors plus précieux à mes yeux et par conséquent je t’aime. 
 
C’est la raison pour laquelle les parents aiment leurs enfants plus que tout. C’est leur meilleur investissement. 
 
Intégrez dans votre esprit et votre cœur, qu’aider les autres va faire partie de votre philosophie de la vie. 
 
Quelques suggestions : rendez visite à des malades dans l’hôpital de votre quartier. Invitez des amis au repas de Chabbat. Proposez-vous comme volontaire pour servir des repas à des nécessiteux. Ou bien faites la vaisselle même si ce n’est pas votre tour ! Imitez Dieu et soyez un donneur. Faites-le avec zèle. Et inspirez votre entourage à faire de même.

VOTRE PLAISIR EST LEUR PLAISIR

 
 
Donner du plaisir aux autres nous procure une source extraordinaire de plaisir. Donner du plaisir donne à notre vie un but et du sens, parce que nous voyons l’impact positif que nous pouvons produire. 
Alors pourquoi ne le faisons-nous pas tout le temps ? 
 
Parce que nous sommes trop occupés à rechercher notre propre plaisir, drapés dans notre coquille narcissique. 
 
Sortons de notre petit univers. Regardons vers l’extérieur. Un simple « bonjour » élève l’esprit d’une personne, et montre que lui prêtez attention. De petites choses peuvent faire une grande différence ! 
Donner est le fondement de la relation, particulièrement dans le cadre du mariage. Quand deux personnes sont attachées à se donner mutuellement, la relation circule dans les deux sens – en se connectant, en créant un lien et en forgeant l’attachement. Mais quand les deux sont polarisés par prendre, alors la dynamique a un effet centrifuge – générant du stress et des tensions. 
 
Malheureusement aujourd’hui, beaucoup de gens se marient dans l’intention de profiter plus de la vie, mais pas pour donner. Comment un tel mariage peut-il survivre dans ces conditions ?

AMOUR ET ADMIRATION

 
Sachez distinguer entre “amour” et “admiration”. " Etre admiré signifie être respecté pour ses réalisations. Par contre être aimé signifie être apprécié pour ce qui constitue votre essence – y compris les imperfections ! 
 
Même si vos réalisations vous rapportent de l’admiration, elles ne vont pas vous faire gagner l’amour. Celui qui recherche l’admiration des autres, la perd habituellement. Mais être aimé par les autres peu prendre tout une vie.

LA PEUR DE L’INTIMITE

 
 
Un préalable pour être aimé est l’intime décision de vous mettre en situation d’être aimé. 
 
Pourquoi les gens s’éloignent-ils de l’intimité ?

1. Une personne peut avoir peur d’être blessée. (une fois que vous avez abaissé vos défenses, vous êtes plus vulnérable). 
2. Un personne peut avoir peur de se connaître elle-même plus clairement (si les gens se rapprochent trop de vous, il révèlent des choses à la surface). 
3. Une personne peut vouloir être simplement toute seule.

 
Si vous êtes sensibles à l’une de ces raisons, faites-en une priorité pour la travailler. Tant que vous ne le faites pas, vous repoussez l’amour des autres.

 
LE PLUS GRAND DE TOUS LES CADEAUX

 
 
Le plus grand cadeau que vous pouvez faire à quelqu’un est la sagesse. Une personne peut bien vivre avec les mêmes chaussettes depuis un an, mais lui donner une nouvelle perspective peut lui changer la vie. 
 
A partir de maintenant, à chaque fois que vous apprendrez un petit peu de sagesse, pensez comment vous pouvez vous appliquer à donner du plaisir aux autres. 
 
N’oubliez pas d’ ”envelopper le cadeau” de la sagesse – c’est-à-dire ciblez la personne à qui vous parlez et soyez pertinent. N’ennuyez pas votre interlocuteur, ne l’exaspérez pas ou ne marmonnez pas des mots raides et froids. Même si vous répétez des idées un peu “anciennes”, amenez-les avec la même fraîcheur que si vous les entendiez pour la première fois. 
 
En tout dernier point, de faites pas de la peine aux autres. Ne critiquez pas en disant: "C’est pour ton bien." Traitez les êtres humains comme s’ils étaient réels. Pensez à ce qu’ils sont et ce dont ils ont besoin. Soyez amical. Aidez-les. Partagez leurs problèmes. 
 
L’envers du décor est que si vous voulez acquérir plus de sagesse, vous devez être un élève assidu. Soyez attentifs et grandissez. Cela donnera du plaisir à votre enseignant et il/elle voudra vous en apprendre plus.

 
EN QUOI "ETRE AIME" EST-IL UN INGREDIENT DE LA SAGESSE ?

 
• Donner aux autres du plaisir est votre plaisir.  
• Voir les vertus chez les autres est une des plus grandes vertus que vous pouvez montrer. Si vous aimez les autres de cette façon, ils vous aimeront en retour.  
• Le premier endroit où gratifier les autres est votre propre famille.  
• L’amour apporte l’unité. Et l’unité implique le pouvoir.

 

29/12/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub