cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Espionnage entre amis

Espionnage entre amis

Petite réflexion personnelle inspirée par la déclaration d'Angela Merkel : «L’espionnage entre amis, cela ne se fait pas !»

par
Plus...

Décidément, l’affaire des écoutes de la NSA n’en a pas fini de révéler tous ses secrets.

Cette semaine, c’est au tour d’Angela Merkel d’apprendre que son portable aurait été mis sur écoute par l’agence de sécurité nationale américaine (NSA) depuis 2002. Comme si cela ne suffisait pas, les quotidiens allemands à l’origine de ces scoops ont ajouté que le président américain Barack Obama aurait été informé de cette opération d’écoute dès 2010, mais qu’il n’aurait rien fait pour y mettre un terme.

Outrée par ces révélations, la chancelière allemande a déclaré jeudi dernier, lors du sommet européen, à Bruxelles : « L’espionnage entre amis, cela ne se fait pas ! » 

Je ne suis pas expert en géopolitique mondiale, et mon but n’est certainement pas ici de m’étendre sur les ramifications de ce scandale diplomatique qui promet d’occuper les gros titres de la presse pendant un bon bout de temps.

Je voudrais simplement partager avec vous une petite réflexion personnelle sur l’amitié qui m’a été inspirée par la déclaration de Merkel : « L’espionnage entre amis, cela ne se fait pas ! » 

Qu’est-ce qu’un ami ? Pour beaucoup de gens, un ami est une personne avec qui l’on prend du bon temps, à qui l’on confie nos petits et grands soucis et vers qui l’on se tourne lorsqu’on a besoin d’un conseil. Cette définition est certes juste mais elle n’est pas tout à fait complète. Car un ami est avant tout une source d’inspiration et de progrès personnel.

Permettez-moi de m’expliquer :

Quand les contraires s’attirent

Notre quotidien est fait de rencontres avec des personnes de tout bord et de tout horizon. Pourquoi certaines, plus que d’autres, suscitent-elles notre intérêt ? Pourquoi certaines, plus que d’autres, nous donnent l’envie de forger des liens d’amitié ?

La réponse est que chaque individu possède un domaine spécifique dans lequel il excelle. Il abrite en lui une sorte de talent, d’expertise pour quelque chose. Dans ce point bien précis, il est le meilleur. C’est à dire que s’il le découvre ce point fort assez tôt et qu’il l’exploite à bon escient, il peut atteindre des sommets. Et même s’il n’a pas encore véritablement exploité ce point extraordinaire, ce dernier est tout de même là en lui et s’exprime en permanence en particulier dans les échanges avec son entourage.

Or c’est précisément cette qualité unique, ce point fort qui suscite notre admiration et nous donne envie de découvrir davantage la personne qui l’incarne. En d’autres termes, les « atomes crochus » que nous ressentons envers une autre personne sont souvent dus à cette volonté, consciente ou inconsciente, de s’inspirer de cette qualité qui nous fait défaut et que nous aimerions développer en nous.

Prenons l’exemple d’une personne qui a un très grand sens des affaires et qui va fréquenter un ami artiste-peintre. L’un comme l’autre aiment se retrouver, discuter et partager leurs expériences pourtant si différentes. L’artiste admire le sens de l’organisation et la facilité d’élocution de son ami homme d’affaires. Il a souvent pensé que ces qualités lui manquaient et l’aideraient beaucoup dans sa vie d’artiste parfois désordonnée et erratique. L’homme d’affaire est admiratif devant le courage dont son ami fait preuve, persévérant dans une voie, celle de la vie d’artiste, qui est tellement incertaine, notamment sur le plan financier. Souvent, il se dit que s’il avait ce courage il aurait choisi de vivre pleinement ses passions. Chacun se fréquente et s’apprécie et consciemment ou inconsciemment observe son ami et s’imprègne de ce que lui n’a pas et dont il a pourtant besoin pour progresser dans son chemin de vie.

En matière d’amitié, il y a une certaine place pour « l’espionnage » !

Dans le Traité des Pères, nos sages nous enseignent : « Qui est le sage ? Celui qui apprend de tout homme. » Chaque personne brille dans au moins un domaine et tout celui qui le fréquente peut recevoir cette brillance. Qui est sage ? Celui qui a compris qu’il peut apprendre de chacun une leçon et l’appliquer à sa propre vie.

Un espionnage bienveillant

Nous avons des amis mais ne savons pas toujours pourquoi notre choix s’est porté sur eux. Nous passons du bon temps avec eux, c’est certain. Mais en réalité, la raison profonde de notre attachement est le sentiment qu’ils nous font avancer, qu’ils nous aident à progresser. Car en les fréquentant, nous découvrons des aspects merveilleux de la personnalité humaine qui nous sont encore inconnus. Sans nous en rendre compte, nous les observons, essayons de nous inspirer d’eux et peut-être de prendre pour nous un peu de ce trésor qui existe en eux, cette étincelle de divinité qui fait leur unicité.

Ce qui m’amène à la conclusion suivante :

En matière d’amitié, il y a donc une certaine place pour « l’espionnage ». Bien sûr, pas l’espionnage sournois et scandaleux de la NSA qui, s’il est avéré, viole les droits de l’homme. Mais un espionnage d’un autre genre, un espionnage bienveillant destiné à relever chez l’autre les points forts, qui le rendent unique en son genre, pour m’en inspirer dans mon propre chemin de vie.

Et la grande différence, c’est que ce type d’espionnage ne se fait pas au détriment de l’autre… A l’instar d’une flamme qui peut en allumer une autre sans être elle-même diminuée, quand on s’inspire des qualités de nos amis, on ne diminue en rien leur grandeur ! Bien au contraire, chacun de nous deux en ressort grandi et notre amitié, basée sur une volonté de progrès mutuel, n’en est que davantage renforcée !

Alors, au risque de vous contredire, Mme la chancelière allemande, l’espionnage entre amis, cela peut parfois avoir du bon !

31/10/2013

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.

Vos réactions : 1

(1) yakobov, November 25, 2013 1:50 PM

non l'espiognage entre amis ne se fait pas

J'ai trouvé votre explication très interessante dans le sens où il y a un bon coté de l'inspiration chez celui qu'on apprécie mais je ne parlerai pas d'espoignage c'est beaucoup trop grave et indélicat voir méprisable.

 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub