cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Balak
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




5 clés pour rester éternellement amoureux

5 clés pour rester éternellement amoureux

Tomber amoureux est plutôt simple. Le rester est une toute autre paire de manches… Que vous soyez jeunes ou moins jeunes, voici d’excellents conseils pour y parvenir.

par
Plus...

1. Chérissez votre femme, respectez votre mari

Le besoin affectif essentiel d’une femme est de se sentir chérie. C’est à son mari qu’il incombe de combler ce besoin en lui témoignant son amour, en la tenant en estime, et en lui prouvant qu’elle est sa priorité numéro un.

Côté homme, le besoin affectif essentiel est de se sentir respectée par sa femme. Quand il rentre à la maison, monsieur a besoin de sentir qu’il existe au moins une personne au monde qui trouve qu’il a tout pour lui. Et la moindre des choses que madame peut faire pour lui témoigner du respect est de raccrocher le téléphone à son arrivée…

2. Considérez-vous comme de bons amis

Dans l’une des sept bénédictions récitées sous le dais nuptial, nous souhaitons aux nouveaux mariés de devenir : « des amis bien-aimés ».

Dans une amitié sincère, chaque personne respecte et entérine les besoins et sentiments d’autrui. Montrer à son conjoint que ce qui lui importe nous importe tout autant est l’une des plus belles preuves d’amour que l’on peut lui offrir.

3. Gardez à l’esprit les quatre mots d’ordre du couple : l’écoute, le compromis, la réconciliation et la gratitude.

À l’aube de votre vie à deux, prenez la ferme résolution de respecter cette règle d’or : quand bien même vous êtes en colère l’un contre l’autre, ne vous agressez jamais verbalement. Le recours aux insultes ne fait qu’empirer les problèmes et éroder votre attachement mutuel. Utilisez plutôt la méthode suivante :

Écoutez : Laissez votre conjoint parler sans l’interrompre puis répétez dans vos propres mots ce qu’il/elle vient de dire. Cela lui donnera l’assurance que vous êtes attentif/attentive à ses doléances. L’écoute est la clé de l’harmonie et de la résolution des conflits.

Transigez : Efforcez-vous de trouver des compromis qui vous satisferont tous les deux. Nul d’entre vous ne devrait se sentir condamné à accepter le point de vue de l’autre.

Réconciliez-vous : Ayez à cœur de panser les blessures émotionnelles causées au détour d’un conflit, et affranchissez-vous de la colère et du ressentiment latents. Visez la réconciliation à 100%. Une légère rancœur multipliée par 50 peut se solder par une muraille d’amertume.

Soyez reconnaissant(e): Vous ne pourrez jamais remercier assez votre conjoint. Efforcez-vous de remarquer tout ce qu'il ou elle fait pour vous et exprimez votre gratitude pour cela.

4. Établissez des limites fermes

Votre priorité numéro un est votre conjoint, et non pas vos parents, vos proches, vos amis, vos enfants, votre travail ou vos passe-temps. Établissez des limites rigoureuses qui prouvent l’importance suprême que vous accordez à votre couple, et ne laissez jamais rien ni personne émousser votre attachement mutuel.

Concrètement parlant, cela signifie donner la préséance aux besoins de votre conjoint sur ceux de vos parents ; rentrer assez tôt à la maison pour passer du bon temps ensemble, et vous réserver régulièrement des soirées à deux.

5. Veillez au bien-être de votre conjoint

Le but ultime du mariage est de veiller au bien-être de son conjoint et de s’efforcer de lui faire plaisir au quotidien, de la manière dont elle ou lui l’entend. Un petit exemple ; si votre épouse vous dit qu’elle aime les lilas, ne lui offrez pas des roses parce que vous considérez que cela fait plus romantique.

Apprenez à déceler les attentes de votre conjoint (contact physique, paroles valorisantes, aide aux tâches ménagères ou temps passé ensemble) et veillez à combler ces dernières tous les jours.

Vous aurez plus de plaisir à donner qu’à recevoir !

15/6/2015

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub