cliquez ici pour accéder directement au début de l'article
  • Lecture de la Torah: Balak
Abonnez-vous

Recevez notre newsletter




Eduquer les ados - de l'agonie à l'extase

Eduquer les ados - de l'agonie à l'extase

Les adolescents - personnages pour le moins contradictoires.

par
Plus...

Ils sont comme "Dr Jekyll et Mr Hyde".

Ils sont à la fois matures et infantiles.

Leur conversation est sophistiquée et tellement stéréotypée.

Ils sont tellement détachés. Tellement étouffants. Si généreux. Ils sont si beaux et si repoussants. Ils nous respectent, ils nous méprisent. Ils nous aiment (et c'est vrai). Ils nous admirent (simplement ils ne le réalisent pas).

Ce sont nos ados!

Ils peuvent être adorables. On peut parler de tout ; de D.ieu, de la peine de mort, de la sagesse des anciens. Mais attention! Gare à vous si vous n'écoutez pas attentivement ou si vous répondez de façon maladroite. Votre enfant pourrait subitement se mettre à hurler et partir en trombe dans une autre pièce avant de fondre en larmes.

 

La plupart du temps c'est de vous que votre ado a envie de se moquer

Quoi que vous fassiez, quand les copains sont là, ne demandez rien sur leur famille, ne mettez pas votre musique trop fort et surtout ne portez pas ce "truc" ringard. N'en faites surtout pas une affaire personnelle. L' une de mes amies est acheteuse pour une superbe boutique mais sa fille de treize ans soutient qu'elle n'a aucun goût!

 

Vous pouvez dans le meilleur des cas partager quelques propos humoristiques mais la plupart du temps c'est de vous que votre ado a envie de se moquer et à ce sujet vous ne devez pas vous en faire sinon vous ratez beaucoup! 
 
C'est sûr qu'ils peuvent avoir beaucoup de goût surtout si vous leur prêtez votre carte bleue, et tout ce qu'ils pourraient faire de bien, c'est toujours avec cette même carte!

Comment être le parent d'un ado ?

1. Restez calme!

Quand vous devez être fermes, restez calmes quand bien même vous auriez à répéter inlassablement la même chose, restez calmes. Ne sombrez pas dans l'hystérie. C'est simple mais efficace, si cela vous est possible. Leurs moments de grande émotion ne dure pas très longtemps mais si vous répliquez vous risquez de provoquer une forte réaction et de vous enfoncer. Laisser glisser ! Quand ils vous disent "je veux rentrer après minuit" vous n'avez qu'à répéter votre argument d'une voix posée "je comprends ta déception mais la réponse est non". Si vous vous entendez dire que les autres mères le permettent , tentez un "je suis vraiment désolée mais je t'aime trop pour permettre ça".

2. Ne prenez rien de ce qu'ils disent à la lettre ni comme une attaque personnelle!

Ne prenez rien de ce qu'ils disent à la lettre ni pour vous! Ils sont provisoirement malades.

Ils sont provisoirement malades. Ne tombez pas dans un rapport de force. Faites ce qu'il faut, y compris tourner sa langue sept fois dans sa bouche, même 10 fois, quittez la pièce, utiliser votre technique de respiration (ça peut être salutaire !), mais jamais au grand jamais n'entrez dans le jeu! Les ados sont experts en manipulation. Ils savent exactement sur quels registres jouer, quelles cordes faire vibrer. Ne donnez votre avis qu'à la condition qu'il soit donné dans le calme et après mûre réflexion. Si vous êtes pratiquant, ils pourront tenter quelque chose dans le genre "je ne crois pas à toutes ces interdictions". N'y répondez pas sauf si la question est posée à un moment tranquille et pertinent. Si c'est le cas, alors il y a des chances pour qu'elle soit sérieuse. Si ce ne l'est pas , il s'agit probablement d'une tentative de provocation. La mission à accomplir serait de vous faire perdre votre sang-froid ou d'avoir une prise de bec !

 3. Evitez la critique autant que possible!

Montez sur vos grands chevaux le plus rarement possible. Vous n'aimez pas leur tenue ? A moins de transgresser un grand principe (je ne parle pas de s'habiller en blanc en hiver !), laissez faire. Peut être n'appréciez vous pas leur philosophie? Il n'y a rien à craindre, et surtout respectez leur point de vue (et priez pour qu'ils s'en débarrassent ). Surtout essayez de ne pas leur "taper l'affiche" devant les copains! 
 
Les remarques ne se font qu'en privé et moins vous en ferez, mieux cela vaudra. L'éducation est un test permanent de votre volonté et de votre patience. 
Prenez plaisir à grandir!

4.Complimenter

Soyez généreux en compliment quand cela se justifie et relevez les bons comportements. Comme avec tous les enfants, c'est parfois très difficile d'en trouver mais si infime soit-il notez le. Si vous n'en tenez pas la comptabilité eux oui. Même s'ils ne le montrent pas, les ados ont besoin de votre soutien, maintenant plus que jamais.

5. Acceptez la personnalité  de vos enfants

Le roi Salomon a dit " éduque ton enfant à sa façon". Appréciez les pour ce qu'ils sont parce qu'il s'agit d'un banal et constant pari. Elever des enfants n'est pas une sinécure et ils ne s'accordent pas toujours avec vos projets d'éducation. 
 
Vous verriez bien votre fils dans les affaires, seulement lui a des dispositions artistiques réelles. Vous aimeriez que votre fille soit une brillante avocate, alors qu'elle ne s'intéresse qu'à la psychologie. Ne les forcez pas à épouser votre vision des choses. Ne participez donc pas à une relation aliénante et frustrante pour eux. Si vous réussissez dans cette voie, vous gagnerez probablement la guerre!

6.Priez

Ne sous-estimez pas votre besoin d'une intervention divine; c'est une tâche trop lourde pour s'y atteler seul!

7. De l'humour!

C'est essentiel! Notre Torah nous enseigne que c'est par la joie et l'humour que nous pouvons passer de l'épreuve à la satisfaction.

8.Sachez profiter de la vie

Les conversations à bâton rompu jusqu'à deux heures du matin, le plaisir partagé de leurs réussites, les conversations à table sont autant de précieuses occasions de renforcer les liens. Prenez le temps de constater quels merveilleux adultes vous êtes en train d'aider à construire .

5/5/2011

Plus...
Vous avez aimé cet article? Aidez nous à en faire d’autres. Aish.fr
ne peut exister sans le support de ses lecteurs.
Les opinions exprimées dans la section « Vos réactions » n'engagent que leurs auteurs. Vos commentaires sont soumis à modération, veuillez rester courtois.
 

Réagir à cet article :

  • Afficher mon nom ?

  • Votre adresse mail restera privée. La rédaction en a besoin pour d’éventuelles questions à propos de votre commentaire.


  • * champ obligatoire 2000
Réagir
stub